Le travail de c**, dans vos métiers...

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Le travail de c**, dans vos métiers...

Post by Sisyphe » 22 Oct 2007 22:29

Dans tous les métiers que nous exerçons, il y a des gestes vraiment lourds, ingrats, stupides dans leurs accomplissement ou leurs finalités. Bref, des corvées, inévitables mais qu'on aimerait bien éviter. J'aimerais connaître les vôtres...

Moi, j'en ai deux qui me barbent :

- L'une, vraiment inévitable : reclasser ses feuilles pratiquement trois fois par jour. Trois fois dix bonnes minutes.
Le matin quand vous arrivez et que, ô divine surprise, votre casier de prof est bourré de notes de services ("L'ensemble du personnel de la cité scolaire Gaspard Dugenou est informé que le papier-toilette pour les toilettes du personnel est désormais à demander auprès de M. le médiateur d'entrée [<- il n'y a plus de concierges dans l'Education Nationale] entre 11h25 et 13h15", signé : M. le proviseur [ça vaut vraiment le coup d'être proviseur...), d'invitations (payante) à des 345 spectacles plus ou moins pédagogiques, plus ou moins alternatifs, en général très subventionnés et (donc ?) très ennuyeux - privilège du prof de français. Plus les copies en retard. Plus les mots des collègues, plus, plus, plus.
Après chaque heure de cours suivie d'un trou : vous finissez le cours avec quinze papiers étalés de façon très ordonné sur le bureau, plus les copies plus etc. Mais comme un collège attend la salle juste après vous, frrout', on bourre tout dans le sac... Et après, ...
La même chose, le soir. Les copies des 2°12, les copies des hellénistes. Les notes de services. Flûte où j'ai mis la copie en retard d'Hermantrude. Etc.

- L'autre, que je m'impose ce soir (mais je ne suis pas le seul) : comptez les mots. Pour essayer de faire comprendre à mes chéris qu'un devoir de français de lycée ne peut pas faire le quart de la moitié d'une feuille simple petit format à gros carreaux. Alors moyenne des mots par lignes à partir de quinze lignes prises aux hasard (quand il y en a plus de quinze...) X nombres de lignes.
L'écart du nombre de mots par lignes va de 5 (les impérialistes) à 15 (les cunéiformistes).
Celui des mots de moins de 200 à plus de 2000.
Et après faudra que je mette les totaux au regard des notes et que je fasse les écarts-types, les moyennes, les histogrammes, les... Me voilà prof de maths !
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
ode
Membre / Member
Posts: 1779
Joined: 22 Jan 2007 18:21
Location: brrr !! y fait froid par ici

Post by ode » 22 Oct 2007 22:34

recompter dix fois le nombre de mots dans une contraction en francais ou en anglais!!! :loljump: :loljump: (mais pourquoi les profs ne nous font pas confiance!! :roll: :lol: )
N£ pr£nd$ pa$ la v!£ tr¤p ¤ $£r!£µx : Quo!qu'!l arr!v£ tu n'£n s¤rtira$ pa$ v!vant !

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4005
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Post by ElieDeLeuze » 22 Oct 2007 23:09

Personnellement, je compte 100 mots et vois combien de lignes cela fait, et estime le reste. Je mets un carton sanglant à tout élève qui ne met pas le minimum, c'est dans les textes officiels que j'ai à suivre, et j'aime autant vous dire que les devoirs s'allongent en octobre.

Je déteste les heures de surveillance pendant les récrés et les pauses déjeuner, les profs en France ne connaissent pas leur chance. Il y a aussi cette réunion hebdomadaire qui ne sert absolument à rien et dont la seule fonction est de nous garder une 40e heure à l'école. Les dirlos s'amusent à reprendre des infos qu'ils ont déjà envoyé cinq fois par mail. Les écoles aux managers sortis de chez McDo, c'est ubuesque.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 22 Oct 2007 23:27

ode wrote:recompter dix fois le nombre de mots dans une contraction en francais ou en anglais!!! :loljump: :loljump: (mais pourquoi les profs ne nous font pas confiance!! :roll: :lol: )
Je reconnais que la contraction est un exercice idiot (de mon temps, c'était un exercice de bac... Ca a disparu). D'autant que je n'ai jamais réussi à résoudre les éternelles questions : "sur-le-champ, aujourd'hui, l'aurore, pseudo-argument", ça fait combien de mots à chaque fois ?

Dans mon cas, c'est à la louche. Et toutes les apostrophes+mot ne comptent que pour un.
Personnellement, je compte 100 mots et vois combien de lignes cela fait, et estime le reste. Je mets un carton sanglant à tout élève qui ne met pas le minimum, c'est dans les textes officiels que j'ai à suivre, et j'aime autant vous dire que les devoirs s'allongent en octobre.
L'avantage des profs de langue, ils peuvent être précis. Dans le cas qui m'occupe, j'aimerais bien en gros 750 mots, mais je ne peux pas leur demander de "compter" 750 mots. C'est surtout ce qu'ils doivent dire qui importe...
Last edited by Sisyphe on 22 Oct 2007 23:48, edited 1 time in total.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17304
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 22 Oct 2007 23:30

Hm, moi quand j'y pense, les petites tâches ingrates, j'ai rien contre. Bon, pas si c'était toute la journée, mais entre autres choses, ça change.

La chose que je n'aime pas, pour sûr, c'est la relecture. Ca m'endort... :sleep:
Sonka - Сонька

User avatar
chatoune
Membre / Member
Posts: 4378
Joined: 27 Apr 2003 15:01
Location: Le Mans
Contact:

Post by chatoune » 23 Oct 2007 09:16

Je suis d'accord avec Svernoux, moi aussi ça me permet de faire autre chose et de couper la journée.

Mais moi ce que je déteste faire, c'est passer le correcteur orthographique de word sur mes traductions, d'autant que la plupart du temps, il ne me trouve pas de vraie erreur.

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12150
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Post by arkayn » 23 Oct 2007 09:20

Dans les taches ingrate de mon boulot, il y a le badgage (ça se dit ça ?).

Cela pourrait être quelque chose de simple, mais non, le logiciel a été créé par des technocrates allemands (Je précise pour leur côté hyper cartésien :-o ).

Une partie de mon boulot consiste à graver sur des plaques d'aluminium les images qui serviront à l'impression. 1 plaque par couleur.

Sauf que le logiciel, lui, ne sait pas compter. Donc je badge n'importe quoi quand je commence le travail (au bon numéro quand même). Du moment que je met un nombre égal à 1 ou supérieur, tout va bien. Le planning sait que je bosse sur le dossier.

Mais voilà. Si c'est un de mes collègues qui s'est occupé de travail de mise en page, je dois aller badger chez lui aussi car sinon, dans la partie planning du logiciel, le travail reste considéré comme étant en préparation en PAO.

Ensuite, les choses se compliquent encore. Quand le travail est fini, je dois rebadger, bien entendu. Sauf que du coup, je dois ensuite ouvrir une autre fenêtre pour gérer les stocks. Et c'est reparti pour badger.

Alors qu'il aurait été si simple de lier l'un à l'autre. On badge le travail et le stock est diminué quand on a fini. Trop simple, sûrement.

Avec l'ancien système, on utilisait des crayons optiques. Un coup sur la feuille de travail en commençant le travail, un coup en finissant. :-?

Ah oui. Pour courronner le tout, le logiciel ne conaît pas le tri. Il empile les dossiers dans l'ordre d'arrivée. Donc il faut jouer de l'ascenseur pour retrouver un dossier particulier. Sympa quand il y en a une trentaine en cours.

Tout pour plaire.
La folie des uns est la sagesse des autres

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17304
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 23 Oct 2007 17:04

chatoune wrote:Mais moi ce que je déteste faire, c'est passer le correcteur orthographique de word sur mes traductions, d'autant que la plupart du temps, il ne me trouve pas de vraie erreur.
Oui c'est vrai, mais justement, à la réflexion, je l'inclus aussi aux choses qui changent d'air, même si c'est loin d'être passionnant... Comme le rangement dans l'arborescence, la tenue du planning, les factures... C'est inintéressant en soi, mais quand on fait la même chose tout le reste du temps, ben finalement, ça distrait :)
Sonka - Сонька

User avatar
ode
Membre / Member
Posts: 1779
Joined: 22 Jan 2007 18:21
Location: brrr !! y fait froid par ici

Post by ode » 23 Oct 2007 17:35

Je reconnais que la contraction est un exercice idiot (de mon temps, c'était un exercice de bac... Ca a disparu). D'autant que je n'ai jamais réussi à résoudre les éternelles questions : "sur-le-champ, aujourd'hui, l'aurore, pseudo-argument", ça fait combien de mots à chaque fois ?
et bien non !! :P c'est bien ca le probleme sur-le champs compte pour trois mots, l'aurore pour 2, pseudo-argument pour 2 par contre pour aujourd'hui je ne suis pas sûre si c'est 1 ou 2 ; Mais les mots du genre c'est-à-dire qu'on aime bien utiliser compte pour 4mots donc on évite!
:sweat:
N£ pr£nd$ pa$ la v!£ tr¤p ¤ $£r!£µx : Quo!qu'!l arr!v£ tu n'£n s¤rtira$ pa$ v!vant !

User avatar
chatoune
Membre / Member
Posts: 4378
Joined: 27 Apr 2003 15:01
Location: Le Mans
Contact:

Post by chatoune » 23 Oct 2007 18:38

svernoux wrote:
chatoune wrote:Mais moi ce que je déteste faire, c'est passer le correcteur orthographique de word sur mes traductions, d'autant que la plupart du temps, il ne me trouve pas de vraie erreur.
Oui c'est vrai, mais justement, à la réflexion, je l'inclus aussi aux choses qui changent d'air, même si c'est loin d'être passionnant... Comme le rangement dans l'arborescence, la tenue du planning, les factures... C'est inintéressant en soi, mais quand on fait la même chose tout le reste du temps, ben finalement, ça distrait :)
Le reste de ce que tu cites me distrait mais pas ça.

Ma seule consolatioon, c'est que lorsque je passe le correcteur orthographique, ça signifie que le projet sur lequel je travaille est terminé. :P

User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2226
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Post by Dada » 25 Oct 2007 06:49

Ce que je deteste c'est harceler les eleves a la fin des TP pour leur demander de rendre le materiel "sensible" (comprendre les petits trucs qu'on ne veut pas perdre ou se faire voler). Exemple: ce matin l'experience consistait a lacher une grosse bille en acier, du haut d'une rampe, sur du papier carbone. On mesure la distance entre les rebonds, la hauteur de la rampe, et on en deduit la vitesse de la bille, son energie, etc... Avant chaque TP l'assistant (moi) doit aller demander une boite au technicien du labo, et la ramener des la fin du TP. Chaque boite contient 12 billes, et s'il en manque une, c'est moi qu'aurait des problemes. Et vu que les eleves sont stresses par leur rapport a rendre a la fin des 3h, ne prennent pas le temps de ramener les billes, et les jettent dans la boite au dernier moment en partant en catastrophe a leur prochain cours. Et comme je veux pas me retrouver comme un c** dans une salle vide et des billes en moins, je me tape le tour de toutes les tables a un quart d'heure de la fin, a demander a chacun de me rendre leur bille, qui souvent est retrouve apres de longues recherches sous un bonnet ou un tabouret...

Meme chose avec les "prismes" pour le labo d'optique, les echantillons de Cesium pour la radioactivite, etc...
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo

User avatar
Car0line
Membre / Member
Posts: 1383
Joined: 14 Apr 2003 12:02
Location: Athènes-Grèce

Post by Car0line » 25 Oct 2007 07:10

Moi ce qui me rase c'est faire la compta.... ça prend en général pas longtemps mais alors qu'est ce que c'est barbant à faire!!!
Et aussi aller payer la TVA tous les trois mois, comme maintenant j'ai un boulot à l'extérieur et bien il faut que je me lève tot, que je pense à remplir le formulaire avant, que j'aille faire la queue aux impots (4eme étage, porte C bureau 32) puis redescendre au rez de chaussée, refaire la queue et payer...pfiouuuu heureusement que ça n'arrive que 4 fois par an!!
Tout ce qui fait plaisir est illégal, immoral ou fait grossir

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Post by leo » 25 Oct 2007 14:45

Car0line wrote:Et aussi aller payer la TVA tous les trois mois, comme maintenant j'ai un boulot à l'extérieur et bien il faut que je me lève tot, que je pense à remplir le formulaire avant, que j'aille faire la queue aux impots (4eme étage, porte C bureau 32) puis redescendre au rez de chaussée, refaire la queue et payer...pfiouuuu heureusement que ça n'arrive que 4 fois par an!!
pareil chez nous :lol:
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 27 Oct 2007 06:24

J'en ai déjà parlé, mais jusqu'à présent, ce qui m'agaçait c'était les surveillances d'exam. Ne rien faire, c'est pénible. Mais il paraît que maintenant j'en suis exemptée, en tant que chef :D Par contre je vais avoir de l'administratif à faire, et je suis sûre que je vais trouver de quoi alimenter cette rubrique dans les mois qui arrivent !
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 22 Nov 2007 03:22

:) Il y a aussi les cas où un travail disons normal devient assommant lorsqu'on tombe dans un sous-cas spécifique.

Exemple : remplir les bulletins trimestriels ou mi-trimestriels (je sens qu'on va arriver au bulletin hebdomadaire un de ces jours...) ; en soi, pas de problème, ça fait partie du boulot, c'est utile et nécessaire.

Sauf qu'il y a Hermantrude (je précise que je n'ai aucune Hermantrude cette année).

Hermantrude, c'est l'éleve transparente, incolore, inodore. Ni bonne, ni mauvaise. Totalement effacée à l'oral, mais pas dissipée. Pas de problème de langue française, mais pas d'étincelles non plus. Toutes les notes entre 9,75 et 11,25. Pas intéressée par la matière. Mais de toute façon intéressée par aucune matière. Mais trop sage pour qu'on lui dise quoi que ce soit. Bref, l'élève dont on ne peut strictement rien dire.

Je m'interdis totalement les formules-types, le mensonge, la langue de bois et le sadisme.

De toute façon, même les formules-types seraient inopérantes. "Des capacités peut mieux faire" serait faux, car elle n'a aucune capacité et ne peut en aucun cas mieux faire. "Travail honorable" serait incorrect, car son travail n'honore personne, ni elle ni moi qui la corrige. "Elève médiocre" serait inutilement méchant, alors que c'est un ange - mais un ange en plastique transparent.

Alors on se dit "bon, on demi-trimestre prochain, je vais essayer de lui secouer les puces". Sauf qu'il n'y a aucune puce à secouer. Et qu'après trois tentatives accouchées d'un silence mutiques ou de trois idées, ni bonnes ni mauvaises, on finit par laisser tomber.

Et on se retrouve devant la machine à se dire "bon, qu'est-ce que je vais bien pouvoir mettre".
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Post Reply