juger la réaction d'un politique (sondage)

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply

Quel est l'effet de cet accès de colère sur votre perception de ce politique ?

Poll ended at 22 Dec 2010 11:23

plutôt négatif
2
33%
rien
4
67%
plutôt positif
0
No votes
 
Total votes: 6

User avatar
ANTHOS
Membre / Member
Posts: 2807
Joined: 27 Mar 2004 23:06
Location: Barcelona
Contact:

juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by ANTHOS » 12 Dec 2010 11:23

Ce sondage concerne une échange que j'ai vu à la télé il y longtemps.

Parmi les invités d'un talkshow, il y avait Karl Zero et un politique.

Comme à son habitude Karl Zero tutoie tout le monde.

Après quelques échanges avec le politique (rien de méchant, du bla bla bla en fait), ce dernier ne peut plus -il s'enerve, il est visiblement agacé par ce tutoiement et il le lui dit en termes assez secs.

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16897
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by Maïwenn » 12 Dec 2010 12:43

Tu ne te rappelles pas qui c'était ? Ce serait plus facile de juger si on pouvait voir la vidéo.
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
ANTHOS
Membre / Member
Posts: 2807
Joined: 27 Mar 2004 23:06
Location: Barcelona
Contact:

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by ANTHOS » 12 Dec 2010 15:35

Il s'agit de Dominque Voynet sur l'émission On n'est pas encore couché de 28 octobre 2006.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10349
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by Sisyphe » 12 Dec 2010 15:40

Comme disait Coluche : la différence entre la radio et la télévision, c'est qu'à la radio, les parasites, tu les entends, alors qu'à la télé, tu les vois !

Karl Zéro est un parasite du PAF. Egocentrique, pénible, inutile. Il n'est en aucun cas le journaliste d'investigation qu'il croit être (en vingt ans, a-t-il apporté une seule information substantielle ?), pas plus qu'il n'est le journaliste politique perspicace et retors qu'il affiche. Je me souviens d'une interview par lui de Balladur, alors candidat à la mairie de Paris... Sa provocation consistait à lui demander s'il connaissait le prix du ticket de métro (non), et s'il savait ce qui se trouvait autrefois au 122 rue de Provence (le One-Two-Two, célèbre bordel d'avant-guerre, et oui il le savait). Mais rien sur l'opération boursière qu'il avait accomplie deux ans plus tôt en profitant d'une loi qu'il s'était fait faire pour lui-même sur mesure, et il n'aura fallu que quinze ans pour voir réapparaître Karachi...

Tutoyer, la belle affaire... Le Monde Diplomatique était autrement plus révolutionnaire, qui n'a pourtant jamais écrit autre chose que "M. William Clinton" ! Et le Canard Enchaîné a toujours écrit dans une langue plus que parfaite, tout comme les journalistes du Washington Post on toujours écrit "President Nixon" quand ils le watergatisaient.

Je tiens au voussoiement. Non pas seulement par respect, mais surtout par distance. Je voussoie mes élèves et mon proviseur, et je tutoie mes collgues. Parce que j'ai un pouvoir sur les premiers et que le second en a sur moi ; raison pour laquelle, même si mes rapports sont excellents avec lui, je ne l'inviterai pas chez moi et ne parlerai pas de politique avec lui : rompre cette distance serait mauvais pour tout le monde. Et je crois que j'éprouve encore de la haine pour ce formateur d'IUFM qui s'obstinait à nous tutoyer (alors que l'inverse n'était pas vrai !) et à nous donner du "mes jeunes collègues", alors que non seulement il était censé nous former, donc nous être supérieur (ce qu'il était incapable de faire, puisque comme tout pédagogue arrivé, il n'avait plus d'élèves), mais qu'en plus il était responsable de notre "classe", et donc validait ou sanctionnait nos absences, nos retards (donc d'éventuelles ponctions sur notre salaire) et surtout notre titularisation !

(L'IUFM n'existant plus, je me considère délivré du devoir de réserve qui l'accompagnait. Mais si vous ne me voyez plus à la rentrée, c'est que j'aurai été muté disciplinairement dans la Creuse).
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
ANTHOS
Membre / Member
Posts: 2807
Joined: 27 Mar 2004 23:06
Location: Barcelona
Contact:

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by ANTHOS » 12 Dec 2010 16:06

Je ne pense pas qu'il y ait un clip – ça n'a pas eu le même retentissement médiatique que "Casse toi pauvre con". Je ne sais pas trop pourquoi mais la séquence est restée dans ma mémoire.

Pour moi, Voynet a bien mordu à l'hameçon. Elle aurait pu dire ce qu'elle avait à dire sur le sujet sans pour autant perdre son sang-froid et donner ainsi satisfaction à Karl Zéro.

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22353
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by Latinus » 12 Dec 2010 16:06

Karl Zero... Il anime régulièrement tout un tas de pixels appartenant à mon écran, en général lors du "Sarko Info" (ça remplace les Grosses Têtesguignols, je n'ai pas C+, et parfois je trouve ça très drôle voire fin).

Peut-être n'apporte-t-il rien au PAF mais je nuancerais la notion de parasite car, à mon sens et pour autant que je sache, il ne lui cause pas non plus de tort, au PAF.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
miju
Membre / Member
Posts: 6714
Joined: 14 May 2005 21:44
Location: LYON (bron)

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by miju » 12 Dec 2010 16:30

Je partage grandement l'avis de Sisyphe, ces gens qui se pense important ou qui veulent jouer à copain copain, ça m'énerve. Et de temps en temps une colère fait du bien au moins à celui qui s'emporte.

Dans le cas présent ça ne change pas mes idées par rapport à D Voynet
Lorsque ta tête heurte une cruche et que ça sonne creux  n'en déduit pas que c'est forcément la cruche qui est vide.

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by leo » 12 Dec 2010 17:58

à propos du tutoiement je suis d'accord avec Sisyphe
c'est quelque chose qui avant tout demande du respect... dans ma vie antérieure (professionnelle) j'ai connu un Directeur d'Exploitation que je respectais beaucoup, mais qui avait une fâcheuse tendance à me tutoier, pour lui c'était une certaine façon de s'affirmer je pense, du coup je me suis mis à lui rendre la pareille, immédiatement le vouvoiement s'est remis en place, mais nous avons continué à avoir d'excellents rapports... je note que la PDG ne m'avait jamais tutoié
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17265
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by svernoux » 12 Dec 2010 19:19

Wo là, que de questions !

Je ne peux pas répondre à ton sondage, Anthos. Pour moi, ça dépend de la situation, des personnes en présence, de ce qui a été dit avant et après, sur quel ton, etc. Donc je ne peux pas tirer de généralité. Et dans ton exemple précis, je n'ai pas vu la scène, donc je ne peux rien en dire non plus.

Ensuite, à ma connaissance, Karl Zéro, dans le temps du moins, ne tutoyait jamais les gens d'emblée : lors de la première interview, il menait l'entretien normalement et à la fin, demandait inexorablement : et maintenant, est-ce qu'on peut se tutoyer ? Et bien sûr celui qui répondait non passait pour un ringard. Mais tutoyer en ouverture d'interview quelqu'un qu'il n'avait jamais tutoyé auparavant, je ne l'ai jamais vu faire.

Concernant le tutoiement en général, je n'ai pas d'avis très fixé. Je pense que le vouvoiement est quand même préférable avec les gens qu'on ne connaît pas, au moins dans un premier temps. Mais j'ai appris à développer le tutoiement facile et je le trouve très agréable quand il est pratiqué en bonne compagnie. Pour moi, il ne faut pas se leurrer : on peut vouvoyer et être en même temps très vulgaire et sans le moindre gramme de respect. Mon ancien patron par exemple, les très rares fois où il s'est adressé à moi, m'a tutoyée. Ca m'a un peu surprise mais sachant qu'il était étazunien, pas choquée. Par contre, ce qui était offensant est qu'il se contrefichait totalement de mon existence et m'appelait systématiquement Florence.
Je pense qu'on peut très bien entretenir des relations tout à fait respectueuses en se tutoyant. L'irrespect, il est dans le fond et dans l'intention.
Sonka - Сонька

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16897
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by Maïwenn » 12 Dec 2010 22:15

Il est de notoriété publique que Karl Zero a le tutoiement facile (même moi je le sais alors que je ne regarde jamais Canal +). Alors si on accepte de participer à son émission, je pense qu'on doit accepter ce fait-là aussi. Si Dominique Voynet ne le savait pas c'est qu'elle n'avait pas lu ses fiches ! En même temps, ce n'est pas très important, et donc ce n'est pas ça qui me fera changer d'avis sur elle, ni en bien ni en mal.

Pour ce qui est de la question plus générale de tu et vous, mon avis rejoint celui de Svernoux
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
patmos
Membre / Member
Posts: 5743
Joined: 16 Sep 2005 09:54
Location: Quelque part entre Lille - Calais -Dunkerque

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by patmos » 14 Dec 2010 02:18

On a deux questions maintenant !

Concernant la première, un politique qui accepte l'invitation de M. 0 doit savoir à quoi s'attendre, un homme politique doit savoir garder son sang froid, j'ai souvent peu d'estime pour les gens qui s'énervent, savent'il que la colère est un aveux d'impuissance ? Donc j'ai répondu négatif, bien que la plupart du temps je n'ai pas besoin de celà pour me faire une opinion.
miju wrote: Et de temps en temps une colère fait du bien au moins à celui qui s'emporte.
Je ne le croie pas, je n'ai jamais été satisfait de moi même dans ses cas là, et ma philosopie et de ne jamais m'énerver (et ça, face à quelqu'un qui pique une colère c'est extraordinaire, car on conserve ses moyens alors que l'autre les perds...)

Concernant le tutoiment, c'est assez complexe, il doit y avoir des variations régionales et culturelles. je suis dans une régions où l'on tutoie facilement. Au boulot je tutoie tout le monde, mon président, la direction et les salariés. Aux nouveaux embauchés (dans l'insertion la rotation est importante donc c'est souvent), je tutoie d'office, en le disant et que leur coté il peuvent le faire aussi, mais que c'est comme ils le sentent, et que je n'y attache aucune importance. Certains se mettent à me tutoyer assez rapidement, d'autres au bout de quelques mois, et certains jamais. Les salariés tutoient plus facilement mon collégue que moi, alors que lui même a le tutoiement moins facile que moi ! Mon assistante (qui ne m'assiste pas beaucoup, mais c'est autre sujet) tutoie les femmes et vouvoye les hommes....

Par contre je ne conçoie pas qu'un professeur puisse tutoyer ses éléves, il me semble qu'outre les éléments donné par Sisyphe, que le tutoiment est aussi une façon d'affirmer aux éléves qu'on attend d'eux des comportement adultes, car on tutoie les jeunes enfants.

Je vouvoye les belges flamands qui me tutoie, car là c'est autre choses, une mauvaise maitrise du français, conséquence de la structure du néerlandais, qui connais pour la deuxième personne du singulier (ainsi qu'au pluriel) une forme de politesse et une forme familère. Et donc utiliser une forme pluriel pour "vouvoyer" leurs est pas naturel.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10349
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by Sisyphe » 14 Dec 2010 08:39

Par contre je ne conçoie pas qu'un professeur puisse tutoyer ses éléves, il me semble qu'outre les éléments donné par Sisyphe, que le tutoiment est aussi une façon d'affirmer aux éléves qu'on attend d'eux des comportement adultes, car on tutoie les jeunes enfants.
Le problème est complexe, je l'avoue. J'ai tutoyé les rares sixièmes et cinquièmes que j'ai eus en main au début de ma carrière, car à cet âge, le voussoiement fait peur, sans pour autant apporter une réelle autorité. Les petits y voient un refus de la relation enfant/adulte et se ferment ("vous nous dites vous alors vous nous aimez pas"). Autre difficulté : les instituteurs sont souvent aujourd'hui plus ouverts sur la question du "tu", pour des raisons valables et que je comprends dans le cadre d'une relation à une classe unique, mais la transition n'est pas aisée pour les enfants. Je constate souvent que les collègues féminines sont nettement plus rétives à voussoyer, mais je constate aussi que le tu ne les aide pas nécessairement, en tout cas pas en zone difficile.

Le "tu" est du côté du psychologique et le "vous" du côté de l'institution ; et l'on doit toujours aller du côté de l'institution. Mais on ne peut jamais faire abstraction du psychologique. Les femmes ont culturellement plus de mal à aller du côté de l'institution, mais n'en sont pas responsables : l'institution se vit encore masculinement.
Je vouvoye les belges flamands qui me tutoie, car là c'est autre choses, une mauvaise maitrise du français, conséquence de la structure du néerlandais, qui connais pour la deuxième personne du singulier (ainsi qu'au pluriel) une forme de politesse et une forme familère. Et donc utiliser une forme pluriel pour "vouvoyer" leurs est pas naturel.
J'ai le problème inverse en allemand. Pour moi vous = Sie (3e pluriel politesse), je n'arrive jamais à sortir un "ihr" ("vous qui êtes plusieurs") du premier coup.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22353
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by Latinus » 14 Dec 2010 10:25

Au boulot, je ne tutoie pas d'emblée mes collègues (sauf dans mon propre service) mais, si il me "gratifient" d'un tu alors je m'y emploie également... On est dans le même bateau qui ne cesse de couler, autant avoir un minimum de proximité avant le bouillon final.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Manuela
Freelang co-moderator
Posts: 6110
Joined: 20 Jul 2005 12:08
Location: Berlin

Re: juger la réaction d'un politique (sondage)

Post by Manuela » 14 Dec 2010 10:50

Je ne peux pas commenter le sondage car n'ayant pas vu l'entretien en question, je ne suis pas en mesure de juger.

Par contre, concernant le tutoiement :

J'ai été scolarisée dans une école française de la maternelle à la terminale. Les profs nous ont toujours tutoyés, mais par contre nous ont fait comprendre depuis notre plus jeune âge qu'on ne tutoyait jamais un supérieur (profs, proviseur, surveillants, etc.). Je n'ai jamais oublié cela.

En Colombie, où j'ai passé mon enfance, la règle est de vouvoyer pratiquement tout le monde (des gens connus comme des gens inconnus... par exemple, on se vouvoie entre frères et soeurs). Je suis ensuite allée vivre au Chili, où le tutoiement est monnaie courante (et ça m'a toujours dérangé). Idem au Mexique et en Espagne, pays où j'ai également vécu et où les gens tutoient très facilement.

En arrivant en France, je vouvoyais systématiquement tout le monde... et je le fais toujours avec les gens que je ne connais pas même s'ils ont mon âge. Et ça me met réellement de mauvaise humeur lorsque quelqu'un me tutoie sans me connaître.

J'ai pu remarquer que lors de situations tendues (il m'est arrivé d'intervenir lorsque j'ai été témoin d'une agression verbale), l'agresseur tutoie souvent : "toi, on t'a pas sonné c***e". Moi, qui sais garder mon sang froid, la première chose que je dis c'est : "excusez-moi, mais je ne vous ai pas autorisé(e) à me tutoyer, alors gardez vos distances". Ça les surprend toujours, ça ne les empêche pas de continuer à proférer des insultes, mais moi je ne tutoie jamais des inconnus.
Guten Tarte! Sorry for the time...

Post Reply