Ces choses qui nous énervent

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 24835
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Andergassen » 11 Jan 2018 00:34

C'est important, les racines... Faut bien se raccrocher à quelque chose, quand tout va à vau-l'eau...
Wat ass den Ënnerscheed tëschent engem Jughurt an dem Donald Trump? - De Jughurt entwéckelt eng eege Kultur!

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10449
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Sisyphe » 11 Jan 2018 02:49

Andergassen wrote:
11 Jan 2018 00:34
C'est important, les racines... Faut bien se raccrocher à quelque chose, quand tout va à vau-l'eau...
:) Et puis les racines, c'est important pour monsieur Wauquiez... Tous ceux qui se font teindre les cheveux le savent : les racines, c'est ce qui vous trahit.

J'l'ai pas reçu, moi...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17442
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by svernoux » 11 Jan 2018 10:35

:lol:
Et t'avais eu le numéro 1 ? C'est peut-être un sur deux, ou alors on est tiré au sort ?
Sonka - Сонька

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16975
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Maïwenn » 24 Jan 2018 11:50

Devoir écrire à la poste pour leur demander d'arrêter de nous donner du courrier destiné aux Chinois du dessus, ou de mettre les magazines de Judikael dans la boîte de la voisine d'origine vietnamienne... :c-com-ca: Ils ne sont pas Freelang à la poste ! Certes le nom de John et Judi commence par les deux mêmes lettres que le nom vietnamien. Mais elle n'a que 4 lettres et eux 10, ça fait quand même une différence notable !
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17442
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by svernoux » 24 Jan 2018 14:15

Ce serait pas plus rapide d'en parler directement au facteur ? Ou sans effet ?

A propos de la poste, j'en ai aussi une bonne, je l'ai même prise en photo spécialement pour vous.
Pour la première fois, j'ai acheté des timbres en ligne. Pas à imprimer, mais à recevoir par courrier.

Surprise de recevoir une grande enveloppe A4 cartonnée. Quand je l'ouvre, je trouve une grande pochette en papier. Contenant 4 pochettes en papier. Contenant chacune un carnet de timbres, voire un timbre tout seul. :-o
DSC09598.JPG
La réduction des déchets, c'est pas encore ça à la Poste !
Alors j'ai bien compris : il y a sans doute beaucoup de collectionneurs qui commandent des timbres ainsi et y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux. C'est louable de vouloir les chouchouter, mais enfin : ils ne sont pas les seuls (pourquoi pas demander au client lors de la commande s'il souhaite une option emballage spécial ?), et surtout, que peut-il bien arriver à un carnet de timbres autocollants s'il n'est pas dans une pochette individuelle ? Un timbre classique, je veux bien à la limite, mais autocollant... Et enfin, tous ces contenants pourraient dans tous les cas être mieux dimensionnés !
Sonka - Сонька

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16975
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Maïwenn » 24 Jan 2018 14:22

svernoux wrote:
24 Jan 2018 14:15
Ce serait pas plus rapide d'en parler directement au facteur ? Ou sans effet ?
A vrai dire, je n'y ai même pas pensé ! :shy: Depuis 2 ans qu'on est là, je crois que je l'ai vu seulement 2 ou 3 fois (ou "les", puisque ce n'était pas la même personne), on n'a pas du tout les mêmes horaires de passage dans l'entrée apparemment !

Impressionnant le sur-emballage en effet !
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10449
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Sisyphe » 20 Mar 2018 02:34

:-? Vous vous souvenez :
Sisyphe wrote:
08 Jul 2017 23:53
svernoux wrote:Des tirets ? Sauf si j'ai la mémoire qui flanche, il me semble n'avoir jamais vu ça écrit avec des tirets. À ma connaissance, on écrit le féminin entre parenthèses : inscrit(e)s
Mais c'est franchement lourdingue (en général, je renonce au féminin partout où c'est possible). Alors à la limite, je trouve les points plus élégants, même si je n'utilise pas encore. Une sorte de néologisme typographique qui attend son heure de gloire.
:-? C'est en train de se répandre comme une traînée de poudre, notamment là où le politiquement correct est de mise ; c'est le cas sur le site du conseil régional mentionné, et je le vois de façon systématique dans les documents de l'université. (...)
:evil: Je suis pour la féminisation des noms de fonction, mais cette écriture-là m'agace profondément. Je trouve surtout cela hypocrite : jouer les féministe dans la typographie tout en imposant des rythmes de travail et de carrière qui supposent ipso facto d'avoir une conjointe qui s'occupe de "tout le reste" (...)
:) Et bien même mon syndicat s'y met (lisez bien !) :
tout agent-e peut faire grève, même s’il/elle est convoqué-e pour une surveillance ou une formation ce jour-là. Il/elle n’est pas obligatoire de prévenir qui que ce soit
:loljump: ou bien :insane: ?
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22510
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Latinus » 20 Mar 2018 02:39

Ça, c'est collector !
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 24835
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Andergassen » 20 Mar 2018 09:45

Non, collector-trice. Soyons correct-e-s ! :prof:
Et puis, "QUI que ce soit" : il y a une forme masculine du pronom relatif (qui), une forme neutre/masculine cas régime (que). Et le féminin ?
C'est comme en allemand : il y a bien des pronoms relatifs des trois genres (der, die, das), mais qu'en est-il de la forme interrogative "qui ?"/ "quoi ?"
On a seulement une forme masculine "Wer?" ou neutre "Was?". La logique voudrait un "Wie?", mais c'est déjà pris pour "Comment ?".
Une fois qu'on a mis le pied dans un marécage, c'est très difficile de s'en dépêtrer, en s'enfonçant de plus en plus... :roll:
Wat ass den Ënnerscheed tëschent engem Jughurt an dem Donald Trump? - De Jughurt entwéckelt eng eege Kultur!

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22510
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Latinus » 20 Mar 2018 12:02

Si l'analogie du marécage s'applique finalement à la question, nul doute que nous allons arriver à une situation d'immobilité parfaite afin d'éviter de s'enfoncer davantage.
Nous obtiendrons donc un usage partiellement modifié auquel plus personne n'osera toucher dans les trois prochaines décennies.

Miam miam, ce sera un régal...
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 24835
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Andergassen » 20 Mar 2018 16:46

Bref, c'était mieux avant...
Wat ass den Ënnerscheed tëschent engem Jughurt an dem Donald Trump? - De Jughurt entwéckelt eng eege Kultur!

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22510
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Latinus » 20 Mar 2018 17:19

Ou alors ça deviendra peut-être pas mal plus tard
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17442
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by svernoux » 20 Mar 2018 18:19

Oui c'est vrai, ça. Vivement plus tard, comme ça ce sera devenu d'avant et on trouvera ça mieux. :D
Sonka - Сонька

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22510
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Latinus » 18 Apr 2018 22:17

Je crois que nous avons oublié le facteur fatigue/lassitude dans l'histoire.
J'ai reçu un mail, aujourd'hui, d'invitation à une AG. Si les premières lignes sont scrupuleusement écrites avec la version.féminine.en.complément, l'exercice est tout simplement abandonné pour les 3/4 restants du message.

Connaissant l'émettrice... Je parie plus sur un "Ho, et merde à la fin !" plutôt que sur un instant de distraction :sleep:

Sinon, je rejoins Sis' quant à la trainée de poudre : ça se lit de plus en plus.
Personnellement, je trouve que ça devient illisible par le bruit que ça ajoute. Et quand certains mots sont oubliés (ou optionnellement féminisés à tort) c'est encore pire.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4068
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by ElieDeLeuze » 18 Apr 2018 23:55

Débat interminable sur la féminisation dans la langue. La langue peut, mais elle ne peut pas tout. Il y a un moment où ça devient du viol linguistique. On peut féminiser AVEC la langue, pas CONTRE la langue.

Pour l'allemand, comme disait Sisyphe, c'est en théorie très ouvert à la féminisation mais un linguiste voit tout de suite le marécage que les excités médiatiques ignorent. Bref, tout ça reste très superficiel, et c'est un féminisme tout aussi superficiel linguistiquement que dans les faits sociologiques. L'égalité des sexes fait parler d'elle quand elle n'est que cosmétique alors que l'égalité réelle est tout simplement totalement oubliée, y compris par les féministes d'ailleurs. A noter qu'historiquement, le mot Frau est très mélioratif, c'était la dame noble, pas simplement un être féminin. Le mot féminin pour femme est donc nettement plus prestigieux que le mot masculin pour homme. Bizarrement, cette inégalité de dérange par les féministes.

Personnellement, j'aime éperdument une langue qui arrive à avoir un mot masculin pour les jeunes femmes (der Backfisch). Je l'utilise ostensiblement dès qu'une féministe bornée me cherche un peu trop en Allemagne... pour le plaisir.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

Post Reply