samedi soir

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 22968
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: samedi soir

Post by Andergassen » 10 Jul 2016 00:13

Intéressant ! Ce soir, je me coucherai moins bête ! :jap:
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10327
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: samedi soir

Post by Sisyphe » 17 Jul 2016 03:11

:) Et un nouveau samedi de vacances thèse : au loin quelques feux d'artifices mous sont encore tirés en ce 16 juillet, preuve que certains n'ont pas renoncé à faire la fête malgré l'actualité...

Lisage d'article. Le problème, c'est que la photocopieuse de la BU crache plus vite les article scientifiques que je n'ai le temps de les lires... Et ce soir, c'est un peu le freaks' show de la recherche en sciences humaines. D'un côté, des gens qui se complaisent à écrire ce genre de choses :
La linguistique probabiliste a révélé, en se fondant sur l'anaphore, le rôle primordial de l'implicite d'antécédence - donc des mnésies, fondées sur les éités du réel - dans l'établissement du sens... Il s'avère donc que l'implicite représenté l'immensité que l'Homme décrypte en se décryptant par l'explicite. Or l'expérience de vie et la mémoire génétique comme écologique étant individuelles, c'est l'idiosyncrasie de l'implicite qui forme le fait incontournable, mais il est homéostasié par le consensus déontique de soi à soi.
Mon bol de thé, mon four à micro-onde que je dois laver et ma main dans la g***le sont des éités du réel, si vous l'ignoriez...

De l'autre, un article bourré de fautes de langues (et pourtant supposé écrit par un francophone), d'erreurs de mises en pages (traductions qui ne correspondent pas au texte traduit) et... d'énormités factuellement fausses, comme des étymologies farfelues d'érudits locaux du XIXe siècle déjà dénoncées au XIXe siècle (du genre de ceux qui vous expliquaient tous les toponymes d'Europe à partir du provençal)... :roll: Et ce dans une revue pourtant en théorie patronnée par une université (très secondaire, mais université quand même) ; et dans un style très naïf, genre exposé de deuxième année de licence, qui cite des exemples de troisième main et se trompe sur l'orthographe de linguistes connus... Comité scientifique, mon oeil ! Publish or perish, publish and pourrish.

Je crois que je vais aller nettoyer mon four en attendant la mort le sommeil. :sleep:
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16866
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: samedi soir

Post by Maïwenn » 17 Jul 2016 07:56

:roll: Mais c'est drôle :lol:

Moi j'ai passé mon samedi soir à bosser mon cours sur les contes. En effet, la semaine prochaine je donne un cours pour profs. Jusque là, ça va. Sauf que je ne sais pas ce qui m'a pris d'accepter ce thème : je n'ai JAMAIS utilisé de contes en cours de français. J'ai étudié les contes (Vladimir Propp est mon ami), je sais conter, je sais écrire des contes, j'ai même enfanté un amoureux des contes, mais ma légitimité est au 3ème sous-sol. En compagnie de ma confiance en moi, ce qui m'arrive rarement. Mes collègues ne me croient pas quand je leur dis que je suis en galère (mais non, tu vas assurer, comme toujours !). Si vous ne me revoyez pas dans les jours à venir, c'est que je me suis liquéfiée devant mes trois élèves. Oui, en plus ils ne sont que 3, le cours aura même du mal à s'auto-alimenter par leurs échanges d'expérience...

:sweat:
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17209
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: samedi soir

Post by svernoux » 17 Jul 2016 10:38

Maïwenn wrote:J'ai étudié les contes (Vladimir Propp est mon ami), je sais conter, je sais écrire des contes, j'ai même enfanté un amoureux des contes, mais ma légitimité est au 3ème sous-sol. En compagnie de ma confiance en moi, ce qui m'arrive rarement.
Honnêtement, je pense comme tes collègues : moi je ne sais même pas qui est Vladimir Propp, donc tu as déjà un début d'expertise ! Reste plus qu'à charger ta confiance en soi dans l'ascenseur à coups de pieds au derrière.
Sonka - Сонька

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 17214
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: samedi soir

Post by Ankhsenamon » 17 Jul 2016 11:44

Moi non plus je ne me fais aucun souci, Maï!! ;) Tu nous en donneras des nouvelles, hein?!

Quant au non moins courageux Sisyphe... :-o :sweat: Là aussi, à ta place, j'aurais préféré passer ma soirée en tête-à-tête avec le four! :lol:

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 22968
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: samedi soir

Post by Andergassen » 17 Jul 2016 16:52

Je sais pas, mais j'ai comme l'impression que Sisyphe a lu une parodie de Pierre Dac...
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16866
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: samedi soir

Post by Maïwenn » 17 Jul 2016 17:51

Merci les filles ! :) J'ai ce cours mardi et jeudi, je viendrai vous en reparler !
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10327
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: samedi soir

Post by Sisyphe » 18 Jul 2016 08:27

svernoux wrote:
Maïwenn wrote:J'ai étudié les contes (Vladimir Propp est mon ami), je sais conter, je sais écrire des contes, j'ai même enfanté un amoureux des contes, mais ma légitimité est au 3ème sous-sol. En compagnie de ma confiance en moi, ce qui m'arrive rarement.
Honnêtement, je pense comme tes collègues : moi je ne sais même pas qui est Vladimir Propp, donc tu as déjà un début d'expertise ! Reste plus qu'à charger ta confiance en soi dans l'ascenseur à coups de pieds au derrière.
:prof: Pourtant ça être authentique formalisme russe appliqué grande littérature prolétaire de la Mère Patrie avec R à l'envers (et toundra, etc.) !

Une jour, une inspectrice m'avait dit que j'étais trop proppien dans mes cours... :roll:
Je sais pas, mais j'ai comme l'impression que Sisyphe a lu une parodie de Pierre Dac...
:loljump: Je n'y avais pas pensé, mais c'est vrai qu'on en est pas loin... vu qu'on l'a dépassé ! Et pourtant, toutes ces lignes sont authentiques.
Maïwenn wrote: Merci les filles ! :) J'ai ce cours mardi et jeudi, je viendrai vous en reparler !
:lol: Ah parce qu'en plus tes trois élèves sont répartis sur deux classes ! Avec une moyenne intolérable de 1,5 élève par classe, je te conseille une vigoureuse action syndicale de protestation !
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 22968
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: samedi soir

Post by Andergassen » 18 Jul 2016 09:41

Mieux vaut être proppien que propparien. :prof:
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16866
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: samedi soir

Post by Maïwenn » 18 Jul 2016 22:30

Sisyphe wrote:
Maïwenn wrote: Merci les filles ! :) J'ai ce cours mardi et jeudi, je viendrai vous en reparler !
:lol: Ah parce qu'en plus tes trois élèves sont répartis sur deux classes ! Avec une moyenne intolérable de 1,5 élève par classe, je te conseille une vigoureuse action syndicale de protestation !
Non, non, j'ai 5h avec le même groupe, réparties sur 2 jours.

Pour la protestation, ch'uis rien que vacataire alors si je veux garder ma place, je n'ai pas intérêt à trop l'ouvrir. :roll:
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17209
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: samedi soir

Post by svernoux » 19 Jul 2016 13:44

Bon zut alors. On a pensé collectivement à toi hier (en dégustant les grillades sous le parasol), et pis c'était même pas le bon jour. alors je pense solitairement à toi aujourd'hui ! :yoda:
Sonka - Сонька

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16866
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: samedi soir

Post by Maïwenn » 19 Jul 2016 15:59

Vous êtes gentils ! Message en direct de mon cours, tout se passe bien ! :)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10327
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: samedi soir

Post by Sisyphe » 06 Nov 2016 01:38

Thèse, thèse, thèse... Qui c'est qui chantait "boys, boys, boys" déjà ?

Thé à la cannelle pour me soutenir. Un tout nouveau refroidisseur à portable soutient mon ordi, comme il est incliné, ça lui donne un côté écritoire, ce qui renforce encore d'une unité mon côté moine du 13e siècle, façon "Chaussée aux moines" pour les nostalgiques des pubs des années 90 mon Dieu que je me sens vieux c'est pas possible...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10327
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: samedi soir

Post by Sisyphe » 29 Jan 2017 01:00

:hello: Samedi boulot lycée... Normalement, j'essaie de me réserver les samedis soirs, mais ma vie professionnelle ressemble à ces moments à la Indiana Jones où le héros est dans un temple aztéco-boudhhiste, et où les murs se mettent à se rapprocher, se rapprocher, se rapprocher... Donc, à droite : six paquets en retard ; à gauche : deux cours semi-magistraux pour lundi, et deux interros à préparer, et...

... Au moins, dans Indiana Jones, le docteur Jones finit toujours par déchiffrer l'inscription hittito-papoue indiquant la place du bouton d'arrêt de secours vers les cinquante ou quarante centimètres avant la fin... Moi, j'ai pas trouvé. Pourtant j'ai de bonnes bases en hittite.

J'y retourne...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 17214
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: samedi soir

Post by Ankhsenamon » 29 Jan 2017 01:09

:) Allez, tiens bon Sisyphe-JONES! Tant qu'il n'y a pas de serpent tout va bien! ;)
Tiens, boa un coup quand même :cup: , courage! :yoda:
Et bon dimanche! :hello:

Post Reply