à propos du Baccalauréat...

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

à propos du Baccalauréat...

Post by leo » 08 Jul 2013 20:46

salut Sys, koko, Elie, Maï... :D
mon propos est au sujet de la valeur de cet examen... Bac E "Maths et Technique" en 1971 je l'ai passé juste, recalé au premier tour j'ai passé le "rattrapage" comme on dit, oui je reconnais je n'ai pas été très brillant lors de mes études (redoublé en seconde) pb visuels excuses et peu de motivations en fait, peut être un tout petit peu de çi de ça... 2 de moyenne en sciences, et miracle, j'ai eu à l'oral la chance d'avoir un sujet sur la "trajectoire de l'obus", ça et les "interférences lumineuses" je connaissais par-cœur... 19/20, l'examinateur a pas bien compris... :P
j'ai eu mon "Bac" en tenant compte de mon préjudice médical et j'en remercie encore le jury (on me l'a bien précisé en sortie de salle d'examen)
par la suite, ne sachant pas trop quoi faire, j'ai loupé mon BTS Electronique (2ème année passée quand même) et ENFIN réussit mon DUT Informatique, là çà allait un peu mieux... enfin pour ce qui avait été de trouver du boulot c'était pas encore gagné et en plus je ne savais pas du tout quoi faire... on est en 1977 là... par la suite , j'ai un peu galléré au début (normal) et puis ça été relativement bien...

bon, tout cela pour dire... le bac oui, c'est bien mais ce n'est sans doute pas tout, faut aussi un peu de chance parfois :P et surtout et c'est un peu la final de mon post, il faut être motivé par une voie et ça c'est pas gagné...

édit: ATTENTION, je n'encourage pas du tout la paresse, mais la vie est faite de plein d'aléas...
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by Sisyphe » 08 Jul 2013 22:02

:roll: Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris quelle était la question... S'agit-il :

a) D'un questionnement sur la difficulté supposée plus grande du baccalauréat autrefois, et corrélativement le fait qu'on le "donne" un peu facilement aujourd'hui ?
b) D'une interrogation sur le caractère potentiellement aléatoire de la réussite à un examen ?
c) D'une réflexion sur la valeur générale des examens et des titres comparativement à l'expérience individuelle dans la "vraie vie" ?

Parce que j'ai beau relire, le témoignage autobiographique est très intéressant, mais je ne comprends pas la question.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31587
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by kokoyaya » 08 Jul 2013 22:07

Tu es bon Sisyphe, je n'avais même pas vu qu'il y avait une question :loljump:

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22401
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by Latinus » 09 Jul 2013 09:49

Ben voué, moi je vois plutôt une affirmation générale basée sur une expérience personnelle.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by leo » 09 Jul 2013 10:38

ben ce n'était ni une question, ni une affirmation, juste un témoignage anodin :confused:
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 18057
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by Ankhsenamon » 14 Jul 2013 12:41

leo wrote:bon, tout cela pour dire... le bac oui, c'est bien mais ce n'est sans doute pas tout, faut aussi un peu de chance parfois :P et surtout et c'est un peu la final de mon post, il faut être motivé par une voie et ça c'est pas gagné...

édit: ATTENTION, je n'encourage pas du tout la paresse, mais la vie est faite de plein d'aléas...
Je suis d'accord avec toi Léo, trouver sa voie c'est ce qu'il y a de plus difficile, surtout lorsque l'on n'a que peu d'opportunités de sortir de son propre "milieu" et que les possibilités de voies se réduisent pour une question de moyens, financiers ou autres...
Oui, il y a une part de chance et celle des rendez-vous fructueux de coïncidences/hasards qui n'en sont souvent pas! Au final, je ne suis pas sûre que l'accumulation de diplômes, même si elle ouvre davantage de portes et élèvent la qualité d'un niveau de vie, rende l'Homme plus heureux dans le peu d'humanité qu'il lui reste pour en prendre conscience ou s'interroger...
Métro, boulot, dodo... il me manque à moi un peu de philo...

Alors, moi j'en pose une, de question (en espérant qu'elle n'ait pas déjà été posée), dont les réponses seront sans doute multiples, en liste non exhaustive, et toutes valables:
que signifie pour vous "réussir" sa vie/Qu'est-ce qui vous rend heureux ou fier dans ce qu'est votre vie? :roll:
"Je veux attendre, me en vain
Les derniers espoirs qui s'enlisent
Partir au clair de leurs promesses
Et
encore flâner en chemin... "

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4005
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by ElieDeLeuze » 14 Jul 2013 12:52

Je ne répondrai pas sur la question de la réussite de la vie, mais quand je vois les hordes d'élèves qui se pressent en section scientifique, je me dis que tous ne sont pas à leur place. Le déséquilibre est devenu trop grand. Je ne peux m'empêcher d'y voir aussi des avenirs contrariés. Surtout que parmi eux, il y aurait d'excellents plombiers.

La faute à qui ? Aux parents. Exclusivement.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by leo » 14 Jul 2013 14:48

ElieDeLeuze wrote:Je ne répondrai pas sur la question de la réussite de la vie, mais quand je vois les hordes d'élèves qui se pressent en section scientifique, je me dis que tous ne sont pas à leur place. Le déséquilibre est devenu trop grand. Je ne peux m'empêcher d'y voir aussi des avenirs contrariés. Surtout que parmi eux, il y aurait d'excellents plombiers.
La faute à qui ? Aux parents. Exclusivement.
je ne peux qu'être en accord avec Ankh et Elie, je re cite le cas de mon fils qui bien qu'ayant réussit son bac (oui, sous la pression des parents) a craqué au bout d'une année de BTS Gestion... ça ne lui convenait pas du tout, on a finit par comprendre (il faisait plus que sécher les cours !) et là oui, il y a eu chance... un petit boulot de vacances, un patron véreux en "sanitaire/dératisation", un petit retour du boulot de vacances et hop, un CDI en vente... il est heureux le jeune :D et va t'il réussir sa vie Ankh ? je ne sais pas, mais il le sent trop bien actuellement et c'est tout ce que je demande et c'est le plus important
Elie, tu dis que la faute est aux parents... pas toujours, ça me fait penser à mon défunt père qui voulait absolument me caser dans l'industrie (Forges de Strasbourg) ça ne me déplaisait pas mais mon handicap je sentais que c'étais impossible... après il me voulait un métier "correct" d'où le cursus électronique qui n'a pas marché, et après oui, le hasard... mais on en a souvent discuté, un bon CAP avec boulot au bout est parfois meilleur qu'un BTS loupé ou réussit avec chômage en perspective
en réponse à Ankh, réussir sa vie est pour moi en avoir été fier justement, quel que soit la richesse accumulée, ne rien regretter, être fier aussi de ses enfants comme ils sont fier de toi ;)
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2226
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by Dada » 14 Jul 2013 22:07

ElieDeLeuze wrote: La faute à qui ? Aux parents. Exclusivement.
Je ne peux pas être d'accord avec cela. C'est avant tout la faute à un système. Si tous les parents pensent de la même façon, c'est qu'il y a peut-être une raison plus profonde. Quand j'étais au lycée, les professeurs, les copains, les magasines divers et variés, ou même notre inutile conseillère d'orientation, tout le monde disait que si t'arrives pas à accrocher une prépa tu auras raté ta vie, et tu te retrouveras à la fac avec tous les autres ratés de France et de Navarre.
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo

User avatar
miju
Membre / Member
Posts: 6762
Joined: 14 May 2005 21:44
Location: LYON (bron)

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by miju » 14 Jul 2013 22:28

Ankhsenamon wrote:[

Alors, moi j'en pose une, de question (en espérant qu'elle n'ait pas déjà été posée), dont les réponses seront sans doute multiples, en liste non exhaustive, et toutes valables:
que signifie pour vous "réussir" sa vie/Qu'est-ce qui vous rend heureux ou fier dans ce qu'est votre vie? :roll:
En fait tu poses 3 questions :

Réussir sa vie. Etre heureux. Etre fier.

Pour moi on peut être heureux ou malheureux de façon ponctuelle. Exemple lorsque je suis avec mes petits enfants je connais de grands moments de bonheur, lorsque je fais une belle balade et découvre de beaux paysages ou des spectacles de la nature je ressent un sentiment de bonheur, à contrario la perte d'un être cher, la vision de la souffrance, de l'injustice me font souffrir.

Pour la fierté c'est un peu pareil, aujourd'hui en regardant l'arrivée du tour de France au sommet du Mont Ventoux je ressentais une certaine fierté d'avoir gravi ce mont plusieurs fois en vélo dans des temps honorables, mais dans ma vie il y a des choses que j'ai faites ou des positions que j'ai prises dont j'ai un peu honte.

Réussir sa vie : c'est plus une approche globale, un regard d'ensemble sur son passé, et en même temps une attitude, des principes, une éthique, que l'on s'applique.
Un de mes premiers principes est de préférer passer pour un con que pour un salaud.
Un des suivants est de considérer la réussite matérielle comme tout a fait accessoire (ce qui est facile quand on est à l'abri du besoin).
J'essaie d'appliquer le fameux : Avoir le courage de changer les choses que je peux changer, savoir accepter ce que je ne peux pas changer et avoir la sagesse pour faire la différence.

Voici en quelques lignes ce que je peux te répondre, j'ai pas le temps ni l'envie de me lancer dans un devoir de philo. :roll: ;)
Lorsque ta tête heurte une cruche et que ça sonne creux  n'en déduit pas que c'est forcément la cruche qui est vide.

User avatar
Chocolat
Membre / Member
Posts: 3271
Joined: 03 Oct 2012 17:16

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by Chocolat » 14 Jul 2013 23:29

Peut être que chaque personne à SA vision personnelle et unique mais du point de vu de mon expérience le bac s'est joué en grande partie sur de la chance (le bac français aussi d'ailleurs). J'ai un bac SES (économie) et bingo, moi qui suit plutot vers les derniers de ma classe, je suis tombé juste sur le seul sujet que j'avais révisé et boum 15! coef 9 ça fait du bien :sun: .
Ce qui m’amène à penser que la chance ne joue que pour les cancres, celles et ceux qui révisent leurs bac n'en ont pas besoin puisqu'ils sont au point.

Je rejoins Dada sur la responsabilité des parents, le fait de voir les salles remplis en section scientifique est plus le fait du système et de la pression sociale que celle des parents, je pense.

Concernant le bac en lui même et à force de côtoyer tous les tenants des diplômes français, je me rends compte que tout de même il vaut mieux l'avoir que de ne pas l'avoir. Le bac ouvre des portes que les diplômes inférieurs n'ouvrent pas. Un BTS agro qui veut changer de vie et faire un CAP ébéniste peut le faire, l'inverse n'est pas possible.
C'est dommage mais la reconversion est à sens unique dans ce cas là. Une personne tres intelligente avec d’immense capacités et visant l'astrophysique mais ne collant pas au système éducatif classique sera marginalisé et sera en échec scolaire juste parce qu'il ne rentre pas dans le moule et restera coincé dans une filière qui ne lui convient pas. S'en sortir pour cette personne sans le bac parait tres compliqué.

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 18057
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by Ankhsenamon » 17 Jul 2013 00:36

Merci Léo et Miju pour vos réponses; elles vont plutôt dans le sens de mes réflexions lesquelles travaillent néanmoins encore autour du thème...
J'aurais bien aimé avoir davantage d'avis, dommage... :roll:
"Je veux attendre, me en vain
Les derniers espoirs qui s'enlisent
Partir au clair de leurs promesses
Et
encore flâner en chemin... "

User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 6977
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Re: à propos du Baccalauréat...

Post by Beaumont » 17 Jul 2013 10:37

Ankhsenamon wrote:J'aurais bien aimé avoir davantage d'avis, dommage... :roll:
Peut-être dans un nouveau sujet, alors, pour attirer plus l'attention ?
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.

Post Reply