Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by Maïwenn » 29 Apr 2013 14:30

Un élève m'a posé cette question fort pertinente, je n'arrive pas à trouver la réponse : pourquoi les écoles normales (en charge de la formation des maîtres) s'appellent-elles "normales" ?

Merci ! :)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23846
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by Andergassen » 29 Apr 2013 14:53

Ce terme nous vient des pays germaniques. La première Normalschule, au sens d'école modèle, est créée en 1763 à Sagan, en Silésie, par le roi de Prusse Frédéric le Grand après l'annexion par la Prusse de cette province jusqu'alors autrichienne, pour réformer l'enseignement catholique et former des enseignants ayant déjà exercé selon le nouveau modèle. Cet exemple sera repris dans d'autres écoles de Silésie, puis dans d'autres pays allemands de religion catholique, notamment l'Autriche, où les "écoles normales" serviront à former les futurs enseignants. Au XIXe siècle, ce concept de "Normalschule" fera place au Lehrerseminar.
Le terme d'école normale sera repris par la Convention pour former des maîtres dans l'esprit des Lumières.
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by Maïwenn » 29 Apr 2013 15:45

Merci pour le petit cours d'histoire. C'est fréquent que "normal" veuille dire "modèle" en allemand ?
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23846
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by Andergassen » 29 Apr 2013 15:53

Non, c'est typiquement XVIIIe siècle, à une époque où l'allemand était submergé par les emprunts au français (Frédéric le Grand était un grand francophile !), comme il l'est aujourd'hui dans certains domaines par l'anglais.
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by Maïwenn » 29 Apr 2013 15:59

D'accord. Danke schön ! :)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by Sisyphe » 29 Apr 2013 17:09

:roll: Rhâââ, grillé par Andergassen une fois de plus !

Belle synthèse effectivement des Lumières, puisque pour caricaturer, la pensée vient d'Allemagne, le mot de France, et l'application générale de la Révolution.

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'école est "normale" au sens où elle est un modèle d'école : longtemps les écoles normales sont d'abord une vraie école avec de vrais élèves (mais urbains toutefois) sur lesquels les jeunes enseignants apprennent leurs métiers - ce qu'on appelait en France au début du XXe siècle "l'école annexe" (on en trouve encore l'inscription). L'école se veut aussi un modèle pour les autres écoles, en terme d'organisation, de mobilier scolaire, de pratiques pédagogiques.

Quand Péguy dans un texte célèbre mais mal compris parle des "hussards noirs de la République", c'est précisément aux élèves-maîtres qu'il fait référence : les jeunes "stagiaires" dirait-on aujourd'hui (sauf qu'ils avaient seize ans...) qui faisaient cours dans l'école-annexe, et à qui on imposait le port d'un uniforme - et non pas à tous les maîtres de la IIIe république. Il évoque d'ailleurs, non sans humour (enfin, de l'humour pour Péguy) l'espèce d'abyme de perplexité dans laquelle le plonge l'oxymore "élève-maître".

Les écoles-annexes ont dû disparaître dans l'après-guerre, avec l'élévation progressive du niveau de recrutement des instituteurs. Les écoles normales tout court ont disparu avec la réforme Jospin qui a institué les Instituts Universitaires de Formation des Maître (qui regroupent la formation des enseignant du primaire et du secondaire, mais en réalité dans des séries séparées, contrairement à ce qui était prévu au départ) ; lesquels sont en train de disparaître pour faire place aux "écoles superieurs du professorat"... Wait and see.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by Sisyphe » 29 Apr 2013 17:15

Ajout : c'est d'ailleurs un sens que Littré connaît encore de façon plus élargie
Qui sert de règle. Des cours normaux.

Établissement normal, établissement qui sert de modèle pour en former d'autres de même genre.

École normale, école destinée à former des professeurs.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by Maïwenn » 30 Apr 2013 03:19

N'en jetez plus ! ;) Merci beaucoup !
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Re: Pourquoi les écoles normales sont-elles normales ?

Post by leo » 30 Apr 2013 11:49

faut pas titiller Andergassen... un puits de culture ce gars, on ne dirait pas pourtant :lol:
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

Post Reply