Bonne fête à nos membres québécois!

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Anuanua » 24 Jun 2010 20:49

Oui tu as raison. Je le savais mais je l'avais complètement oublié! :confused: Quand j'ai lu ton post j'ai pensé à sainte Anne, car je me rappelais avoir entendu quelque chose comme ça, mais je n'en étais pas sûr. Ça m'a rappelé le grand centre de pèlerinage à Beaupré (Ste-Anne-de-Beaupé) juste un peu au nord de la ville de Québec, mais j'ai confondu avec le fait que saint Jean Baptiste est le saint patron des canadiens-français (et non du Québec).

T'es forte, ma belle!
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16897
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Maïwenn » 25 Jun 2010 03:11

Figure-toi que j'essayais de savoir comment les Japonais appelaient Sainte Anne, et en faisait mes recherches je suis tombée sur cette information. C'est donc juste du hasard ! ;)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Fuokusu
Membre / Member
Posts: 2598
Joined: 26 Jul 2005 17:55
Location: Le Havre
Contact:

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Fuokusu » 25 Jun 2010 10:58

Maïwenn wrote:Figure-toi que j'essayais de savoir comment les Japonais appelaient Sainte Anne
Si jamais tu n'as rien trouvé, je pourrais être d'une aide. ^^
Un Kitsune d'une galaxie lointaine... Oui,c'est moi...

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Anuanua » 25 Jun 2010 11:03

Chapeau, Les Cowboys Fringants!

Y avait du monde à la Place Montmorency à Laval ce soir! (Euh, puisque vous ne lisez pas tous la même heure au début des messages, et qu'ici il est nuit, je parle du soir du 24 juin.) C'était le spectacle des Cowboys Fringants dans le cadre de la fête nationale du Québec! Bien sûr, je n'ai pu évaluer la foule qu'au pifomètre mais, si je me fais pessimiste, je dirais 15,000 personnes (à confirmer par les journaux).
SJB1.jpg
Ces drapeaux, ils bougeaient. De même que les gens en-dessous! C'était amusant de les voir tous bouger (les drapeaux et les gens) en synchronisme, au rythme des chansons des Cowboys Fringants. À un autre endroit dans la foule (je me promenais...) il y avait des jeunes filles qui sautaient au rythme des chansons. C'était beau à voir, avec leurs cheveux qui sautillaient encore plus qu'elles... :lol:

Il y en avait aussi des très jeunes.
Image

J'ai été ébloui par Marie-Annick Lépine (la violoniste des Cowboys).
Image Image

Violoniste impressionnante! Je ne la classerais pas encore dans la classe de Ti-Jean Carrignan (quant même! donnons-lui le temps, elle est encore très jeune) mais aisément comme meilleure qu'un autre violoniste québécois très connu (surtout pour avoir accompagné Gilbert Bécaud) : "Monsieur Pointu". Elle interprète des reels québécois (ils ressemblent aux reels irlandais mais en plus vite et au rythme plus marqué) en dansant, tournoyant et sautant, les cheveux tantôt ébouriffés par les sauts et tantôt dans la face (bien plus que dans l'image ci-dessus!), faisant sauter l'archet pour marquer le rythme aux quadruples croches, le tout sans fausser d'un quart de ton, sans manquer une note!

Et mademoiselle joue avec une facilité égale violon, accordéon, mandoline, et je ne sais quoi d'autre...
Image Image

Mais c'est quand je l'ai vue (et surtout entendue) violoner des bouts de solo dans des reels et rigodons avec ce rythme typiquement québécois (très difficile à bien rendre!) tout en tournoyant et sautant, qu'elle m'a vraiment accroché!

Loin de moi la pensée d'amoindrir les autres membres du groupe! Oh que non! Ils ont su nous faire sauter et swigner, et comment! Tout le monde sautait!!! Enfin, pas tout le monde, mais presque. Certains étaient trop :papy: et d'autres trop :baby: En effet, à cette fête on trouvait des jeunes de 101 jours à 101 ans! Ce n'est pas qu'une façon de parler : on y voyait des bébés dans leur landau (je ne suis pas sûr qu'ils aient bien saisi toutes les paroles des chansons) et des personnes vraiment âgées venues en transport adapté (je n'en suis pas sûr pour eux non plus...)

Et, pour compléter cet excellent groupe, il y avait, en arrière-scène, les choeurs du Mondial choral de Laval : presque cent voix, hommes et femmes, dirigés par Gregory Charles. Entendons-nous : ça ne faisait pas "chorale" en ce sens qu'on voit trop souvent : des chansons vraiment vivantes et rythmée "écrasées", "classicisées" ("ennyuantisées") par des chorales qui sont obligées de chanter d'un rythme régulier, pas trop rapide, pour ne pas se désynchroniser et sombrer dans la cacophonie... Mais pas du tout : Gregory Charles est un amateur de musiques du monde, y compris des traditionnels et -évidemment- du québécois. Et, sous son bâton la chorale était tout à fait à la hauteur des rythmes endiablés des Cowboys Fringants.

Ça valait la peine d'y être, j'vous dis!!!

D'autant plus qu'à un moment, j'ai été attiré par un groupe de jeunes filles aux cheveux longs qui sautaient comme des sauterelles. Je me suis joint à eux. Image Et on sautait à en avoir les cheveux dans la face ...c'est à dire leurs cheveux dans ma face! Image

À un moment donné, Karl Tremblay (le chanteur des "Cowboys") m'a fait apprécier dans quel merveilleux pays de liberté nous vivons. Il a demandé à la foule "Nous permettrez-vous d'emm***er ces bouffons qui se disent nos dirigeant?" Éclat de la foule évidemment, cris, applaudissements, enthousiasme. Mais moi je ne criais pas, je pensais, triste, à combien de gens vivent dans des pays où un artiste qui crierait ça devant 15,000 personnes n'aurait pas le temps de finir le spectacle! Image Et je pensais que bien souvent, on oublie d'apprécier des merveilles qu'on prend pour acquises... "Québec libre" n'est pas qu'un slogan : c'est d'abord une réalité!

Bon! Ça, ce n'était qu'UNE fête du Québec. Celle où j'étais. Dans la seule région de Montréal et banlieues, il y en a eu 155! Pas toutes aussi grandes, évidemment, car plusieurs étaient dans de petites banlieues, mais quant même! Et évidemment, LA fête était à Montréal, sur la montagne! Et il y en a eu de nombreuses autres, bien loin de Montréal. À Québec aussi ils aiment sauter. À Chicoutimi, près du majestueux fjord Saguenay c'est encore pire : là ils sont plus traditionnels. Au Saguenay, à La Baie, à Chicoutimi, à Roberval, on fête du 21 au 27!

Ci-dessous, scène d'une représentation théâtrale à La Baie, au Saguenay, présentant des soirées traditionnelles de la St-Jean, "dans l'bon vieux temps".
Image

Allez :
Image À la r'voyure!
Last edited by Anuanua on 25 Jun 2010 14:16, edited 2 times in total.
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16897
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Maïwenn » 25 Jun 2010 11:20

Fuokusu, c'est Anna, j'ai trouvé :)

Anuanua, tu es sûr que les reels québécois sont plus rapides que leurs confrères irlandais ? Ce n'est pas ma spécialité mais j'en ai joué quelques uns, des deux pays, et je n'ai pas remarqué qu'il y avait une grande différence de tempo.
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Anuanua » 25 Jun 2010 13:40

Oui j'en suis sûr. J'ai cependant remarqué que des européens qui jouaient du québécois ont tendance à l'interpréter comme de la musique irlandaise. Alors, bien sûr, la différence n'est pas évidente. C'est sûr qu'il y a énormément plus de ressemblances que de différences. Pour te répondre, Maïwenn, je vais relever les différences ; ne pas en conclure que je nie les ressemblances!

La principale différence est plus comment le rythme est marqué que la vitesse elle-même (le "tempo"). Les deux peuvent être en 2/4 accéléré (armature souvent utilisée pour les reels) et pourtant le québécois SEMBLERA plus rapide, sans pourtant l'être. La différence est dans l'interprétation. Joué par un musicien européen, même excellent, mais qui ne connaît pas la différence, la différence s'efface.

Voici un reel québécois qu'on pourrait facilement prendre pour un irlandais, mais remarque combien il est "sauté". Le reel du forgeron.

Pour fins de comparaison, voici un reel irlandais. Après avoir entendu Carignan, tu pourrais penser que j'ai choisi une interprète fade, mais Katie Boyle est quant même une finaliste au championnat international de "traditional fiddle" de reels irlandais, classe senior. Voici un reel typiquement irlandais joué façon irlandaise.

La différence n'est pas tellement dans la vitesse "au métronome", mais dans "l'emportement", dans la façon dont les notes sont détachées et "sautées" dans l'interprétation québécoise, et non "liées" comme dans les reels irlandais.

Voici, toujours pour comparaison, un reel québécois très lent. Note combien les notes sont détachées, même si on n'a vraiment pas affaire à un interprète de la classe de Carignan! Le reel de l'achigan. Musicalement c'est pas fort, je l'admets! Je l'ai d'ailleurs choisi délibérément pour qu'on ne soupçonne pas que j'ai volontairement sélectionné seulement les meilleurs québécois (Carignan par exemple) pour les comparer à des interprètes irlandais médiocres. Mais même là, remarque combien le rythme est très marqué, les notes détachées, contrairement au 'lié" irlandais. L'interprète fait exprès pour donner des "coups" à son accordéon pour le faire ressembler aux sauts d'archet sur un violon, pour "attaquer" les notes et non les lier.

Voici maintenant un reel québécois très traditionnel interprété par un bon violoniste (et non un violoneux : vois comment il tient son archet et son violon), mais quant même pas de la classe de Carignan ou Boyle. Note qu'ici encore, il n'y a pas de véritable différence de "tempo" comme tu le mentionnais si justement, mais d'insistance sur le rythme et de surmultiplication des notes. Par exemple, ce qui serait une croche "do" dans un reel irlandais deviendrait quatre triple croches, toutes "do" dans un reel québécois. Le tempo est exactement le même, mais au lieu d'entendre doooo, on entend un dodododo très rapide, rupté, saccadé. L'archet n'est pas glissé ; il saute. Voici Le reel du pendu

Jusqu'ici, je t'ai présenté des reels québécois relativement lents, pour les comparer à des reels irlandais, afin qu'il soit évident que ce n'est pas le tempo qui les différencie, mais l'aspect "coupé", saccadé, la multiplication des notes.

Voici, pour aller un peu plus vite, pour accélérer le tempo lui-même deux reels rapides. Un irlandais, le Loophead lighthouse reel, et un québécois, le Le rêve du diable.

Soit dit en passant que le rêve du diable est bien plus représentatif des reels québécois traditionnels que ceux plus lents que je t'ai présentés en premier pour attirer ton attention sur la différence d'interprétation plutôt que de tempo. Tout en admettant que le jouer comme le joue Carignan n'est pas à la portée de tout le monde!!!

Tout en admettant que Carignan est exceptionnel, veux-tu nous admettrons que Yehudi Menuhin l'est tout autant? Et pourtant, Menuhin NE PEUT PAS (de son propre aveu) jouer du québécois comme il doit être joué, même s'il a interprété très bien de nombreux airs irlandais. (Il admet aussi qu'il est incapable de jouer le folklore breton comme il doit l'être.) On peut les entendre tous deux interpréter le Concerto pour Carignan d'André Gagnon. Cette fois, les deux interprètes jouent exactement au même tempo (c'est la même pièce au même rythme), mais remarque combien Carignan donne une bien plus grande impression de "vitesse" à cause des notes saccadées et dédoublées. À la toute fin (vers 1:50) on entend très facilement la différence d'interprétation entre ces deux excellents violonistes. Et ça devient particulièrement évident lorsque les deux jouent ensemble, à partir de 2:05. Voici le concerto pour Carignan

Allez, je te laisse avec le reel le plus connu au Québec : Le reel de Rimouski (Ne rate surtout pas la fin!)

Bizoux. Amuse-toi bien!

Image
Last edited by Anuanua on 25 Jun 2010 14:03, edited 1 time in total.
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16897
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Maïwenn » 25 Jun 2010 14:00

Finalement, tu dis aussi que les différences résident plus dans le style de jeu, plus staccato, que dans le tempo. D'ailleurs une des Québécoises qui a commenté sous la vidéo de l'accordéoniste (qui utilise la même marque d'accordéon que moi) dit qu'elle joue les reels à 120. Comme les reels irlandais et écossais.
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Anuanua » 25 Jun 2010 14:19

Maïwenn wrote:Finalement, tu dis aussi que les différences résident plus dans le style de jeu, plus staccato, que dans le tempo.
Tout à fait ...pour plusieurs reels, mais pas tous. car...
Maïwenn wrote:D'ailleurs une des Québécoises qui a commenté sous la vidéo de l'accordéoniste (qui utilise la même marque d'accordéon que moi) dit qu'elle joue les reels à 120. Comme les reels irlandais et écossais.
Ça c'est vrai pour les reels "lents" (enfin... tout est relatif!) comme le reel de l'achigan dont tu parles. Mais pour les autres, comme le reel de Rimouski ou Le rêve du diable, ça ne tient plus!
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17265
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by svernoux » 25 Jun 2010 15:29

Ah mais mince, à force de se croire en avance, me vlà en retard !
Alors bonne fête les cousins québécois !
Sonka - Сонька

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Anuanua » 25 Jun 2010 17:25

Les Hell's Angels ont une devise à ce propos :
The Hell's Angels wrote:Vieux motard que j'aimais
:loljump:

Merci Sonka!

(Je me demande où sont passés les autres, comme Sub-Espion)
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
joey
Membre / Member
Posts: 16898
Joined: 10 Oct 2006 21:08
Location: plein-sud

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by joey » 25 Jun 2010 17:30

:confused: ...moi aussi , je suis en retard pour beaucoup de choses...( faute à énormément de boulot)

Bonne fête à nos chers cousins du Québec...je ne désespère pas d'y mettre un jour les pieds...j'y travaille , j'y travaille... :D
Personne n'est en charge de ton bonheur, sauf toi.

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Anuanua » 27 Jun 2010 05:55

Bin l'marci ma Joey! T'es bin smatte! Quand tu voudras venir nous voir, t'auras bin beau!

Je me demande où sont passés les autres québécois? Y en a d'autres sur ces fora, non?
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
joey
Membre / Member
Posts: 16898
Joined: 10 Oct 2006 21:08
Location: plein-sud

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by joey » 27 Jun 2010 09:49

effectivement, moi aussi , j'avais comme l'impression qu'il y avait québécois que toi...
mais bon! j'ai bien vu par mon emploi du temps délirant que parfois on n'a pas le choix..
(ps : tu peux me dire tout doucement ce que veulent dire "smatte" et l'expression "t'as bien beau" ? chut!!! faut pas faire savoir qu'en la matière , je suis nuuuuuulle! :lol: )
Personne n'est en charge de ton bonheur, sauf toi.

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by Anuanua » 27 Jun 2010 12:05

joey wrote:effectivement, moi aussi , j'avais comme l'impression qu'il y avait québécois que toi...
Bin non : il y en a d'autres.
joey wrote:(ps : tu peux me dire tout doucement ce que veulent dire "smatte" et l'expression "t'as bien beau" ? chut!!! faut pas faire savoir qu'en la matière , je suis nuuuuuulle! :lol: )
Promis : on l'dira pas. À personne! "Smatte" vient du mot anglais "smart" prononcé à la québécoise. Ce mot a plusieurs sens. En anglais britannique : chic, élégant. En anglais américain : 1) malin, habile, adroit astucieux, futé ; 2) impertinent, audacieux ; 3) vif, prompt. Au Québec, prononcé [smat] (que j'ai écrit phonétiquement "smatte"), a le sens de "petit futé, débrouillard" dans l'expression "un petit smatte". Cependant, avec le qualificatif "bin" ("bien" qui, ici, devient aussi un quantitatif dans le sens de "beaucoup"), comme dans "T'es bin smatte", signifie "très gentil, super-correct, obligeant, attentionné, serviable, personne agréable".

"T'as bin beau" ou "T'as beau" vient de l'expression "Avoir beau temps", donc pouvoir réaliser ses choses ou continuer sa route (avant l'invention de l'automobile et des réactés). Donc, cette expression signifie "rien ne t'en empêche", "sens-toi bien libre de le faire". Cette expression ressemble à "Beau dommage!" qui vient d'une ancienne expression où "dommage" avait le sens de "conséquences". De ce fait "beau dommage!" signifie "qui a de bonnes conséquences" ou "de bons résultats". Donc, "beau dommage" signifie "bien sûr", "bien entendu", "no problemo", ou ..."t'as bin beau" :lol:

De sorte qu'au lieu de "T'as bin beau", j'aurais pu t'écrire "Beau dommage que tu peux v'nir, ma poune!".

"Beau dommage" est aussi le nom d'un groupe chansonnier populaire des années '70, très populistes mais jamais vulgaires, qui chantent vraiment la réalité quotidienne des montréalais avec la parlure et l'accent typiques de Montréal et des environs, comme dans Harmonie du soir à Châteaugay, une banlieue de Montréal.
joey wrote:chut!!! faut pas faire savoir qu'en la matière , je suis nuuuuuulle! :lol:
Euh :-? toi non plus tu l'diras pas à personne hein? Mais moi aussi j'ai des problèmes parfois. Y a des messages écrits en "européen" ("langage local" comme en verlan, en argomuche, ou en "français" où presque tout est abréviations) et où je ne comprends pas la moitié de ce qui est dit... Image Mais chut! Ça reste entre toi pi moi hein!
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
miju
Membre / Member
Posts: 6711
Joined: 14 May 2005 21:44
Location: LYON (bron)

Re: Bonne fête à nos membres québécois!

Post by miju » 27 Jun 2010 16:16

Quel dommage que je ne t'ai pas connu avant d'aller visiter ton merveilleux pays Anuanua, tes exemples de musique m'ont ramené aux fêtes où l'on tapait le plancher ou le pavé au son des violons, accordéons, avec le rythme des cuillères.
Que de bons souvenirs ...
Tiens le dernier soir à Montréal on dansait, on jasait, on buvait au pied d'une estrade, avec des gens rencontrés sur place, un jeune couple qui était parti revient en disant c'est pas possible de rentrer quand on a l'occasion de faire la fête avec des "maudits français". Et c'est reparti...

Un autre jour à Ottawa devant le monument sur lequel figure les écussons des différents états je lisais consciencieusement mon guide de voyage lorsqu'une jeune fille de l'office du tourisme mignonne et court vêtue s'approche de moi et me propose son aide, sa formulation était presque "est ce que je peux vous faire un petit plaisir" après avoir éclaté de rire je lui est proposé une autre version et on a bien ris tous les deux.

Joey aura de la chance si tu l'aide à préparer un voyage.

Allez bonne fin de dimanche et à bientôt.
Lorsque ta tête heurte une cruche et que ça sonne creux  n'en déduit pas que c'est forcément la cruche qui est vide.

Post Reply