Club des paumés de l'orientation!!

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 21 Nov 2006 03:39

Eternite_ wrote:Désolée mais je ne comprend plus trop :-? Je fais faire du français ou du turc ?
En fait c'est pas très clair, il faut savoir ce que propose exactement l'inalco. Essaye de trouver le mail de quelqu'un qui pourra te renseigner, et pose la question :)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 21 Nov 2006 03:42

- Enseigner comme prof dans le système d'enseignement public turc (avec un salaire turc). Dans ce cas, il s'agit de savoir comment la République Turque recrute ses enseignants (par examen ? par concours ? de façon centralisée ? Via les chefs d'établissement ? etc.) et sur quels critères (nationalité turque obligatoire ? Quel type de diplômes ? Etc.)

- Enseigner dans un lycée français en Turquie (peut-être Kaptan, qui est passé par Galatasaray, pourra-t-il t'en dire plus). En général, quel que soit le statut du lycée, il faut dans ce cas être déjà professeur fonctionnaire français (donc : être agrégé ou certifié), puis se faire "détacher".
Il y a aussi des cas intermédiaires, les écoles privées par exemple. On m'avait proposé du travail à Izmir à l'école St Joseph si je me rappelle bien. Comme j'avais déjà autre chose de prévu je ne m'étais pas trop renseignée, mais ça semble bien être une école privée, recrutement direct par le chef d'établissement.
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 21 Nov 2006 11:37

Si je me souviens bien, la conseillère m'avait dit que pour enseigner dans une école française qui se trouve en Turquie il fallait le CAPSEC :-? (je ne sais plus trop). Et que c'était beaucoup plus dure. Si je décide d'enseigner dans une école française en Turquie il faut que je passe par l'IUFM si j'ai bien compris ?

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 21 Nov 2006 15:21

Maïwenn wrote:
- Enseigner comme prof dans le système d'enseignement public turc (avec un salaire turc). Dans ce cas, il s'agit de savoir comment la République Turque recrute ses enseignants (par examen ? par concours ? de façon centralisée ? Via les chefs d'établissement ? etc.) et sur quels critères (nationalité turque obligatoire ? Quel type de diplômes ? Etc.)

- Enseigner dans un lycée français en Turquie (peut-être Kaptan, qui est passé par Galatasaray, pourra-t-il t'en dire plus). En général, quel que soit le statut du lycée, il faut dans ce cas être déjà professeur fonctionnaire français (donc : être agrégé ou certifié), puis se faire "détacher".
Il y a aussi des cas intermédiaires, les écoles privées par exemple. On m'avait proposé du travail à Izmir à l'école St Joseph si je me rappelle bien. Comme j'avais déjà autre chose de prévu je ne m'étais pas trop renseignée, mais ça semble bien être une école privée, recrutement direct par le chef d'établissement.
Effectivement.

Pour être tout à fait exact, je parlerai "d'établissement à fonctionnement de type privé", et il s'agit en gros des écoles confessionnelles (ici, catho). Pour les différencier des "établissements à fonctionnement de type public" que sont les "lycées français" comme on les appelle, qui recrutent des fonctionnaires français (mais qui en droit sont généralement privés).


Si je me souviens bien, la conseillère m'avait dit que pour enseigner dans une école française qui se trouve en Turquie il fallait le CAPSEC (je ne sais plus trop). Et que c'était beaucoup plus dure. Si je décide d'enseigner dans une école française en Turquie il faut que je passe par l'IUFM si j'ai bien compris ?
Le CAPES, oui (Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement Secondaire). Que je te conseille te préparer dans une fac uniquement (d'ailleurs je ne suis pas sûr que les IUFM existent encore quand tu y seras)...
... En tout cas, si tu veux devenir prof dans les établissements français "de type public" en Turquie, il faudra effectivement que tu deviennes d'abord prof... en France, donc en passant un concours. Et ensuite que tu répondes à une petite annonce d'un lycée français de Turquie. Là, le recrutement sera un peu de type privé (CV, entretien d'embauche) ; mais tu resteras fonctionnaire de l'Etat Français, qui va simplement te "prêter" à l'établissement en question.

J'avais fait autrefois un post sur les manières de devenir prof en France, je te conseille de le lire :


viewtopic.php?t=8729&highlight=devenir+prof+++france


Je te conseille aussi de consulter le Service Interacadémique d'Aide au Détachement du ministère de l'EN, qui traite particulièrement de ce problème :


http://www.education.gouv.fr/pid59/syst ... ent-d.html
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 21 Nov 2006 21:47

J'ai l'impression que ce n'est pas fait pour moi, je ne me sens pas trop à la hauteur, merci pour toutes ces réponses !

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 22 Nov 2006 04:19

ne te décourage pas tout de suite ! Le CAPES n'est pas insurmontable ! Et même si tu le passes pas, tu peux faire une licence turc avec mention FLE, ce qui te permettra d'enseigner quand même en Turquie (lycées privés, alliance française, etc...), ou ailleurs dans le monde.

Mon exemple personnel : j'ai 2 licences (breton et anglais) et un master de sociolinguistique (avec un peu de FLE). Maintenant je suis prof dans une université de Bangkok. Tu as déjà un super atout en parlant turc couramment, et ton rêve d'être prof là bas est tout à fait réalisable ! :)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

Eternite_
Membre / Member
Posts: 16
Joined: 20 Nov 2006 15:20
Location: Clermont-Ferrand

Post by Eternite_ » 22 Nov 2006 13:52

Je pense que je vais faire comme tu viens de dire, je tenterai ma chance et si je n'y arrive pas j'enseignerai dans une école turque, je vais aussi essayer de me renseigner sur le double cursus en espérant de trouver quelque chose ;)

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31587
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Post by kokoyaya » 22 Nov 2006 14:00

Sinon, tu peux aussi passer le concours d'instit et te faire détacher à l'étranger (mais pas sûr que le CRPE soit plus facile que le CAPES...).

User avatar
enora
Membre / Member
Posts: 6605
Joined: 02 Aug 2004 13:53
Location: Au fond à gauche

Post by enora » 01 Sep 2008 11:34

Presque deux ans après, que sont-ils devenus ? :D

Pour ma part, après une licence de socio je pars faire un master sociologie mention criminologie à Besancon. Bon j'ai toujours pas de projet professionnel précis mais je verrais bien où ça me mène !
Du coup là je suis en pleine recherche d'appart, si jamais vous avez de la famille à Besancon ou que vous habitez vous-même à Besancon, n'hésitez pas à me donner des conseils !
:hello:
"Qui trop sauce ses plats jamais ventre plat n'aura"

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 01 Sep 2008 13:01

Moi, après mon M1 d'espagnol à Rome, et un mémoire qui s'est mal passé, j'ai décidé de faire une grosse croix sur Lille3 et surtout sa section d'espagnol. Pour cette année, c'est encore le flou, j'attends une réponse d'un master "Etudes Européennes" à Marseille, sinon ce sera l'Espagne où un poste d'assistant de français m'attend.
Plus de détails dans les jours à venir...

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Post by leo » 01 Sep 2008 18:11

Enora wrote:je pars faire un master sociologie mention criminologie
c'était pas la mignonne petite fille avec un gros couteau de boucher dans la main... je me trompe ? :lol:
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
enora
Membre / Member
Posts: 6605
Joined: 02 Aug 2004 13:53
Location: Au fond à gauche

Post by enora » 02 Sep 2008 09:37

leo wrote:
Enora wrote:je pars faire un master sociologie mention criminologie
c'était pas la mignonne petite fille avec un gros couteau de boucher dans la main... je me trompe ? :lol:
:loljump: C'est bien ça !
"Qui trop sauce ses plats jamais ventre plat n'aura"

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 10 Sep 2008 10:24

Ca y est, j'ai eu des réponses. Marseille ne veut pas de moi... :(
Je pars donc à Cadix comme assistant de français, il faut juste que je me décide sur ce que je vais faire à côté... Je crains que ce soit encore une année foireuse universitairement...

User avatar
scapeghost
Membre / Member
Posts: 1538
Joined: 16 Jun 2005 03:02
Location: Roissy-CDG

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by scapeghost » 18 Jul 2012 17:50

Je déterre le vieux sujet de converstation !

Alors, qu'est-ce qu'il est devenu le petit Scape (je hais ce pseudo - il y a pas moyen de le changer ?) ?

J'ai obtenu ma licence de LEA anglais-allemand option affaires et commerce, l'an dernier. J'habite en Allemagne depuis 2 ans maintenant, où j'ai effectué ma 3ème année à travers le programme d'échange Erasmus. J'ai postulé ma candidature pour un M1 de management option marketing international au Havre. Ma candidature a été inscrite sur la liste complémentaire sous réserve qu'une place se libère. :-?

Ceci m'a mené à remettre mon intention de faire carrière dans le marketing en question : mes notes dans les matières économiques et juridiques sont médiocres, voire très. La gestion d'entreprise (Betriebswirtschaftslehre en allemand) ne m'emballe pas tant que ca. Sauf le marketing, où on s'intéresse aux gens, aux êtres humains, aux différentes cultures à l'instar de la mondialisation (globalisation ?) des échanges.

D'un coup, je me suis souvenu de ce projet de faire de la traduction et (pourquoi pas) de l'interprétariat, que j'ai enterré il y a longtemps. Pourquoi je l'ai enterré ? Parce que j'ai oui dire que le métier d'interprète est difficile. Quant au métier de traducteur, j'avais cette idée (peut-être fausse) que ce sera tout simplement difficile de trouver de la demande sur le marché, et que les missions ne me mèneront pas à voyager à l'étranger, mais à rester cloîtré dans un bureau.

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31587
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by kokoyaya » 18 Jul 2012 17:55

Merci pour ces nouvelles, ça fait toujours plaisir :)

Post Reply