Cycas Revoluta

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Cycas Revoluta

Post by svernoux » 13 Apr 2011 08:31

Merci Pat !
Sonka - Сонька

User avatar
patmos
Membre / Member
Posts: 5743
Joined: 16 Sep 2005 09:54
Location: Quelque part entre Lille - Calais -Dunkerque

Re: Cycas Revoluta

Post by patmos » 13 Apr 2011 22:38

Anuanua wrote:
Kaolyn wrote:Une plante d'avocat et un cactus n'ont dejà pas survécu à mes grands talents de jardinier
J'ai eu des cactii (des aloès) qui ont survécu plus d'un an sans eau, buvant seulement l'humidité de l'air. Nan c'est pas une blague : plusieurs cactii peuvent boire l'eau de l'air. De plus, ils ne suent pas (technique de survie utile en plein désert). Cependant, on ma dit qu'il ne poussent que lorsqu'ils ont de l'eau. Donc, les arroser (même généreusement) deux fois par année et ils sont heureux si ta maison a assez d'humidité pour que tu sois confortable.
alors inutile de préciser que je suis loin d'avoir la main verte...
Exact : tu as la main trop bleue! :loljump:
Petite précision: les aloés ne sont pas des cactus, ils ce sont des monocotylédones, de la familles des asphodélaceae, ordre des asparagales (anciennement liliales, mais la phylogénétique est passé par là). Aloe est ce genre africain, essentiellement: Afrique de l'est, du Sud et Madagascar.
Les cactus sont des dicotylédones, familles des cactaceae, ordre des cactales ? (à vérifier)
Plantes du nouveau monde, de l'Argentine et le Chili jusqu'au Canada ( de l'autres coté du continent, quelques espèces d'Opuntia poussent en Colombie Britannique).

Leur point commun: ce sont des xérophytes, (c.a.d. des plantes adaptées aux climats désertques), et sont succulentes (ce mot ne définit pas des qualités organoleptiques, mais l'aspect charnues des organes qui servent de stockage d'eau (feuilles pour les aloés, tige pour le cactus).

Et boire l'eau atmosphérique ? non pas vraiment, à quoi d'ailleurs ça leurs serviraient, dans le désert l'air est très sec. (confusion avec les plantes épiphytes du type Tillandsia (la "mousse" d'Espagne en est une) qui sont équipé pour absorber l'humidité atmosphérique?)

Leurs stratégies: un peu celle du chameau, faire des réserves d'eau quand c'est possible et marcher à l'économie, voir rester dans un statut quo dans le pire des cas, pas de croissances, pratiquement pas d'échanges gazeux, qui conduisent à la perte d'eau par évaporation. Ce statut quo, pour une plante adulte peu durer des années. Un ami spécialisé dans les plantes grasses m'a dit que les gros cactus peuvent passer 6 - 7 ans eau avant de mourir....

User avatar
patmos
Membre / Member
Posts: 5743
Joined: 16 Sep 2005 09:54
Location: Quelque part entre Lille - Calais -Dunkerque

Re: Cycas Revoluta

Post by patmos » 13 Apr 2011 23:10

Anuanua wrote:
La plupart des plantes d'intérieur se portent mieux d'un manque d'eau que d'un excès.
Je ne suis pas plantologue mais je crois que j'ai chez moi une plante qui ne fait pas partie de "la plupart", et j'aimerais savoir si c'est moi qui me trompe ou si ces plantes souffrent effectivement en manque d'eau.

Il s'agit de géraniums citronelle.
Image

Elle ne semblent pas souffrir d'un excès d'eau mais, si elles en manquent, leurs feuilles se crispent, se ratatinent, se plient. Si alors je leur donne de l'eau presqu'à les noyer, les feuilles se déplient aussitôt et les tiges se raidissent, vigoureuses. C'est peut-être une projection de ma part mais elles me semblent alors heureuses./quote]

Nous parlons ici d'un Pelargonium (de pelargos, la cigogne) les Geranium (de Geranos : la grue, ces plantes sont aussi appelé bec de grue). Les geranium sont présent un peu partout sous les climats tempéré de la planétes avec une concentration importante en Eurasie, deux espèces en Nouvelle Zélande, quelques unes en Afrique du sud, et en Amérique du Nord. ce sont des plantesa annuelles (voire "mauvaises" herbes) ou vivaces parfois très ornementales (et rustiques).

Pelargonium est très largement sud africain (une espèce à St Hélène et une ou deux en Australie), la plupart des Pelargonium sont de structures charnue, et résistants à la sécheresse. Le P. graveolens est moins typique de ce coté là et peut être moins résistant à la sécheresse, mais si on l'arrose trop, si les racines sont continuellement dans l'eau, le système racinaire pourrira.
Par manque d'eau, certe les feuilles fannent (d'abord les plus vieilles) puis jaunnissent et tombent, et dans le cas d'une séchresse prolongé il ne restera que les tige avec juste un petit bouquet de feuilles à l'etrémité, mais remis en condition normales les Pelargonium sont capable de se refaire (j'ai quelque pelargonium sur ma terrasse, en novembre je les rentre à l'étages dans une pièces non chauffé et sous un vélux, et je n'arrose pas, je les ai ressortis il y une dizaine de jours, assez rabougris mais ils se referont, j'ai une Clivia qui subit le même sort, même après 3 - 4 mois sans eau , les fleurs apparaissent fin mars).
Anuanua wrote:[

Faudrait pas que je fasse ça à ma violette africaine et surtout pas à mes aloès par contre!

Alors ma question à ze expert est : est-ce exact que les géranium (du moins cette variété) ne doivent pas manquer d'eau et qu'ils souffrent moins d'un excès que d'un manque?

Toujours pour ces géraniums, ils poussent vers la fenêtre (la lumière!) et deviennent donc tout en longueur et penchés dans une direction, et pas symétriques comme dans la photo ci-dessus (qui a été prise sur le Net). Serait-ce une bonne chose de les tourner pour promouvoir une pousse plus symétrique? Si oui, dois-je les tourner graduellement (disons 10° par jour) ou d'un coup (genre 180° d'un coup et les laisser comme ça pour 2 ou 3 semaines)?
Pour la plante pousse droite, le mieu de tourner de 180° régulièrement, mais l'idéal serait de la mettre à l'etérieur en été. La photo montre une plante qui ne reçois pas beaucoup de lumière, au soleil les tiges sont plus fortes, les entre noeuds plus court.

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31582
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Re: Cycas Revoluta

Post by kokoyaya » 13 Apr 2011 23:12

Je ne suis pas plantologue non plus mais je dois être le propriétaire de l'unique plante fugueuse qui existe à l'heure actuelle :loljump:

User avatar
patmos
Membre / Member
Posts: 5743
Joined: 16 Sep 2005 09:54
Location: Quelque part entre Lille - Calais -Dunkerque

Re: Cycas Revoluta

Post by patmos » 13 Apr 2011 23:27

kokoyaya wrote:Je ne suis pas plantologue non plus mais je dois être le propriétaire de l'unique plante fugueuse qui existe à l'heure actuelle :loljump:
fugueuse ? c'est à dire :-?

chez moi ce que j'appelle une plantes fugueuse c'est celle qui s'en vont se semer d'elle même ailleurs, ou qui drageonne pour propsèrer là où ça leur plait, et que la plante d'origine disparait.

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31582
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Re: Cycas Revoluta

Post by kokoyaya » 14 Apr 2011 00:24

La mienne est beaucoup plus perverse : elle doit manquer un peu de lumière, elle penche donc vers la fenêtre et ça fait deux fois qu'elle saute du dessus du frigo où elle est normalement posée :D

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Re: Cycas Revoluta

Post by leo » 14 Apr 2011 16:43

une machine à laver je comprends, un frigo :-o c'est pas sensé bouger tant que ça... ou alors, qu'est ce que tu mets dedans :lol:
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31582
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Re: Cycas Revoluta

Post by kokoyaya » 14 Apr 2011 18:06

leo wrote:une machine à laver je comprends, un frigo :-o c'est pas sensé bouger tant que ça... ou alors, qu'est ce que tu mets dedans :lol:
La gravité fait son office, rien de plus : la plante penche et finit par tomber, ça ne va pas chercher plus loin :)

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Re: Cycas Revoluta

Post by leo » 14 Apr 2011 18:26

va falloir y mettre un pot plus lourd ;) moi le vent m'a dégommé un pot de bougainvillier pourtant relativement lourd !
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Cycas Revoluta

Post by Anuanua » 15 Apr 2011 00:34

patmos wrote:Nous parlons ici d'un Pelargonium (de pelargos, la cigogne) les Geranium (de Geranos : la grue, ces plantes sont aussi appelé bec de grue). Les geranium sont présent un peu partout sous les climats tempéré de la planétes avec une concentration importante en Eurasie, deux espèces en Nouvelle Zélande, quelques unes en Afrique du sud, et en Amérique du Nord. ce sont des plantesa annuelles (voire "mauvaises" herbes) ou vivaces parfois très ornementales (et rustiques).

Pelargonium est très largement sud africain (une espèce à St Hélène et une ou deux en Australie), la plupart des Pelargonium sont de structures charnue, et résistants à la sécheresse. Le P. graveolens est moins typique de ce coté là et peut être moins résistant à la sécheresse, mais si on l'arrose trop, si les racines sont continuellement dans l'eau, le système racinaire pourrira.
Par manque d'eau, certe les feuilles fannent (d'abord les plus vieilles) puis jaunnissent et tombent, et dans le cas d'une séchresse prolongé il ne restera que les tige avec juste un petit bouquet de feuilles à l'etrémité, mais remis en condition normales les Pelargonium sont capable de se refaire (j'ai quelque pelargonium sur ma terrasse, en novembre je les rentre à l'étages dans une pièces non chauffé et sous un vélux, et je n'arrose pas, je les ai ressortis il y une dizaine de jours, assez rabougris mais ils se referont, j'ai une Clivia qui subit le même sort, même après 3 - 4 mois sans eau , les fleurs apparaissent fin mars).
Bon: je te l'avoue : qu'elles viennent d'Afrique, d'Australie ou de la planète Uzuï je m'en &?%$ passablement : chui pas raciste. Je veux seulement savoir quoi faire pour prendre soin adéquatement de mes petites amies, les seules que j'aie qui vivent d'amour et d'eau fraîche. La photo dans mon post précédent avait été prise sur le Net pour te montrer de quelle plante je parle puisque je ne connais pas, comme toi, les noms des plantes. Mais voici, ci-dessous, mes plantes elles-mêmes, en direct de mon patio.
Gér1.jpg
Titamie 1 : close up
Gér2.jpg
Titamie 1
Les deux photos ci-dessus montrent la même titamie sous deux angles différents. Elle a une seule tige, toute en longueur et, n'était-ce du tuteur, ce serait une plante rampante. Mais à force de pousser et pousser, ce n'est plus un tuteur qu'il lui faudra mais un poteau de téléphone et ensuite la tour Eiffel.

C'était originellement une toute petite tige avec deux petites feuilles que j'ai fait raciner durant environ un mois dans un verre d'eau, lui donnent environ une fois par semaine, de l'eau neuve à laquelle j'ajoutais quelques grains de cassonade. Elle semble avoir aimée ça. (Je la comprends : moi aussi j'aime les choses sucrées. Je sais je sais : le sucre est plus plutôt pour les mammifères, mais elle semble s'être dite "m'a m'y faire".)

Celle ci-dessous est l'autre. Elle aussi vient d'une petite tige racinée comme la première, venant de la même plante qui était pratiquement morte. Ce sont donc deux petites soeurs. (De pauvres orphelines. Snifff!)
Gér3.jpg
Titamie 2
On peut remarquer un net penchant vers la fenêtre. (Pour la photo je l'ai mise sur le patio mais normalement elle demeure en dedans. Et pour cause : penchée comme ça le plus petit zéphir la fait tomber. Et, odorante comme elle l'et, le premier chat la déchiquète.) (Nan : ça ne suffit pas pour approuver ce que Iubito et Beaumont veulent faire aux chats!)
patmos wrote:Pour la plante pousse droite, le mieu de tourner de 180° régulièrement, mais l'idéal serait de la mettre à l'etérieur en été.
D'accord mais il y a les chats. Si je la mets à l'extérieur, ce sera dans un pot suspendu. Comment ces plantes supportent-elles la pluie si elles sont en pot? Ce sont de tout petits pots et elles seront simplement inondées. et quand il ne pleut pas : peuvent-elles supporter le soleil à journée longue?

Je pense à les couper, faire raciner le bout que j'aurai coupé (le haut donc) et le planter dans les même pots, à côté de leur grande soeur. Qu'en penses-tu?

P.S. : Merci de tes généreux conseils, Pat.
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
patmos
Membre / Member
Posts: 5743
Joined: 16 Sep 2005 09:54
Location: Quelque part entre Lille - Calais -Dunkerque

Re: Cycas Revoluta

Post by patmos » 17 Apr 2011 20:04

Anuanua wrote:Bon: je te l'avoue : qu'elles viennent d'Afrique, d'Australie ou de la planète Uzuï je m'en &?%$ passablement : chui pas raciste.

Ben moi j'aime savoir, connaitre le climat d'origine, le biotope parfois ça aide à comprendre "comment ça pousse"
Anuanua wrote:
Gér1.jpg
Gér2.jpg
Je pense à les couper, faire raciner le bout que j'aurai coupé (le haut donc) et le planter dans les même pots, à côté de leur grande soeur. Qu'en penses-tu?

P.S. : Merci de tes généreux conseils, Pat.
Nous avons là l'archétype de la plante qui souffrent d'un manque de lumière: entre-noeuds longs, pétioles démesurés, limbes assez réduits (conséquence de l'allongement du pétiole), phototropisme positif.

remède: un long séjour à l'etérieur, en dehors des périodes de gel (coté température tant que c'est positif ça va). Et donc à m'abri des chats (ça doit être spécificité des chats canadiens, ici je n'ai jamais remarqué que les chats avaient un intérêt pour les Pelargonium ?
Un taille sérieuse pour redémarré sur de bonne base (la base de la tige donc), un arrosage hebdomadaire à l'engrais liquide dès la croissance est bien marqué.
Et en hiver: le plus au frais possible et peu d'eau pour ralentir la croissance.

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Cycas Revoluta

Post by svernoux » 17 Apr 2011 21:33

Quant à moi, je vous annonce officiellement le décès de mon dracena :cry:

J'ai chargé ma belle-mère de le dépoter, de l'examiner et de le rempoter le cas échéant... Le cas n'a pas échu, y'avait pu de vie dedans. C'est marrant, les racines quand tu les vois, elles ont une bonne tête (pour moi du moins) et quand tu les touches... elles sont vides ! J'avais jamais rencontré ça.
Sonka - Сонька

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Cycas Revoluta

Post by Sisyphe » 18 Apr 2011 00:32

Condoléances.

Et pour l'enterrement, ni fleur ni couronne je suppose ? :loljump:

Rien à voir avec le cycas machin, mais j'ai un oignon qui a germé grave, j'ai donc décidé de le planter dans l'unique pot de mon appartement, censé cacher une cheminée, et qui contient généralement des fleurs coupées mortes depuis trois mois vu que je suis plantophobe depuis mon enfance. Patmos va m'expliquer que c'est absurde, je suppose. Faut juste que je vole un peu de terre quelque part, mais où ?
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
patmos
Membre / Member
Posts: 5743
Joined: 16 Sep 2005 09:54
Location: Quelque part entre Lille - Calais -Dunkerque

Re: Cycas Revoluta

Post by patmos » 18 Apr 2011 06:30

Sisyphe wrote:j'ai un oignon qui a germé grave, j'ai donc décidé de le planter dans l'unique pot de mon appartement, censé cacher une cheminée,
Un vrai oignon, qui a échappé au découpage en menu morceaux pour tes besoins culinaire ?
Que veut tu obtenir avec un oignon en pot, sachant que c'est une plante qui aime le plein soleil, et ce n'est pas négociable, et que le Pelargonium rosat d'Anuanua aura l'air resplendissant de santé à coté de ton Allium cepa empoté.
Sisyphe wrote:des fleurs coupées mortes depuis trois mois vu que je suis plantophobe depuis mon enfance. Patmos va m'expliquer que c'est absurde, je suppose. Faut juste que je vole un peu de terre quelque part, mais où ?
Je te rassure, tu n'est pas totalement plantophobe, d'ailleurs il y en a que tu déguste avec plaisir (les poires par exemple)

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Cycas Revoluta

Post by Anuanua » 18 Apr 2011 09:49

patmos wrote:remède: un long séjour à l'etérieur, en dehors des périodes de gel (coté température tant que c'est positif ça va). Et donc à m'abri des chats (ça doit être spécificité des chats canadiens, ici je n'ai jamais remarqué que les chats avaient un intérêt pour les Pelargonium ?
Un taille sérieuse pour redémarré sur de bonne base (la base de la tige donc), un arrosage hebdomadaire à l'engrais liquide dès la croissance est bien marqué.
Et en hiver: le plus au frais possible et peu d'eau pour ralentir la croissance.
Concernant les mettre à l'extérieur j'hésite. Ces plantes en pot (petits pots) ne sont jamais allées à l'extérieur : comment survivront-elles aux vents, à la pluie et au soleil direct? Serais-je mieux, par exemple, de les mettre à l'abri de la pluie directe (sous un balcon par exemple)? Elle n'ont jamais été exposées au soleil sauf via une fenêtre et pour des périodes d'ensoleillement ne dépassant pas 4 heures (à cause de la rotation de la terre (ou du "déplacement" du Soleil si tu préfères). Le déménagement ne serait-il pas un grand choc?

Devrais-je les "désempoter" et les mettre directement en terre? Si oui, comment survivront-elles à un rempotage à l'automne?

Concernant les chats canadiens, surtout les plus jeunes, ils se ruent sur tout ce qui bouge. Et, avec les tiges minces et les longs pétioles, ça bouge à la moindre brise!

Qu'est-ce que tu appelles de l'engrais liquide? Un mélange disponible sous ce nom chez des marchants de plantes ou quelque chose qu'on fabrique avec de l'eau et des chépaquoi ?

Tu parles de "Un taille sérieuse pour redémarré sur de bonne base" ; c'est quoi la différence entre une taille sérieuse et une taille pas sérieuse? Je pense couper la plante à environ la moitié de la tige, faire raciner la partie coupée dans un verre d'eau et la mettre en terre lorsqu'elle aura des racines d'au moins deux cm de longueur. C'est bon ou j'ai tout faux?

La vraie raison de toutes ces questions est que ce que tu proposes est radicalement différent de ce qu'elles ont vécu jusqu'ici : le changement devrait-il être progressif ou je les f*** dehors tout simplement? Je constate bien qu'elles ne sont pas pétantes de santé mais je ne veux pas les tuer avec un remède trop radical ou trop soudain.

Merci encore de ton aide Pat.
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

Post Reply