aide espagnol# 5 (el chocolate)

¡Bienvenidos al foro Freelang en español!

Moderators: didine, Beaumont, kokoyaya, Manuela

Post Reply
User avatar
ANTHOS
Membre / Member
Posts: 2807
Joined: 27 Mar 2004 23:06
Location: Barcelona
Contact:

aide espagnol# 5 (el chocolate)

Post by ANTHOS » 01 Nov 2010 23:55

Hola amigos

Ci-dessous quelques morceaux tirés du livre "La verdadera historia del chocolate ". Parties problematiques marquées en bleue (expressions ou constructions qui me paraissent bizarre).

Merci d'avance de votre aide!

Andréas

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Fuese lo que fuese era perecedero, y uno se siente tentado a decir que era cacao que se conseguía en Balberta.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
…y dicen que ellos[los toltecas] que transmitieron la civilización a los aztecas que con el tiempo habrían de remplazarlos como poder…

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
"Pero volviendo a registrar las virtudes del cacao, debe saberse que en cuanto sale del fruto exuda un líquido excelentísimo y muy fresco…"

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Los únicos plebeyos que tenían ocasión de probar tal lujo eran los soldados en campaña. Entre los consumidores no se menciona a los sacerdotes, y casi seguramente no lo eran, ya que se esperaba que llevaran une vida de suma austeridad y penitencia.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voltaire sería escéptico y anteclerical, pero todavía pertenecía lo bastante al ancien régime como preferir su chocolate matinal.

User avatar
Isis
Membre / Member
Posts: 3952
Joined: 17 May 2005 13:02
Location: Au soleil...

Re: aide espagnol# 5 (el chocolate)

Post by Isis » 22 Nov 2010 15:25

Hola Anthos

Siento mucho el retraso...

He aquí unas respuestas:

Anthos wrote:
Fuese lo que fuese era perecedero, y uno se siente tentado a decir que era cacao que se conseguía en Balberta.
= quoi qu'il en soit
Fuese = Fuera
3eme pers. du sing. du subjonctif imparfait

Anthos wrote:
…y dicen que ellos[los toltecas] que transmitieron la civilización a los aztecas que con el tiempo habrían de remplazarlos como poder…
Locution HABER DE + infinitif (périphrase verbale). A une valeur de futur et exprime un projet ou une intention. (peut marquer dans d'autres cas l'obligation). Peut se traduire par un futur ou un conditionnel en français.

Ici :

... qu'ils ont transmis aux Aztèques qui, au final, allaient les remplacer...


Anthos wrote:
"Pero volviendo a registrar las virtudes del cacao, debe saberse que en cuanto sale del fruto exuda un líquido excelentísimo y muy fresco…"
EN CUANTO: dès que
Le sujet de "sale" est "el cacao".
Anthos wrote:
Los únicos plebeyos que tenían ocasión de probar tal lujo eran los soldados en campaña. Entre los consumidores no se menciona a los sacerdotes, y casi seguramente no lo eran, ya que se esperaba que llevaran une vida de suma austeridad y penitencia.
C'est la structure de la phrase qui est un peu bizarre ici.

Parmi ceux qui en consommaient, on ne cite pas les prêtres - et c'est presque certain qu'ils n'en consommaient pas, car on attendait d'eux qu'ils vivent dans l'austérité et la pénitence la plus complète...


Anthos wrote:
Voltaire sería escéptico y anteclerical, pero todavía pertenecía lo bastante al ancien régime como PARA preferir su chocolate matinal.
Voltaire avait beau être sceptique et anticlérical, il n'en reste pas moins qu'il appartenait bel et bien à l'Ancien régime, suffisamment, en tout cas, pour préférer son chocolat chaud matinal.


En espérant t'avoir quelque peu aidé :-).

:hello:
Maman disait toujours : La vie, c'est comme une boîte de chocolats ; on sait jamais sur quoi on va tomber...

User avatar
ANTHOS
Membre / Member
Posts: 2807
Joined: 27 Mar 2004 23:06
Location: Barcelona
Contact:

Re: aide espagnol# 5 (el chocolate)

Post by ANTHOS » 22 Nov 2010 16:00

mes réponses en bleue gras!
Anthos wrote:
Los únicos plebeyos que tenían ocasión de probar tal lujo eran los soldados en campaña. Entre los consumidores no se menciona a los sacerdotes, y casi seguramente no lo eran, ya que se esperaba que llevaran une vida de suma austeridad y penitencia.
C'est la structure de la phrase qui est un peu bizarre ici.

Parmi ceux qui en consommaient, on ne cite pas les prêtres - et c'est presque certain qu'ils n'en consommaient pas, car on attendait d'eux qu'ils vivent dans l'austérité et la pénitence la plus complète...


En fait, j'avais peut-être pas biens compris parce que dans ma tête les prêtres en mangaient (en cachette!)
Anthos wrote:
Voltaire sería escéptico y anteclerical, pero todavía pertenecía lo bastante al ancien régime como PARA preferir su chocolate matinal.
Voltaire avait beau être sceptique et anticlérical, il n'en reste pas moins qu'il appartenait bel et bien à l'Ancien régime, suffisamment, en tout cas, pour préférer son chocolat chaud matinal.

Une question: quelle est le rôle grammatical de lo dans lo bastante

En espérant t'avoir quelque peu aidé :-).
oui!! merci!

User avatar
Isis
Membre / Member
Posts: 3952
Joined: 17 May 2005 13:02
Location: Au soleil...

Re: aide espagnol# 5 (el chocolate)

Post by Isis » 03 Dec 2010 14:56

Hola Anthos,

Non, non, je ne t'ai pas oublié ! Encore une fois, désolée pour le retard :shy: .

Pour "lo bastante" il faut que tu cherches dans ta grammaire à LO + adjectif.
C'est une manière de substantiver les adjectifs.

>> L'adj. ou le participe passé sont précédés de l'article neutre LO.
>> Cette tournure ne désigne jamais une personne.
>> LO est toujours suivi d'un masc. sing.

Lo difícil es terminar a tiempo = Ce qui est difficile, c'est de terminer à temps.
Lo único que me interesa es el amor. = La seule chose qui m'intéresse c'est l'amour.

"Lo bastante... como para + infinitif" est une locution qui sert à introduire des propositions subordonnées de conséquence.
Maman disait toujours : La vie, c'est comme une boîte de chocolats ; on sait jamais sur quoi on va tomber...

Post Reply