Changeons de registre, les sources en généalogie!

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 17621
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Changeons de registre, les sources en généalogie!

Post by Ankhsenamon » 15 Jul 2014 19:13

Je le disais sur un autre fil, lorsque l'on fouille les archives, pour trouver des données généalogiques notamment, il y a multitude de détails à remarquer, amusants, émouvants ou étonnants, dans les registres paroissiaux et les documents divers! Des découvertes également!
Je suis sûre qu'il peut y avoir discussions, réflexions ou, au moins, sourires autour de ces relevés partagés!
S'il vous dit de m'accompagner, bienvenue ici! ;)

Dernièrement j'ai rencontré pour la première fois la mention d'une "profession" dont l'intitulé m'a un peu intriguée et qui laisse une certaine marge à l'imagination si l'on ne tient pas compte de la date de l'acte à laquelle il apparaît, à savoir 1738; l'homme que l'on inhume ce jour-là était, "âgé d'environ cinquante ans" et, " vivant, restorateur du corps humain"... :roll:
La clef de ce semblant de mystère je l'ai trouvée ici, et vous laisse la découvrir... ;)
Last edited by Ankhsenamon on 18 Jul 2014 08:03, edited 1 time in total.
"Je veux attendre, me en vain
Les derniers espoirs qui s'enlisent
Partir au clair de leurs promesses
Et
encore flâner en chemin... "

User avatar
leelou
Membre / Member
Posts: 4028
Joined: 29 Nov 2003 05:53
Location: Belgique

Re: Changeons de registre!

Post by leelou » 16 Jul 2014 11:04

Sympathique. Je serais curieuse de remonter la lignée également, mais on ne peut pas accéder aux archives gratuitement :(
Et en Europe (France et alentours), beaucoup de documents s'arrêtent à 1789 non ?
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même.
Tecumseh, chef shawni

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 17621
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: Changeons de registre!

Post by Ankhsenamon » 16 Jul 2014 11:14

Que nenni!!! :nono: En dehors de la France je n'en sais rien mais en France les registres te permettent, dans la majorité des cas je pense, de remonter à la fin du XVIème siècle, ce qui est déjà bien (évidement certains années sont lacunaires hélas)!Et, si tu as des lignées nobles dans ta famille, même une seule cela peut suffire (mes filles ont cette opportunité!), tu as des chances de remonter beaucoup, beaucoup plus loin!
Pour la gratuité beaucoup de départements ont mis leurs archives consultables en ligne (ce qui est pratique quand les ancêtres viennent de plusieurs départements éloignés et un gain de temps important) mais pas tous encore :roll: et certains (rares) font, oui, payer cette facilité!! :evil:
;)
"Je veux attendre, me en vain
Les derniers espoirs qui s'enlisent
Partir au clair de leurs promesses
Et
encore flâner en chemin... "

User avatar
iubito
Membre / Member
Posts: 13060
Joined: 22 Dec 2002 20:31
Location: La belle Verte !
Contact:

Re: Changeons de registre!

Post by iubito » 16 Jul 2014 21:55

Tu peux aussi passer tes vacances à chercher, dans les archives départementales, les registres des mairies ou des cimetières, ou même sur les tombes... occupation de mes parents pendant trèèèès longtemps :)

Avant 1789 ce sont souvent des registres d'église, le baptême était généralement quelques heures / jours après la naissance, et dans certaines régions en des temps reculés, seul le curé du village savaient écrire.

Dans les montagnes, l'hiver rude était la saison de l'école (on louait un instituteur), on y trouve plus facilement des actes de notaires (actes de vente par exemple, ça aide aussi !)
A+ les cactus !
A izza i ana sacranou
Askaratni kaasoun kaasoun khalidah
Ana mal' anou bihoubbinn raasikhinn
Lan yatroukani abada...

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 17621
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: Changeons de registre!

Post by Ankhsenamon » 16 Jul 2014 23:44

... Dans certaines régions [...] seul le curé du village savait écrire, tu dis Iubito...

Et bien je m'aperçois (dans quelle proportion je l'ignore, j'y regarderai de plus près) que ce n'est pas toujours le curé qui écrit, ni le prêtre vicaire, celui-ci se contentant parfois d'aposer aux lignes rédigées par quelqu'un d'autre (mais qui étaient-ils exactement, ces autres? :roll: ) son nom ou sa signature; ainsi un même registre peut comporter plusieurs écritures (sous une même signature) qui se succèdent dans une grande diversité!
Par exemple voici la saisie peu commune d'un acte que je retranscris pour vous:
"Le premyer jour d avryl i73i a esté par nous prestre vyquayre sousygné jnumé dant le symetyere de c/s(il a hésité)eant le cors de Jean Baptyte (untel) agé d'un moys... " alors que le prêtre qui l'a paraphé signe, juste au-dessus, dans une écriture différente qui n'est pas non plus la sienne ces lignes:
"Le trente un mars mil sept cent trente un a esté par nous prestre vicaire soufsigné inhumé dans le cimetierre le corps de (unetelle) âgée de 36 ans en prefence de Touffaint (untel) mary de laditte deffunte et de Jean-Baptifte (untel) qui ont signér avec nous... "

Certains paroissiens, hommes et femmes mais peu nombreux quand même, savent signer, selon l'activité exercée ou le rang occupé. Certaines signatures sont belles et fluides mais je leur préfère celles touchantes d'hésitation et enfantines... ;)
"Je veux attendre, me en vain
Les derniers espoirs qui s'enlisent
Partir au clair de leurs promesses
Et
encore flâner en chemin... "

User avatar
joey
Membre / Member
Posts: 16898
Joined: 10 Oct 2006 21:08
Location: plein-sud

Re: Changeons de registre!

Post by joey » 17 Jul 2014 20:17

comment consulter les archives de Zimandu Nou , une commune située dans le comté de l' Arad , en Roumanie, d'où est issue la famille de mon père? :c-com-ca:
Personne n'est en charge de ton bonheur, sauf toi.

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23354
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Changeons de registre, les sources en généalogie!

Post by Andergassen » 18 Jul 2014 09:16

Tu contactes la commune sur ce formulaire de contact en ligne avec prière de t'aider (je pense que tu peux écrire en français, il y aura bien quelqu'un de notre génération qui l'aura appris :roll:) :
http://www.zimandunou.ro/contact.php

Répondre impérativement à la question "Combien font 2 + 2" (histoire d'éviter les robots) !
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
joey
Membre / Member
Posts: 16898
Joined: 10 Oct 2006 21:08
Location: plein-sud

Re: Changeons de registre, les sources en généalogie!

Post by joey » 21 Jul 2014 15:05

Andergassen wrote:Répondre impérativement à la question "Combien font 2 + 2" (histoire d'éviter les robots) !
ça au moins , je saurais faire... :lol:

merci Andergassen :hello:
Personne n'est en charge de ton bonheur, sauf toi.

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 17621
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: Changeons de registre, les sources en généalogie!

Post by Ankhsenamon » 10 Sep 2014 23:29

Repartons ce soir dans l'ancien temps, en un XVIIIème siècle obstétricalement redoutable où l'événement d'une naissance signifiait alors pour beaucoup de femmes, bien avant les réjouissances, l'épreuve probable d'un RDV donné avec la Faucheuse, pour elles-mêmes et pour leur enfant; avec de la chance (ou/et de bons médecins/accompagnants/comportements...) les paturientes se voyaient bénéficier quand même d'heureux lapins posés... mais pas toujours hélas! :-?

Maintenant que Svernoux a accouché, que les craintes sont levées sur cet événement abouti et que tout va a priori bien pour la petite famille réjouie :D , je peux, sans redouter de l'effrayer sur cela (évidemment il s'agit quand même d'une tout autre époque et de conditions bien différentes!), poster cette trouvaille, faite il y a quelques mois, et la première du genre où je trouve de tels détails; cela concerne un enterrement qui fait suite à une naissance de la veille, lors de laquelle, le baptême, inquiétude majeure et priorité absolue de l'époque (comme la sitation décrite ici le montre bien), a néanmoins pu être donné...

"Le sept janvier 1740 a été par nous curé de ceans inhumé dans le cymetiere le corps danne [X] femme de louis [Y] decedee d'hier agee denviron trente sept ans ensemble le corps dun enfant masle qui a eté tiré du corps de la ditte deffunte apres cependant avoir eté baptisé sur la main qui a eté la partie qui a paru, par la veuve [Z] le dit enfant etant encore en vie comme nous la asseuré la ditte veuve [Z] sage femme le dit enfant decedé avant sa ditte mere comme nous la asseuré le sieur [W] Me chyrugien et la ditte [Z] en asseurance de quoy les avons requis de signer avec nous le dit acte ce que le dit sr [W] a fait et la ditte veuve [Z] declaré ne scavoir signer de enquis et ce en presence du dit louis [Y] mary de la deffunte de rené [YY] beau frere de la ditte deffunte a cause de sa femme et de plusieurs autres lesquels nous ont declarés ne scavoir signer"

Je trouve le détail poignant...! :sweat: Même si ces écrits officiels ne témoignent directement d'aucune émotion, comme jamais... Non, pas jamais, parfois les rédacteurs laissent passer leur ressenti ou le livrent franchement, j'y reviendrai!

Mais... quelque chose (entre autres) dans cet écrit m'interpelle:
Pourquoi préciser, ou plutôt "assurer", que l'enfant est décédé avant la mère? Est-ce que l'inverse aurait modifié quelque chose? Est-ce juste une précision pour l'acte de décès?... :roll:
"Je veux attendre, me en vain
Les derniers espoirs qui s'enlisent
Partir au clair de leurs promesses
Et
encore flâner en chemin... "

Post Reply