Club des paumés de l'orientation!!

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
enora
Membre / Member
Posts: 6605
Joined: 02 Aug 2004 13:53
Location: Au fond à gauche

Post by enora » 09 Nov 2006 22:27

Sisyphe wrote:Le problème reste toujours le même : la licence on s'en branle, ça ne sert à rien (désolé de le dire crûment, mais c'est un fait), qu'est-ce que tu veux faire après
Bah, j'ai quand même envie de faire quelque chose qui me plaît !

J'ai oublié de préciser que j'ai zappé le concours d'IUFM. Par contre celui d'orthophoniste m'intéresse pas mal. D'ailleurs je pense que je vais le passer dans une ville cette année + pour voir comment ça se passe que pour l'avoir et je le préparerai mieux l'année prochaine.
"Qui trop sauce ses plats jamais ventre plat n'aura"

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 09 Nov 2006 22:39

Bah, j'ai quand même envie de faire quelque chose qui me plaît !
:) Comme je dis toujours : le steack et l'humanisme ne sont pas incompatible. Il faut faire quelque chose que l'on aime, parce que sinon, de toute façon, on se plante ( :-? ce que certains "louveteaux" de terminale S n'arrivent pas à comprendre : pour faire math sup, il faut vraiment aimer les maths, il ne suffit pas d'être même très bon en maths au lycée. Après, ça fait des aigris).

Mais il ne faut jamais, jamais, jamais oublier que l'on aura pas vingt ans toute sa vie et qu'il faut penser de façon sérieuse et concrète, et tout de suite, à ce qui permettra de trouver un métier.

J'ai eu l'immense bonheur de pouvoir concilier les deux, j'en souhaite tout simplement autant à tout le monde.
J'ai oublié de préciser que j'ai zappé le concours d'IUFM. Par contre celui d'orthophoniste m'intéresse pas mal. D'ailleurs je pense que je vais le passer dans une ville cette année + pour voir comment ça se passe que pour l'avoir et je le préparerais mieux l'année prochaine.
C'est le plus difficile concours de toute la terre vu le nombre de candidats, mais s'il t'intéresse, fonce.

Dans ce cas la réponse est évidente : sciences du langage. Il va falloir par exemple que tu connaisses sur le bout des doigts tout le tableau des phonèmes, y compris les rétroflexes à battement et les semi-occlusives apicales.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 20 Nov 2006 16:28

Salut à tous !

Je pense que je fais également partie du club des paumés :D
J'espère que vous pourrez me donner quelques conseils.
Tout d'abord, je vais vous dire mon problème. :P

J'ai eu mon bac S en juin 2006 et actuellement je suis en fac de Chimie. En fait, je viens de me rendre compte que ce n'est vraiment pas ce que je veux faire. En effet, j'ai l'intention de devenir enseignant de français en Turquie. Je suis donc aller me renseigner auprès d'une conseillère d'orientation au CIO. Elle m'a conseillé de faire une licence LLCE Français - Turc Mention FLE à l'Inalco. Mais le problème c'est que c'est quelque chose de totalement différent, j'ai pas suivi d'enseignement littéraire, je ne sais pas si cela va me poser beaucoup de problème car je pense que je n'ai pas les bases qu'il faut. Par contre, je lis et parle le turc couramment.

Quelqu'un pourrait-il me conseiller sur ce choix ? Merci d'avance. ;)

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16895
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 20 Nov 2006 16:32

Tu ne devrais pas avoir de problème à suivre LLCE, même en ayant fait un bac S. Vous êtes nombreux dans ce cas là ! Surtout si c'est ce qui te motive ! Par contre cette licence c'est quoi exactement ? Français-turc ? Tu peux nous en dire plus ? Si tu parles déjà turc tu vas peut-être t'ennuyer. Tu peux faire un autre LLCE si tu aimes les langues, ou bien lettres modernes si ça t'intéresse, et faire du FLE en 3ème année.
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 20 Nov 2006 19:39

Ca me rassure, je pensais que j'étais la seule. :P
Je n'ai pas trop d'information en ce qui concerne la licence, lorsque j'en ai parlé avec la conseillère d'orientation elle m'a dit qu'il fallait que je fasse une licence LLCE Français - Langue étrangère. Et vu que je veux enseigner en Turquie elle m'a conseillé LLCE Français - Turc. J'ai essayer d'avoir un peu plus d'information en consultant le site de l'Inalco mais je n'ai pas trouvé grand chose. Mais je ne pense pas m'ennuyer en faisant Français - Turc, bien au contraire le fait d'étudier la langue de plus près m'intéresse beaucoup. En tout cas je te remercie pour ton aide. ;)

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 21 Nov 2006 00:10

Si tu fais du "français", cela signifie d'abord et avant tout que tu vas faire une licence de lettres modernes, ni plus ni moins. Je suppose (je n'en sais rien) que l'Inalco a des programmes intégrés de doubles licences en liaison avec une autre université. Et ce, en parallèle avec un cursus de turc propre à l'Inalco. Et qu'enfin, tu vas faire après cela une maîtrise, ou un même un master entier de "FLE".

Soit donc bien consciente qu'une licence de lettres modernes, ça suppose :
- De la littérature française par siècle
- De la littérature comparée
- De la grammaire française très théorique (en fait, de la linguistique)
- De l'ancien français
- Du latin
- Une langue vivante (qui sera sans doute le turc ici)

Et que tu t'engages pour au moins quatre ans.

Si ton projet se dessine un peu plus clairement, je pourrai éventuellement te donner quelques indications bibliographiques et méthodologiques, mais il faut que tu saches exactement ce que tu fais.

De plus, "enseigner le français en Turquie", c'est très vague. Ca peut recouvrir au moins trois réalités :

- Enseigner comme prof dans le système d'enseignement public turc (avec un salaire turc). Dans ce cas, il s'agit de savoir comment la République Turque recrute ses enseignants (par examen ? par concours ? de façon centralisée ? Via les chefs d'établissement ? etc.) et sur quels critères (nationalité turque obligatoire ? Quel type de diplômes ? Etc.)

- Enseigner dans un lycée français en Turquie (peut-être Kaptan, qui est passé par Galatasaray, pourra-t-il t'en dire plus). En général, quel que soit le statut du lycée, il faut dans ce cas être déjà professeur fonctionnaire français (donc : être agrégé ou certifié), puis se faire "détacher".

- Enseigner dans des structures non-strictement scolaires (universitaires, ou des établissements de formation). Possibilité moins contraignante du point de vue institutionnel, mais sans doute plus restreinte.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 21 Nov 2006 00:15

Eternite_ wrote:Ca me rassure, je pensais que j'étais la seule. :P
Je n'ai pas trop d'information en ce qui concerne la licence, lorsque j'en ai parlé avec la conseillère d'orientation elle m'a dit qu'il fallait que je fasse une licence LLCE Français - Langue étrangère. Et vu que je veux enseigner en Turquie elle m'a conseillé LLCE Français - Turc. J'ai essayer d'avoir un peu plus d'information en consultant le site de l'Inalco mais je n'ai pas trouvé grand chose. Mais je ne pense pas m'ennuyer en faisant Français - Turc, bien au contraire le fait d'étudier la langue de plus près m'intéresse beaucoup. En tout cas je te remercie pour ton aide. ;)
En fait, il faut bien distinguer deux choses :

La licence LLCE (Langue Littérature et Civilisation Etrangère), qui s'appelle d'ailleurs aujourd'hui LCE (Langue et Culture Etrangères) et la mention FLE (Français Langue Etrangère)

En licence LLCE/LCE spécialité turc, tu n'y étudieras que le truc (grammaire, traduction, civilisation, littérature, mais aussi une LV2 et d'autres option...) A partir de la 3ème année, tu pourras choisir la mention (comprendre spécialité/option) Français Langue Etrangère comme un complément de formation.

Comme l'a dis Maï, la licence Lettres Modernes peut être intéressante parce que tu vas approfondir ta connaissance de la littérature et de la langue française, ce qui te permettra d'avoir d'autres atouts en main pour enseigner le FLE en Turquie. C'est un choix que font certains futurs enseignants de FLE même si ce n'est pas le seul...

Je suis actuellement cette mention FLE avec ma licence d'Espagnol donc n'hésite pas si tu as des questions! :D

:hello:
Flam'

(on s'est croisé avec Sisyphe...)

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 21 Nov 2006 00:28

Désolée mais je ne comprend plus trop :-? Je fais faire du français ou du turc ?

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 21 Nov 2006 00:45

Eternite_ wrote:Désolée mais je ne comprend plus trop :-? Je fais faire du français ou du turc ?
Licence LLCE Turc => du turc dans tous les sens

Licence Lettre Moderne => du français dans tous les sens

Pour les deux licences, à partir de la 3ème année, tu peux faire la mention FLE.

Ca doit être plus clair vu comme ça! ;)

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 21 Nov 2006 00:47

Ah oui là ça va beaucoup mieux merci ! :P

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 21 Nov 2006 00:50

Eternite_ wrote:Ah oui là ça va beaucoup mieux merci ! :P
Bien sûr, si tu es courageuse, il doit être possible de suivre les deux licences en double cursus, pour cela, il faut se rapprocher de l'inalco comme l'a dis Sisyphe!

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 21 Nov 2006 00:59

Euh faire les 2 en même temps :P Je pense que je n'y arriverai pas :) Donc la mention FLE c'est à partir de la 3ème année, ce n'est pas une licence alors, c'est un master ? J'espère que je ne vous embête pas trop avec mes questions :-?

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 21 Nov 2006 01:06

Eternite_ wrote:Euh faire les 2 en même temps :P Je pense que je n'y arriverai pas :) Donc la mention FLE c'est à partir de la 3ème année, ce n'est pas une licence alors, c'est un master ? J'espère que je ne vous embête pas trop avec mes questions :-?
En licence, c'est juste une option, à partir du master 1, c'est un cursus à part.

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 21 Nov 2006 01:10

Je comprends encore merci pour votre aide :) Je vais aller me coucher :sleep: à plus tard :hello:

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 21 Nov 2006 01:11

Eternite_ wrote:Euh faire les 2 en même temps :P Je pense que je n'y arriverai pas :)
:) Mauvais raisonnement.

D'abord parce qu'il ne faut jamais se sous-estimer. Il est très difficile de savoir quel est sa véritable capacité de travail. Le lycée, malheureusement, apprend assez bien la logique du moindre effort, et de toute façon, les motivations ne sont pas les mêmes.

Ensuite parce que s'il existe un double cursus quelque part en France, il est normalement étudié pour que les deux licences puissent être accomplies en même temps...

Donc la mention FLE c'est à partir de la 3ème année, ce n'est pas une licence alors, c'est un master ? J'espère que je ne vous embête pas trop avec mes questions :-?
En licence, le FLE est une "mention" (c'est-à-dire concrètement une option dont l'acquisition est notée sur le diplôme, mais qui n'est qu'un complément).

En revanche, en master, le FLE peut devenir une matière à soi seul (c'est-à-dire qu'on peut faire son mémoire ou ses mémoires de master sur la seule question de la pédagogie du français comme langue étrangère).

(Oups, grillé par Flamenco)
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Post Reply