Club des paumés de l'orientation!!

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
miju
Membre / Member
Posts: 6762
Joined: 14 May 2005 21:44
Location: LYON (bron)

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by miju » 18 Jul 2012 21:42

Il ne faut pas croire que la gestion ne concerne pas l'homme, à part les boulots de saisie informatique ou autres taches de débutant pour ce faire un peu au métier on débouche très vite sur du travail d'équipe de la gestion de personnes d'un service etc surtout en PME.
Bon courage dans tes choix
Lorsque ta tête heurte une cruche et que ça sonne creux  n'en déduit pas que c'est forcément la cruche qui est vide.

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17304
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by svernoux » 18 Jul 2012 22:42

Saluuuuuut Scape ! Ca fait bien plaisir d'avoir de tes nouvelles !
Et tu vis où en Allemagne ?

Pour ton orientation :
interprète : oui, c'est assez dur, mais l'important c'est aussi de faire ce qu'on aime, donc si tu sens que tu es fait pour ça, fonce ! Surtout qu'avec 2 ans en Allemagne, tu as déjà un bon atout en main.
traducteur : c'est toujours assez difficile de démarrer une activité freelance, oui, ceci dit, la combinaison allemand-français est probablement celle où c'est le moins difficile, donc tout est relatif...
Le métier de traducteur est sédentaire par nature, oui. Par contre, son avantage est que tu n'as besoin pour le pratiquer de rien d'autre qu'un ordinateur (portable) et une connexion Internet. Autrement dit : tu exerces où tu veux et tu peux voyager si ça te chante. Surtout si tu es célibataire, bien entendu, car en couple et avec enfants, c'est déjà plus difficile de s'accorder sur des voyages de long terme. Mais pas impossible. Quelques exemples : j'ai connu une traductrice dont le copain était photoreporter, ils passaient tous deux 6 mois de l'année en France et 6 mois sur le lieu de reportage de monsieur. Un copain traducteur est parti 6 mois en Inde, sa copine, prof, avait pris un congé sabbatique et a fait de l'humanitaire pendant les 6 mois, mon copain pendant quelques semaines seulement puis a bossé à distance le reste du temps. Ici le blog de Frédéric Houbert, un confrère qui s'auto-nomme "traducteur-voyageur" : http://histoiresdevoyager.blogspot.fr/ Il y a presque trois ans, je suis partie 6 mois en Allemagne, comme mon mari est freelance aussi et aussi dans un métier qu'on peut exercer n'importe où, aucun problème (NB : tu noteras la récurrence du délai de 6 mois : c'est une question de fiscalité...) Ces derniers temps, j'essaie de saisir les occasions de voyager pour le boulot. L'année dernière, je suis allée à des formations à Rennes et à Lisbonne, j'en ai profité pour passer une semaine de vacances à Lisbonne. Les occasions ne manquent pas, à chacun de les saisir ou pas.

Je te donne juste les éléments, après ça ne veut pas dire que ce soit ça qu'il te faut...
Miju a raison aussi. Mon frère est comptable, il a commencé dans un gros cabinet citadin où on fait des bilans à la chaîne, ça ne lui plaisait pas. Maintenant il travaille à la campagne dans une petite structure à caractère social et il est comptable-économe, il fait toujours la compta pure bien sûr, mais il est totalement autonome dans son travail et il fait des tas d'autres choses, de la gestion du personnel comme dit miju, les achats, à une époque il avait même suivi une formation pour pouvoir établir les menus de la cantine !
Sonka - Сонька

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by Maïwenn » 19 Jul 2012 04:43

Coucou ! :hello: Ca fait plaisir de te revoir ici !
scapeghost wrote: Sauf le marketing, où on s'intéresse aux gens, aux êtres humains, aux différentes cultures à l'instar de la mondialisation (globalisation ?) des échanges.
Je suis peut-être cynique mais... On s'intéresse aux gens pour leur vendre quelque chose, parfois pour créer des besoins qu'ils n'ont absolument pas. C'est plutôt leur portefeuille que leur bien-être qui est visé. La culture ne sert qu'à affiner la stratégie et gagner plus d'argent. Si ce sont les gens qui t'intéressent, est-ce que ça vaut la peine d'entrer dans cette branche-là ?
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
scapeghost
Membre / Member
Posts: 1538
Joined: 16 Jun 2005 03:02
Location: Roissy-CDG

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by scapeghost » 19 Jul 2012 22:01

svernoux wrote:Saluuuuuut Scape ! Ca fait bien plaisir d'avoir de tes nouvelles !
Et tu vis où en Allemagne ?
À Cassel dans le Nord de la Hesse, tout près de Göttingen.
svernoux wrote:Je te donne juste les éléments, après ça ne veut pas dire que ce soit ça qu'il te faut...
Non, mais tes renseignements m'ont beaucoup éclairé, et ont même contre-carré les idées que je me faisais. Je te remercie beaucoup ! :)
Maïwenn wrote:Je suis peut-être cynique mais... On s'intéresse aux gens pour leur vendre quelque chose, parfois pour créer des besoins qu'ils n'ont absolument pas. C'est plutôt leur portefeuille que leur bien-être qui est visé. La culture ne sert qu'à affiner la stratégie et gagner plus d'argent. Si ce sont les gens qui t'intéressent, est-ce que ça vaut la peine d'entrer dans cette branche-là ?
Cynique, non. T'es seulement réaliste. C'est tout à fait vrai ce que tu dis. Mais ca n'empêche que c'est également grâce au commerce que les gens entrent parfois en contact. Les marchés sont des lieux de rencontre comme les autres, ...entre l'offre et la demande avant tout, c'est sûr :sweat: (au diable, la théorie !). Plus sérieusement, je pense que c'est au gens de savoir de ce qu'ils ont réellement besoin ou pas. Je ne cherche pas à déculpabiliser ceux qui vendent. Pour qu'il y aie une corruption, il faut deux personnes : le corrupteur et le corrompu. L'un n'est pas plus coupable que l'autre. Ceci dit, les gens sont de plus en plus éduqués et comprennent le mécanisme. Cependant, qu'est-ce qu'ils vont bien pouvoir nous trouver pour nous faire avaler tout et n'importe quoi à l'avenir ? C'est entre autre pour ca que j'ai été tenté par le marketing.

J'ai commencé à m'intéresser à cette branche suite à un stage dans le tourisme, où je devais entre autre effectuer un sondage directement auprès des touristes nationaux et étrangers. Ca m'a tellement plu que j'avais décidé de suivre quelques cours de marketing. En travaillant là-dedans, je ne suis pas sûr d'entrer en contact direct avec les gens (je veux dire par-là, la clientèle, pas les collègues de bureau).

User avatar
patmos
Membre / Member
Posts: 5749
Joined: 16 Sep 2005 09:54
Location: Quelque part entre Lille - Calais -Dunkerque

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by patmos » 20 Jul 2012 06:23

Hello Scape, ça fait plaisir de te revoir, relire ici.

User avatar
miju
Membre / Member
Posts: 6762
Joined: 14 May 2005 21:44
Location: LYON (bron)

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by miju » 20 Jul 2012 21:46

Tu nous dis Scape : Pour qu'il y aie une corruption, il faut deux personnes : le corrupteur et le corrompu. L'un n'est pas plus coupable que l'autre.

Il y en a quand même un qui a des moyens que l'autre n'a pas aussi bien financiers que d'autres natures. En technique de vente on apprend aussi à créer le besoin. J'ai pas mal d'exemples à ce sujet et peux si besoin en donner.

Maintenant on vit dans un système que l'on doit supporter et à mon sens l'essentiel c'est de pouvoir se regarder dans la glace le matin sans avoir trop honte de soi.
Lorsque ta tête heurte une cruche et que ça sonne creux  n'en déduit pas que c'est forcément la cruche qui est vide.

User avatar
scapeghost
Membre / Member
Posts: 1538
Joined: 16 Jun 2005 03:02
Location: Roissy-CDG

Re: Club des paumés de l'orientation!!

Post by scapeghost » 21 Jul 2012 01:30

miju wrote:Il y en a quand même un qui a des moyens que l'autre n'a pas aussi bien financiers que d'autres natures. En technique de vente on apprend aussi à créer le besoin. J'ai pas mal d'exemples à ce sujet et peux si besoin en donner.
L'autre a le temps, voire plus, s'il veut bien : pour prendre un peu de recul, réfléchir, se détourner au lieu de prendre des raccourcis.

Post Reply