Cherchez la femme

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17304
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Cherchez la femme

Post by svernoux » 15 Sep 2011 16:40

Connaissez-vous cette expression ?

Les Russes la connaissent, en français. C'est le genre de phrase toute faite que les gens qui ne parlent pas votre langue adorent vous décocher, et dans le genre, je crois pouvoir dire qu'en Russie, elle dépasse même l'inénarrable "Voulez-vous....", ce qui n'est pas peu dire...

Je me suis toujours demandé d'où ça sortait et j'ai trouvé aujourd'hui au hasard d'une recherche : le wikipedia russe m'apprend que c'est tiré des Mohicans de Paris d'Alexandre Dumas père : « Cherchez la femme, pardieu ! cherchez la femme ! » et que cela signifie que quand on ne comprend pas le comportement d'un homme, il faut chercher le femme qui l'explique... Dans l'adaptation théâtrale, Dumas écrit : « Il y a une femme dans toutes les affaires ; aussitôt qu’on me fait un rapport, je dis : "Cherchez la femme!" »

Mais ce que je trouve singulier, c'est que le wikipedia russe considère cette citation comme proverbiale, lui consacrant un article qui existe également en allemand, grec, anglais, italien, portugais, slovène et suédois, mais pas en français.

Pour ma part non seulement je ne la connaissais pas, mais je n'avais même jamais entendu le nom de Mohicans de Paris (mais je constate à l'instant toujours dans la même source que j'ignore à peu près tout de l'oeuvre de Dumas en dehors des mousquetaires). Je voulais donc juste savoir si vous autres la connaissiez, en d'autres termes si ce n'est vraiment que moi qui suis inculte ou pas ?
Sonka - Сонька

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22401
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Cherchez la femme

Post by Latinus » 15 Sep 2011 16:51

Moi je la connais, depuis deux minutes ;)

Plus sérieusement, je ne l'ai jamais entendue ni lue (et comme je n'ai jamais lu Dumas, les chances sont infimes)
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

Olivier
Membre / Member
Posts: 3177
Joined: 14 Jun 2002 02:00
Location: Toulouse

Re: Cherchez la femme

Post by Olivier » 15 Sep 2011 17:38

Je la connais dans le même contexte: citation d'une expression française soi-disant proverbiale, dans une langue étrangère que je ne saurais plus identifier (peut-être en anglais dans un Sherlock Holmes ou un Agatha Christie?)
-- Olivier
Se nem kicsi, se nem nagy: Ni trop petit(e), ni trop grand(e):
Éppen hozzám való vagy! Tu es juste fait(e) pour moi!

User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2226
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: Cherchez la femme

Post by Dada » 15 Sep 2011 18:50

J'étais pas au courant non plus :c-com-ca:

Par contre quand j'étais en Russie on me sortait tout le temps: 'Monsieur, je n'ai pas mangé ce jour'. Je suis plus très sûr mais je crois que c'est tiré d'un vieux film soviétique où un personnage disait ça.
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31587
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Re: Cherchez la femme

Post by kokoyaya » 15 Sep 2011 18:53

Je connaissais l'expression sans connaître le livre.

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12150
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Re: Cherchez la femme

Post by arkayn » 15 Sep 2011 19:52

Je connaissais aussi l'expression, mais je ne me suis jamais interrogé sur son origine.

Elle est régulièrement utilisée en littérature ou au ciné, dans le sens indiqué. Quand on ne comprend pas les actes ou les motifs de quelqu'un, il faut chercher la femme qui est derrière ça (parfois modifié en "maîtresse"). Cela marche aussi quand ils veulent approcher quelqu'un, en passant par la femme.
La folie des uns est la sagesse des autres

Olivier
Membre / Member
Posts: 3177
Joined: 14 Jun 2002 02:00
Location: Toulouse

Re: Cherchez la femme

Post by Olivier » 15 Sep 2011 20:00

Dans le même genre: "embarras de richesses" (c'est-à-dire: trop de choix). Ça fait sûrement longtemps qu'on ne dit plus ça en français, mais ça n'empêche pas les étrangers de l'utiliser en tant qu'expression typiquement française. :)
-- Olivier
Se nem kicsi, se nem nagy: Ni trop petit(e), ni trop grand(e):
Éppen hozzám való vagy! Tu es juste fait(e) pour moi!

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17304
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Cherchez la femme

Post by svernoux » 15 Sep 2011 21:40

Ah, donc ça n'est pas si obscur que ça ! Merci pour vos témoignages.

@ Olivier : embarras de richesses :-o jamais entendu !

@ Dada : ah, jamais entendu ça non plus ! Peut-être parce que tu es un homme, alors tu as droit à la citation pour messieurs et moi à la citation pour dames ? :c-com-ca:
Sonka - Сонька

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12150
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Re: Cherchez la femme

Post by arkayn » 15 Sep 2011 23:02

Je n'ai jamais entendu embarras de richesses, mais je connais "embarras de bien ne nuit pas". Je ne sais pas si cela va dans le même sens.
La folie des uns est la sagesse des autres

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Cherchez la femme

Post by Sisyphe » 16 Sep 2011 00:59

Je connais l'expression sans en connaître l'origine, et elle me semble vieillie dans son propos même. Mais je ne m'étonne pas que son côté "vieille France" (tiens, une autre expression dont il faudrait trouver l'origine) l'ait maintenu dans les langues étrangères.

Je ne suis pas du tout étonné de la trouver chez Dumas, et moins encore que ce soit par lui qu'elle soit passée en Russie, quand on connaît la popularité d'Alexandre Dumas au XIXe (notre vision à son sujet est aujourd'hui très réduite. Pour le XIXe siècle, Dumas est autant que Victor Hugo) - et quand on sait la francophilie et -phonie des élites russes à l'époque et jusqu'à la Révolution d'Octobre. Du reste, les ventes de Dumas continuent d'être excellentes à l'étranger, sans doute meilleures qu'en France.

Il est toujours étonnant de voir combien les auteurs d'une culture lues dans une autre ne sont pas toujours les mêmes que sur leur terre natale. Les Chinois connaissent encore Romain Rolland, qui le lit en France à part trois thésards et demi ?
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Cherchez la femme

Post by Maïwenn » 16 Sep 2011 03:11

Je connaissais l'expression aussi.
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 6977
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Re: Cherchez la femme

Post by Beaumont » 16 Sep 2011 04:00

Cherchez la femme ? Rien à voir avec Dumas ! C'était cette émission sur la Cinq animée par Christian Morin et Amanda Lear. :loljump:
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.

Olivier
Membre / Member
Posts: 3177
Joined: 14 Jun 2002 02:00
Location: Toulouse

Re: Cherchez la femme

Post by Olivier » 16 Sep 2011 08:02

arkayn wrote:Je n'ai jamais entendu embarras de richesses, mais je connais "embarras de bien ne nuit pas". Je ne sais pas si cela va dans le même sens.
Oui, à peu près; et sans doute que le mot "embarras" était plus courant autrefois (cf. Henri Salvador, C'est pas la joie : "au niveau des embarras d'Paris ..." dans le sens embouteillages).

On le trouve par exemple sur oxforddictionaries.com :
embarras de richesses
Pronunciation:/äNbäˈrä də rēˈSHes/
(also embarras de choix Pronunciation:/SHwä/)
noun
more options or resources than one knows what to do with: he had presented us with an embarras de richesses of history and culture
Origin: mid 18th century: French, literally 'embarrassment of riches (or choice)'
Et sur kislexikon.hu ("petit lexique", en hongrois) :
Embarras de richesse
Nyelv: francia
zavaró bőség; olyan helyzet, amelyben a választás azért nehéz, mert sok egyenlőképpen jó, előnyös dolog között kell választani (tkp a gazdagság zavara)
"Langue: français
abondance gênante; situation où le choix est difficile parce qu'on doit choisir parmi beaucoup de choses également bonnes ou avantageuses (proprement: gêne de la richesse)"


-- Olivier
Se nem kicsi, se nem nagy: Ni trop petit(e), ni trop grand(e):
Éppen hozzám való vagy! Tu es juste fait(e) pour moi!

User avatar
Kaolyn
Membre / Member
Posts: 1172
Joined: 16 May 2005 20:43
Location: Graz, Autriche

Re: Cherchez la femme

Post by Kaolyn » 16 Sep 2011 10:55

On me la sort régulièrement en Autriche aussi, mais moins souvent que "Voulez-vous...". Je connaissais pas non plus avant :)

Olivier
Membre / Member
Posts: 3177
Joined: 14 Jun 2002 02:00
Location: Toulouse

Re: Cherchez la femme

Post by Olivier » 16 Sep 2011 11:20

Une autre expression bien connue à l'étranger même si elle n'existe plus vraiment telle quelle en français: "comme ci, comme ça" (ce qui peut exister à la rigueur, c'est "couci-couça" dans le même sens: plus ou moins bien).
svernoux wrote:je n'avais même jamais entendu le nom de Mohicans de Paris
Jamais entendu non plus, mais ça a l'air d'un bon roman historique de cette époque d'après ce résumé (texte complet en ligne ici).
-- Olivier
Comment, lors du Mardi Gras de 1827, trois compères (Jean Robert le poète, Ludovic le médecin et Pétrus le peintre) font la connaissance de Monsieur Salvator, de son état commissionnaire rue aux Fers et bien plus que cela ; comment ils favorisent les amours du sympathique musicien Justin, et ne négligent pas les leurs propres ; comment nos héros (sans oublier le chien Roland) découvrent la vérité sur l'horrible assassinat, en 1820, de la famille Tardieu ; comment , au service de la Charbonnerie, ils mènent la vie dure aux sbires du roi Charles X, et en particulier au policier Jackal (qui ressemble fort à Vidocq, et qui n'a pas tort de répéter en toute affaire « Cherchez la femme ! ») ; comment Salvator règle de vieux comptes avec l'exécrable famille des marquis de Valgeneuse ; comment l'histoire finit par des chansons, et même par un opéra ; tout cela, et bien plus, s'entremêle et se tient parfaitement, avec (entre autres), dans leurs propres rôles, Chateaubriand, La Fayette et Napoléon II.
Se nem kicsi, se nem nagy: Ni trop petit(e), ni trop grand(e):
Éppen hozzám való vagy! Tu es juste fait(e) pour moi!

Post Reply