Religion : Quelques Questions !!????

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
caluptus
Membre / Member
Posts: 469
Joined: 18 Aug 2005 20:55
Contact:

Religion : Quelques Questions !!????

Post by caluptus » 13 Sep 2005 00:23

bonsoir a vous tous

quelles sont les principes du Christianisme !!? quelles sont tous les mouvements ? et quelle est la différence entre le Catholicisme et l'Orthodoxie . voila et merci pour toutes vos reponses

:hello:
If you don't love too much, you don't love enough

User avatar
Eveline
Membre / Member
Posts: 764
Joined: 23 Aug 2005 17:18
Location: Québec

Post by Eveline » 13 Sep 2005 00:38

Bonne chance à tous les participants! :D :D :D

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 13 Sep 2005 00:44

:-o Waouh ! C'est une énoooorme question !

Les "principes" du christianisme, je ne saurais pas te l'expliquer (d'autant que je ne suis pas chrétien). A part la croyance dans la résurrection de Jésus-Christ, les différents groupes sont en désaccord sur tout : les questions religieuses (le dogme, la nature de Jésus-Christ, la trinité) comme les questions temporelles (les catholiques obéissent au pape, d'autres ont leur propre clergé, certains n'ont aucun clergé).

La religion chrétienne est sans doute la plus divisée de toutes, et dans chaque division il y a encore des sous-variantes !

Catholiques
- catholiques romains (on pourrait mettre à part les catholiques intégristes, qui sont en rupture avec le Vatican)
- uniates
- maronites

Orthodoxes
- De rite grec : chaque branche nationale est indépendante ou "autocéphale" : russe, serbes, constantinopolites, alexandrins, etc.)
- De rite copte

Protestants
- Luthériens
- Calvinistes
- Anglicans
- Baptistes
- Méthodistes
- Weslayens
etc.
(ce sont eux les plus divisés !)

Inclassables : Mormons, ménonites, anabaptistes...

Sans parler de toutes les sectes chrétiennes aux Etats-Unis.

*

La différence entre catholiques et orthodoxes est à l'origine, essentiellement, une question de pouvoir : aux alentours de l'an 1000, le pape (à Rome), et l'empereur byzantin (à Byzance, aujourd'hui Istamboul) se disputaient en permanence pour savoir qui contrôlerait les diocèses de telle ou telle région, qui nommerait les évêques, etc. (je simplifie)

Aujourd'hui, la différence est surtout culturelle :
- Les catholiques obéissent au pape. Le clergé est très structuré. Les prêtres n'ont pas le droit de se marier.
- Les orthodoxes n'obéissent pas au pape mais à un patriarche (celui de Constantinople, ou d'Alexandrie, ou d'Athènes, ou de Moscou, etc.). Le clergé est moins structuré. Les prêtres peuvent se marier avant leur ordination.

La messe est complètement différente : celle des orthodoxes est beaucoup plus longue. Les orthodoxes adorent des icônes (images des saints).

-> Mais il existe des groupes (les uniates) qui ont le même rite que les orthodoxes, mais qui obéissent quand même au pape !

Tout cela est compliqué...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 13 Sep 2005 00:47

Le mieux serait que tu nous poses des questions précises... Je suis Catholique et même moi, j'aurais du mal à te faire une liste des préceptes de ma religion... C'est un sujet tellement vaste, je ne saurais pas par quel bout le prendre!

:hello:

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 13 Sep 2005 00:59

:) ... J'ajoute que l'on dit souvent que catholicisme et orthodoxie se sont officiellement séparés lors du "schisme de 1054".

En fait, c'est une date parmi d'autres ; mais effectivement, les deux branches aînées de la religion chrétienne se sont séparées à cette date.

Le protestantisme, lui, est né en Allemagne. Officiellement, c'est l'affichage par le moine Martin Luther de 95 thèses contre le pape (je simplifie) en 1517 qui a fait naître le protestantisme "continental". Mais chaque chef religieux a fait naître son propre groupe (Luther -> luthérianisme, Calvin -> calvinisme...)

Enfin, en 1531, le roi Henry VIII d'Angleterre rompit avec le pape, car celui-ci ne voulait pas annuler son mariage. C'est la date de naissance du courant anglican, qui a ensuite données des centaines de variantes, surtout aux Etats-Unis.

Donc, pour reprendre mon tableau, en mettant dans l'ordre

catholicisme
+--> orthodoxie (1054)
+--> protestantisme (1517)
..........+--> calvinisme
..........+--> luthérianisme
..........+--> autres groupes (ménonites, etc.)
+--> anglicanisme (1531)
..........+--> méthodisme
..........+--> weslaynisme
..........+--> baptisme
..........+--> adventisme
..........+--> mormonisme

Mais ces derniers (les mormons) sont tellement éloignés des autres que c'est presque un groupe à part (ce sont les seuls à pratiquer la polygamie ! :-o )
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
caluptus
Membre / Member
Posts: 469
Joined: 18 Aug 2005 20:55
Contact:

Post by caluptus » 13 Sep 2005 01:31

salut

d'abord je tient a vous remerçie pour vos reponses.
Sisyphe : Waouh ! C'est une énoooorme question ! [/code]
eh oui , de nos jours les gens discutent rarement les sujet qui ont un rapport avec la religion . pour moi la religion reste toujours un tres grand sujet a discuter .
flamenco :Le mieux serait que tu nous poses des questions précises... Je suis Catholique et même moi, j'aurais du mal à te faire une liste des préceptes de ma religion... C'est un sujet tellement vaste, je ne saurais pas par quel bout le prendre!
t'as tout à fait raison le sujet est tres vaste , d'abord je voulais savoir les grands lignes et apres on discutera sur les details ;) .

j'ai lut dans un article que la difference entre le catholisme et l'orthodoxie a un rapport essentiellement avec la nature de Jésus-Christ...

bon quelles sont les principes lignes dans le catholisme et l'orthodoxie !!? et merçi encore pour vos reponses.

:hello:
If you don't love too much, you don't love enough

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 13 Sep 2005 02:00

j'ai lut dans un article que la difference entre le catholisme et l'orthodoxie a un rapport essentiellement avec la nature de Jésus-Christ...
:) Effectivement ; du moins c'est l'aspect doxologique de la question.

On pourrait résumer la chose ainsi :

Sur ce quoi tout le monde est d'accord

Du point de vue du dogme :
- L'existence et la toute puissance de Dieu (le père)
- La virginité de Marie : son enfant lui a été envoyé par Dieu.
- La résurrection du Christ
- Le paradis et l'enfer
- Le jugement dernier (Dieu doit venir à la fin du monde juger les bons et les méchants)

Du point de vue de la pratique :
- Le dimanche est un jour saint, et non-travaillé
- La célébration se fait dans une église, sous la direction d'un prêtre (encore que certaines sectes prient dans le désert, ou chacun de son côté, ou fait de chacun un prêtre, etc.).
- Le sacrement du mariage (même les mormons se marient, mais plusieurs fois !).

Sur sur quoi tout le monde n'est pas d'accord

Du point de vue du dogme :
- La nature de Jésus-Christ : pour les uns il est le fils de Dieu, pour les autres, il est Dieu, sous une autre forme ; pour d'autres enfin, il est Dieu sans être Dieu tout en étant Dieu.
- La nature de l'Esprit Saint : certains le nient complètement, pour d'autres c'est Dieu aussi (encore une fois), ou une partie de Dieu, etc.
-> Les catholiques règlent (si l'on peut dire...) la question en invoquant la trinité : Dieu est Dieu sous ses trois formes (le Père, le fils - mais qui est quand même le fils - et le Saint-Esprit). C'est la même chose tout en étant différent. A vrai dire, ce n'est pas simple à comprendre, et la quasi totalité des hérésies du premier au dixième siècle ont porté sur cette question.
- Le libre arbitre (est-on libre ou non de faire le bien et le mal)
- La prédestination (est-on prédestiné à aller en enfer ou au paradis ou pas, est-ce qu'on choisit, est-ce Dieu qui choisit, etc. )
- Le purgatoire (la voie moyenne entre le paradis et l'enfer), spécialité catholique.
- La place exacte du diable (sa nature, son rôle, son importance), et la question de la possession et de l'exorcisme (très à la mode dans les sectes américaines. Existant mais marginal dans le catholicisme et l'orthodoxie).


Du point de vue du rite :
- Le mariage des prêtres (les prêtres catholiques ne se marient pas, les prêtres orthodoxes peuvent se marier avant leur ordination, les prêtres protestants et anglicans se marient).
- Le baptême (on baptise chez les catholiques et les orthodoxes, mais pas chez tous les protestants).
- D'une manière général, le nombre des sacrements (de un (le mariage) à sept).
- La confession (qui n'existe que chez les catholiques)
- Et d'une manière générale la manière de faire la messe.
- Le culte de la vierge et des saints (très présent chez les catholiques et les orthodoxes, banni chez la plupart des protestants).
- Le culte des images et des reliques (très poussé chez les orthodoxes, moindre chez les catholiques, condamné par les protestants).
- La pratique du monachisme (moines et nonnes, essentielle dans le catholicisme et l'orthodoxie, très réduit mais existant chez les luthériens, totalement absent de l'anglicanisme et de ses variantes).
- La pratique de l'érémitisme (mal vu par le catholicisme, plus répandu dans l'orthodoxie, absent ailleurs, sauf chez certaines sectes américaines).


etc.
etc.
etc.
etc.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12148
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Post by arkayn » 13 Sep 2005 08:54

Sisyphe wrote:- Le purgatoire (la voie moyenne entre le paradis et l'enfer), spécialité catholique.
D'autant que le purgatoire a été "inventé" seulement au moyen-âge, en 1563, au Concile de Trente.

Disons plutôt "officialisé" puisque l'idée était dans l'air.
Last edited by arkayn on 13 Sep 2005 09:00, edited 1 time in total.
La folie des uns est la sagesse des autres

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16895
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 13 Sep 2005 08:56

(le Père, le fils - mais qui est quand même le fils - et le Saint-Esprit)
Il doit y avoir un fils en trop. Tu ne voulais pas dire que le fils est aussi dieu ?
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 13 Sep 2005 10:47

Sisyphe wrote:Sur ce quoi tout le monde est d'accord

Du point de vue du dogme :
- L'existence et la toute puissance de Dieu (le père)
- La virginité de Marie : son enfant lui a été envoyé par Dieu.
Tu parles de tous les chrétiens, là ? Pour autant que je sache, les protestants rejettent justement le principe de la virginité de Marie.
Sonka - Сонька

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 13 Sep 2005 11:08

Sisyphe wrote:La différence entre catholiques et orthodoxes est à l'origine, essentiellement, une question de pouvoir : aux alentours de l'an 1000, le pape (à Rome), et l'empereur byzantin (à Byzance, aujourd'hui Istamboul) se disputaient en permanence pour savoir qui contrôlerait les diocèses de telle ou telle région, qui nommerait les évêques, etc. (je simplifie)

Aujourd'hui, la différence est surtout culturelle :
- Les catholiques obéissent au pape. Le clergé est très structuré. Les prêtres n'ont pas le droit de se marier.
- Les orthodoxes n'obéissent pas au pape mais à un patriarche (celui de Constantinople, ou d'Alexandrie, ou d'Athènes, ou de Moscou, etc.). Le clergé est moins structuré. Les prêtres peuvent se marier avant leur ordination.

La messe est complètement différente : celle des orthodoxes est beaucoup plus longue. Les orthodoxes adorent des icônes (images des saints).
Là, je crois que Sisyphe a tout dit. franchement, concernant des différence fondamentales dans le dogme, telles que la nature de Jésus-Christ, je ne m'y connais pas assez pour en dire plus, mais je pensais qu'il n'y en avait pas. Sisyphe parlait de la trinité, mais pour autant que je sache, les orthodoxes reconnaissent le Trinité. Mais à confirmer bien sûr.
Mais sinon, ce qu'a dit Sisyphe ci-dessus est tout à fait juste. J'avais posé la question à un prêtre (moine) catholique, qui m'avait répondu qu'en gros, il n'y avait quasiment aucune différence entre les catholiques et les orthodoxes, en tout cas sur le fond (le dogme), et qu'il s'agissaient juste d'anciennes querelles de pouvoir qui avaient mené à un schisme, et que par conséquent, il y avait aussi des différences de rite, mais pas plus.
Ce qui faisait d'ailleurs que son monastère avaient des échanges très fréquents avec des moins orthodoxes et que lors de ces échanges, ils se donnaient mutuellement la communion, sans aucun problème (alors que ce serait impossible avec des protestants). Et qu'également l'église catholique ne voyait aucun inconvénient aux mariages mixtes catholico-orthodoxes, alors qu'en revanches avec les protestants... bref, les protestants, c'est la bête noire des catholiques, mais les orthodoxes, c'est leurs copains. ;)

Concernant les différences de rite que j'évoquais, il s'agit effectivement dans la religion orthodoxe de l'importance des icônes et du culte des saints qui lui est lié. Et d'une manière générale, l'abondance de tout : il suffit de rentrer dans une église orthodoxe pour comprendre ! C'est plein de décorations du sol au plafond, y'a de l'encens, des bougies, des icônes dans tous les coins... (complètement à l'opposé des temples protestants, les églises catholiques se trouvant à mi-chemin). Par contre, pas de bancs : pendant l'office, les fidèles sont debout. La seule fois où j'ai assisté à un office orthodoxe, j'ai trouvé ça encore plus mortel que chez les cathos (désolée !) : tu es debout, les prêtres te tournent constamment le dos, quand ils ne sont pas tout simplement cachés par une sorte de paravent (l'iconostase, ça s'appelle, il me semble), il baragouinent dans une langue que tu ne comprends pas (nb : je sais pas chez les Grecs, mais moi c'était chez les Russes et là, les popes mènent l'office dans une langue inusitée aujourd'hui, comme si on te disait la messe en latin), ils ne s'adressent jamais aux fidèles, etc. Bref, faut vraiment être passionné à mon avis. en plus, ça dure hyper longtemps, mais les russes ne se gênent pas : ils rentrent et sortent comme dans un moulin à vent.
Encore quelques différences d'ordre pratique : les orthodoxes (en tout cas russes) se signent dans le sens inverse des catholiques (cathos : haut-bas-gauche-droite/ortho : haut-bas-droite-gauche) et ils y mettent plus de doigts (3 il me semble contre 2 chez les cathos). D'ailleurs, les orthodoxes se signent abondamment : dans un église, ils font le tour des icônes, se signent plusieurs fois (et pas seulement au niveau de la tête et de torse comme les cathos, mais aussi en se penchant et en touchant quasi leurs pieds - c'est assez difficile à décrire !) devant l'icône, embrasse l'icône, et recommencent à la suivante.
Les orthodoxes (en tout cas russes, à nouveau, désolée je connais mal les Grecs) suivent le calendrier julien, contrairement aux cathos (et au reste du monde) qui suit le calendrier grégorien. Les fêtes sont donc décalées d'environ deux semaines : les orthodoxes fêtent Noël le 7 janvier et le nouvel an le 14 janvier.

Voilà, je crois que je vais m'arrêter là, je repasserai s'il me revient des idées... ;)
Sonka - Сонька

User avatar
Isis
Membre / Member
Posts: 3951
Joined: 17 May 2005 13:02
Location: Au soleil...

Post by Isis » 13 Sep 2005 11:26

Eh bé !! Là, on se lance dans un domaine trèèèèèèèèèèèèès vaaaaaaaste !!!!
Tout de même, bravo à Sysiphe et à Svernoux de s'être lancés dans les explications...
Je voudrais juste "corriger" : les protestants célèbrent l'office dans un temple (et non dans une église, comme l'a dit, sûrement par inadvertance, Sysiphe) ; mais le tir a été rectifié par Svernoux :D
D'autre part, tout comme Svernoux, il me semble que les protestants ne reconnaissent pas la Vierge Marie comme mère de Jésus (à vérifier par ceux qui en auront le temps, désolée :confused: ).

Effectivement, Caluptus, si tu pouvais poser des questions plus précises, ce serait plus facile de te répondre, à moins d'avoir la volublité (et la clarté) de Sysiphe et Svernoux...


Je peux rajouter aussi, pour corroborer la thèse "orthodoxes et cathos sont copains" que moi-même ai été baptisée orthodoxe, mais élevée dans les rites de la religion catholique... Et apparemment, ça n'a pas posé plus de problèmes que ça aux prêtres de la paroisse que nous fréquentions dans notre enfance :sun: Voilà !!

User avatar
helena
Membre / Member
Posts: 1257
Joined: 14 Apr 2003 22:29
Location: Valence

Post by helena » 13 Sep 2005 11:36

bref, les protestants, c'est la bête noire des catholiques, mais les orthodoxes, c'est leurs copains.
euh, j'ai pas remarqué une très grande amitié entre catholiques et orthodoxes moi... les patriarches orthodoxes de quel pays que ce soit ne veulent même pas rencontrer le Pape à cause de tous les problèmes accumulés. En Grèce il y a même eu des manifestations quand le Pape était en visite là bas.

en ce qui concerne l'orthodoxie serbe, je pense qu'elle resseble beaucoup à la russe comme la décrit svernoux (mais j'y connais rien).
Helena

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 13 Sep 2005 11:40

Isis wrote:D'autre part, tout comme Svernoux, il me semble que les protestants ne reconnaissent pas la Vierge Marie comme mère de Jésus
Euh, c'est pas exactement ça que j'ai dit. Pour autant que je sache, les protestants reconnaissent bien Marie comme la mère de Jésus, mais pas comme vierge.

Helena, quand je parlais de "copains", je voulais dire au niveau du dogme en tout cas, et du quotidien des personnes. Après, c'est sûr que dans les ahutes sphères, y'a toujours de questions de pouvoir et de sousous qui viennent envenimer les choses... Mais bon, je ne suis guère l'actualité des paroisses à vrai dire. :c-com-ca:
Sonka - Сонька

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 13 Sep 2005 16:06

svernoux wrote:
Isis wrote:D'autre part, tout comme Svernoux, il me semble que les protestants ne reconnaissent pas la Vierge Marie comme mère de Jésus
Euh, c'est pas exactement ça que j'ai dit. Pour autant que je sache, les protestants reconnaissent bien Marie comme la mère de Jésus, mais pas comme vierge.
De toutes façons, je vois mal comment ils pourraient dire que Marie n'est pas la mère de Jésus... Enfin, il me semble que quand on a des doutes sur l'identité des parents, c'est plutôt l'identité du père qui est remise en question pour celle de la mère, c'est plus délicat... Enfin je vais pas faire un dessin :lol:

Mais si ca se trouve, je dis des bétises mais ca me parrait plus logique comme ça...

:hello:

PS: mais sinon, bravo à Sisyphe et à Svernoux pour leurs explications! :)

Post Reply