Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
aymeric
Membre / Member
Posts: 1091
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by aymeric » 29 Sep 2010 15:31

Bonjour,

Je souhaite dédier ce fil aux questions délirantes et inavouables qu'on se pose parfois, et qui nous semblent relever de la logique la plus élémentaire et qui pourtant, lorsque vous osez les poser, ne suscitent que les moqueries, voire l'hilarité de vos interlocuteurs, ou même des questionnements quant à votre santé mentale.

Alors je commence avec une première, qui relève du domaine statistique peut-être :

Quand je faisais mes études, j'habitais dans une petite ville de province de 50 000 habitants. Je sortais tous les jours pour aller à l'école, je descendais au centre-ville, j'allais au club hippique, au parc pour courir, au cinéma etc.
Assez observateur et très curieux de part mes penchants naturels, j'adore défigurer les gens et observer leur port et leurs gestes. D'après mes vagues estimations, je pense avoir sinon défiguré, du moins regardé au bas mot 50 personnes par jour (probablement davantage !).
Hors, mis à part mes camarades de classe que je voyais tous les jours et une poignée de connaissances, il ne m'est jamais arrivé d'avoir l'impression de croiser la même personne deux fois. Je ne me suis jamais dit "tiens, j'ai déjà vu cette tête-là quelque part". Et pourtant, Dieu sait s'il y avait des spécimens mémorables à bien des égards.
Hors, à supposer que les 50 personnes que j'ai vues chaque jour était toujours différentes, si l'on divise les 50 000 habitants par 50, ça me fait un stock de personnes différentes à scruter pour seulement 1000 jours, sachant que j'ai vécu dans cette ville pendant plus de 5 ans (soit environ 1830 jours, donc presque le double du stock disponible).

N'est-il donc pas statistiquement inévitable que j'aie croisé à de multiples reprises les mêmes personnes ? Si oui, comment se fait-il que systématiquement, je ne m'en souvienne pas, même des plus belles plantes, même des plus loufoques, même des plus hideux, etc. ?

Merci. Beaucoup.

User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 6976
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Beaumont » 29 Sep 2010 16:34

J'ai tout de suite une question folle : les gens tu les dévisageais ou tu les défigurais ? :loljump:

Sinon j'aime bien l'idée du sujet. ;)
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.

aymeric
Membre / Member
Posts: 1091
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by aymeric » 29 Sep 2010 17:03

Oups, c'était une mauvaise idée de regarder le dernier samourai en même temps !

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12150
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by arkayn » 29 Sep 2010 17:14

aymeric wrote:Si oui, comment se fait-il que systématiquement, je ne m'en souvienne pas, même des plus belles plantes, même des plus loufoques, même des plus hideux, etc. ?
Une explication : tu n'es pas physionomiste ! :loljump:
La folie des uns est la sagesse des autres

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16909
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Maïwenn » 29 Sep 2010 17:17

On peut s'interroger sur ta mémoire des visages à moyen terme, peut-être ? :D


Ah, Arkayn m'a grillée...
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

aymeric
Membre / Member
Posts: 1091
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by aymeric » 29 Sep 2010 17:25

Bon ok, supposons que je ne sois pas aussi physionomiste que je voudrais le croire... mais quand même, je n'ai jamais appris les statistiques au-delà de la terminale, mais il me semble pour reprendre mon cas, qu'avec 50 000 habitants en 5 ans, dire que je serais obligé de tous les croiser au moins deux fois n'est que le minimum possible, non ? C'est-à-dire qu'à moins qu'ils se soient tous arrangés pour se relayer de façon à ne me croiser qu'une seule fois en 5 ans, vraisemblablement soit il y en a disons 15 000 que je n'ai jamais vus, auquel cas ça me fait en avoir vu 35 000, 3 ou 4 fois de suite, ou encore j'ai pu en avoir vu 10 000 dix fois de suite, 10 000 autres deux ou trois fois et le reste jamais, etc... Je ne sais pas si c'est clair :D
Bref, si en 5 ans je croisais le même super canon trois fois de suite, ou le même homme-tronc (j'utilise cet exemple uniquement parce qu'il faut bien le dire, ça se remarque) deux fois de suite, ou la même lycéenne goth' à la voix suraigüe qui parle à ses copines avec un accent d'aristo, je m'en souviendrais quand même ! Non ?

aymeric
Membre / Member
Posts: 1091
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by aymeric » 29 Sep 2010 17:29

Donc si je comprends bien, je suis le seul à trouver ça bizarre ?
J'ai bien fait d'ouvrir ce fil alors :D

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by leo » 29 Sep 2010 18:37

aymeric wrote:Bref, si en 5 ans je croisais le même super canon trois fois de suite, ou le même homme-tronc (j'utilise cet exemple uniquement parce qu'il faut bien le dire, ça se remarque) deux fois de suite, ou la même lycéenne goth' à la voix suraigüe qui parle à ses copines avec un accent d'aristo, je m'en souviendrais quand même ! Non ?

donc si je comprends bien, je suis le seul à trouver ça bizarre ?
ben, faut changer de quartier de temps en temps... ceci dit s'il y a un super canon ou une goth' pourquoi pas rester :lol:
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17295
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by svernoux » 29 Sep 2010 21:32

Euh, j'ai pas de réponse... Sauf que ça me semble pas possible de mémoriser 50 personnes par jours, en tout cas pas au point de s'en rappeler des années plus tard !

Ah si en fait j'ai une hypothèse qui me vient. Etait-ce une ville très étudiante ? Avec beaucoup d'étudiants venus d'ailleurs ? Parce que je ne pense pas que les étudiants venus d'ailleurs soient comptabilisés dans la population : sont comptés ceux qui sont domiciliés dans la commune, c'est-à-dire je suppose, inscrits sur les listes électorales, mais les étudiants restent domiciliés chez leurs parents. La population peut donc être un peu plus élevée qu'officiellement (sans compter les SDF, clandestins, sans-papiers, que sais-je). Et concernant les étudiants, leur population se renouvelle sans arrêt. Donc de nouvelles têtes et d'autres qui disparaissent tous les ans.
Sonka - Сонька

User avatar
Chrysopale
Membre / Member
Posts: 1767
Joined: 23 May 2007 22:40
Location: Trop au nord, 'fait froid...
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Chrysopale » 29 Sep 2010 22:20

J'avoue, j'ai pas de réponse à la question, hormis que les gens changent... lorsque j'étais étudiante, je reconnaissais les utilisateurs réguliers du même bus que moi, mais j'ai ptêt croisé plusieurs fois un autre utilisateur moins régulier sans le remarquer...
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (Prévert)
Ahány nyelvet beszélsz annyi ember vagy...
Save the earth, it's the only planet that has chocolate !

User avatar
patmos
Membre / Member
Posts: 5748
Joined: 16 Sep 2005 09:54
Location: Quelque part entre Lille - Calais -Dunkerque

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by patmos » 01 Oct 2010 21:53

Le fonctionnement de la mémoire est assez complexe. Et chacun a son fonctionnement.

Pour cette situation il évident que tu as croisé plusieurs fois les même personne, statistiquement, l probabilité que n'ai jamais croisé deux fois le même personne est infime.

Il y a la mémoire courte et la mémoire longue.
courte : tu met tes chaussettes, la mémoire courte te permets de savoir que doit doit mettre la deuxième chaussette sur le pied gauche, car pour le droit c'est fait et tu t'en souvient, et tu n'as pas besoin de ragarder tes pieds pour savoir où mettre la deuième. Mais 5' plus tard, si on te demande par quel pied tu as commencé à mettre des chaussettes.....tu le saura probablement pas.

longue: Mais si au moment où tu met ta chaussette à droite la radio donne une info importante (genre Johnny Haliday est mort ou Sarkozy démissionne..), il possible que tu te souvienne de ce que tu faisais quand cette nouvelle t'est parvenu.

Notre cerveau, heureusement, sélectionne ce qui est important de ce qui ne l'est pas (normalement !).
Si tu croise deux fois la même personne à deux semaine d'intervalle, si il n'y a rien de spécial, tu ne t'en souvient pas. Et 3 mois plus tard, si en plus la personne est habillé différement, et tu la croise dans une autre rue, là c'est presque impossible.
Quand tu dévisage quelqu'un ça passe ne mémoire courte, s'il n'y a aucun élément particulier, ça passe au oubliettes.
Et comme tu dévisage beaucoup, la mémoire sature plus vite, si tu ne dévisageait que 3 ou 4 personne, tu aurais, peut être, davantage de "retour".

Personnellement j'ai une bonne mémoire, excellent mémoire des noms, et visuelle, je mémorise très facilement le nom latin des plantes (et nom de famille, et pour les exotique le pays d'origine, voire le biotope, etc...), et j'ai leur image en tête ce qui me permet de les reconnaitre, et j'ai l'impression qu'au plus j'en sait, au plus c'est facile d'en mémoriser.
Par contre j'ai un mal fou à mémoriser les chiffres qui n'ont pas d'autre signification qu'eux même: n° de téléphone par exemple. Si je séjourne dans un hôtel où il faut un code numérique pour accéder à la chambre, je me sert de moyen mémotechnique pour m'en sortir: si le code est par exemple 152456, je vais mémoriser Cantal, Dordogne, Morbihan, oui c'est tordu mais c'est pour moi plus facile :roll:

User avatar
Chrysopale
Membre / Member
Posts: 1767
Joined: 23 May 2007 22:40
Location: Trop au nord, 'fait froid...
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Chrysopale » 02 Oct 2010 00:17

Je pense que je comprends mieux.

Par contre, qu'est-ce qui fait que le monologue d'Hamlet (version d'origine, histoire que ce soit drôle) soit passé dans ma mémoire longue alors que je ne l'ai lu que deux-trois fois (je m'amusais à le lire à voix haute en fait), alors que d'autres choses refusent d'y passer?

Et aussi : pourquoi la mémoire courte... est si courte ! On me demande de transmettre un message, on peut être certain que ça ne sera jamais fait ! Le temps que j'arrive chez l'autre personne (genre je suis chez ma tante et je rentre chez moi avec un message pour ma mère), le blanc absolu. Je ne sais même plus que j'ai un message à transmettre.
Je suis capable d'oublier en cours de route ce que je suis occupée de faire. (j'ai vraiment l'impression d'être Dory, le poisson bleu dans Nemo...)

Je dois aller voir sur internet pour calculer la formule de périmètre d'un cercle ! À chaque fois.

Et à côté mon cerveau accepte d'assimiler du savoir inutile, et (par chance), les langues étrangères.
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (Prévert)
Ahány nyelvet beszélsz annyi ember vagy...
Save the earth, it's the only planet that has chocolate !

User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 6976
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Beaumont » 20 Oct 2010 04:39

En février 2007, je me suis rendu en vacances sur une plage de Thailande, et j'en ai fait, comme souvent, une petite vidéo. La musique d'ouverture était "Apache", par le groupe The Shadows. Rien à voir avec la Thailande, mais la première image était une vue sur une étendue un peu désertique avec des montagnes dans le fond, donc ça faisait très ouest américain. Les plans suivants étaient filmés devant et dans l'hôtel, et j'avais intercalé des images des principaux "acteurs", à la manière d'un générique.

Hier soir, je me retrouve au pied de cet hôtel, où je n'étais quasiment jamais retourné, dans un petit resto avec des amis. Il y a un synthé et un vieux bonhomme s'installe derrière. Dès les premières notes je reconnais la musique des Shadows ! J'en ai presque eu un frisson dans le dos !

Donc la question folle que je me posais et qui m'a fait penser à ce topic, c'était quelle était la probabilité que je me retrouve à l'endroit que j'avais filmé il y a plus de 3 ans, et que j'entende jouer précisément la musique que j'avais choisie en fond sonore, alors que je ne l'ai jamais, mais alors jamais entendue nulle part ailleurs (et j'ai fait quelques bars, restos et tout ce qu'on veut). Et à l'époque il n'y avait pas Charlie Oleg et son synthé, j'en suis quasiment certain, donc mon choix n'a pas pu être une inspiration subliminale.

C'était aussi un moment de solitude, car personne autour n'aurait réellement compris l'effet que ça m'a fait. Quand on fait du montage vidéo, même à mon petit niveau, on y passe tellement de temps que certaines musiques sont intégrées à jamais avec certaines images. Mes amis auraient vu ça comme une simple coïncidence, alors que moi j'avais l'impression d'être dans une autre dimension !

Je libère le sofa, merci de m'avoir lu. :lol:
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16909
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Maïwenn » 20 Oct 2010 04:43

Étonnante coïncidence !!
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

aymeric
Membre / Member
Posts: 1091
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by aymeric » 04 Nov 2010 13:33

Je me demande si cette coïncidence, statistiquement, est supérieure ou inférieure aux chances de gagner au loto, ou d'être frappé par la foudre...(par exemple).

Post Reply