Vos anecdotes

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
Netrunner
Membre / Member
Posts: 4674
Joined: 29 Nov 2004 11:53
Location: London
Contact:

Post by Netrunner » 28 Jul 2005 10:20

Le space cake est un gâteau à base de beurre de cannabis que l'on peut déguster dans les coffee shops d'Amsterdam.
I don't suffer from insanity. I enjoy every minute of it.

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16897
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 28 Jul 2005 14:10

Netrunner wrote:Le space cake est un gâteau à base de beurre de cannabis que l'on peut déguster dans les coffee shops d'Amsterdam.
C'est demi-sel le beurre de cannabis ? ;)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12148
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Post by arkayn » 28 Jul 2005 14:19

Tu te comptes te mettre au space cake, Maï ?
La folie des uns est la sagesse des autres

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16897
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 28 Jul 2005 14:23

arkayn wrote:Tu te comptes te mettre au space cake, Maï ?
Seulement si c'est demi-sel ;) Je suis pas bretonne pour rien :) On peut faire autre chose avec le beurre de cannabis ? J'en avais jamais entendu parler...
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

czort
Guest

Post by czort » 28 Jul 2005 16:44

excellente ton histoire netrunner :loljump:

va falloir que quelqu'un poste la recette ( avec du beurre light pour moi svp merci ) ;)

User avatar
Netrunner
Membre / Member
Posts: 4674
Joined: 29 Nov 2004 11:53
Location: London
Contact:

Post by Netrunner » 28 Jul 2005 20:54

czort wrote:va falloir que quelqu'un poste la recette ( avec du beurre light pour moi svp merci ) ;)
Cf partie "recettes du monde" :loljump:
I don't suffer from insanity. I enjoy every minute of it.

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22348
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Post by Latinus » 28 Jul 2005 20:57

cf rien du tout.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Netrunner
Membre / Member
Posts: 4674
Joined: 29 Nov 2004 11:53
Location: London
Contact:

Post by Netrunner » 28 Jul 2005 21:09

Bon ben rien du tout alors
I don't suffer from insanity. I enjoy every minute of it.

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12148
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Post by arkayn » 28 Jul 2005 23:01

Les feuilletons étaient très populaires dans les journaux au début du vingtième siècle.

Un auteur (je n'ai malheureusement pas retenu le nom) considéra un jour qu'une partie du succès du journal pour lequel il travaillait lui revenait. Et il demanda une augmentation. Que le patron lui refusa.

Il publia donc l'épisode du jour et redemanda à nouveau cette augmentation. Nouveau refus. Donc il y a alla au culot et décida de ne plus écrire pour ce journal tant qu'il n'aurait pas eu cette augmentation.

Ce qui fit bien rire le patron car des auteurs pour le remplacer, il y en avait à la pelle. Mais voilà, au vu du dernier épisode, tous déclarèrent forfait.

Le héros était enfermé dans un coffre fort dont il avait la clef sur lui (et était seul à connaître la combinaison, je crois), dans une maison vide et personne ne sachant qu'il était là. Situation insoluble. Il était impossible de le faire sortir de là.

Alors, contraint et forcé, le patron, voyant l'heure du bouclage arriver, se résolu à rappeler l'auteur et à l'augmenter.

Le lendemain, entre fureur et curiosité, il se précipita sur le journal pour découvrir comment l'auteur avait pu tirer son héros de cette situation impossible.

L'épisode du jour commençait par ces simples mots : Ayant réussi à s'échapper du coffre-fort, Rocambole...
Last edited by arkayn on 29 Jul 2005 07:24, edited 2 times in total.
La folie des uns est la sagesse des autres

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22348
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Post by Latinus » 28 Jul 2005 23:04

:loljump:
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Netrunner
Membre / Member
Posts: 4674
Joined: 29 Nov 2004 11:53
Location: London
Contact:

Post by Netrunner » 28 Jul 2005 23:07

:god: :king: Respect
I don't suffer from insanity. I enjoy every minute of it.

User avatar
iubito
Membre / Member
Posts: 13060
Joined: 22 Dec 2002 20:31
Location: La belle Verte !
Contact:

Post by iubito » 28 Jul 2005 23:32

gné ?
A+ les cactus !
A izza i ana sacranou
Askaratni kaasoun kaasoun khalidah
Ana mal' anou bihoubbinn raasikhinn
Lan yatroukani abada...

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22348
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Post by Latinus » 28 Jul 2005 23:36

iubito wrote:gné ?
respire un grand coup et recommence ;)
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
iubito
Membre / Member
Posts: 13060
Joined: 22 Dec 2002 20:31
Location: La belle Verte !
Contact:

Post by iubito » 29 Jul 2005 00:17

j'ai déjà essayé 2 fois avant de lancer un gné... je verrai demain :p
A+ les cactus !
A izza i ana sacranou
Askaratni kaasoun kaasoun khalidah
Ana mal' anou bihoubbinn raasikhinn
Lan yatroukani abada...

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10345
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 29 Jul 2005 01:21

Un auteur (je n'ai malheureusement pas retenu le nom) considéra un jour qu'une partie du succès du journal pour lequel il travaillait lui revenait. Et il demanda une augmentation.
:) Ca pourrait être Ponson du Terrail*. En tout cas ça lui ressemble. Si ce n'est toi, c'est donc etc.

Le même Ponson du Terrail avait subi un jour (et même plusieurs fois) un déferlement postal de fans, comme on ne disait pas encore, parce qu'il avait utilisé dans un épisode un personnage qu'il avait déjà fait mourir. Faute pardonnable, vu que les aventures de son personnage Rocambole sont... rocambolesques (l'adjectif vient de là) et les personnages secondaires foisonnants.

Pour pallier ce problème, il acheta des poupons et des poupées, sur lesquelles il mit un nom, et les rangea dans une armoire, à différents étages suivant qu'elles étaient vivantes, mystérieusement disparues ou mortes.

P. d. T. est aussi l'auteur d'un certain nombre d'expression trop rapidement écrites (à moins que ce ne fût volontaire) et assez comiques :

Voyant le lit vide, elle le devint

Tenant un pistolet dans chaque main et un poignard dans l'autre

Le vieux gentilhomme se promenait tout seul dans son parc, les mains derrière le dos en lisant son journal

Il avait un pantalon de velours et un gilet de la même couleur

Bon! Bon! maugréa-t-il en silence et en bas-breton.


En revanche, la célèbre phrase qu'on lui attribue "il avait les mains froides et sèches comme celles d'un serpent" n'est pas de lui.

PS : *en vérifiant ces dernières citations, je trouve confirmation : le coup de l'augmentation, c'est bien Ponson du Terrail

Post Reply