LokaNova et Freelang

Map It is currently 23 Apr 2017 07:38

All times are UTC + 1 hour [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 1241 posts ]  Go to page Previous  1 ... 79, 80, 81, 82, 83  Next
Author Message
PostPosted: 20 Aug 2016 22:05 
Offline
Freelang co-moderator
User avatar

Joined: 08 Jan 2004 19:14
Posts: 10228
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico
svernoux wrote:
Je viens de terminer La septième fonction du langage de Laurent Binet. J'ai adoré.
L'auteur part d'un fait réel : Roland Barthes, célèbre linguiste, est renversé par une camionnette et décède peu après.
Et d'un postulat sorti de son imagination : et si c'était un assassinat ? Et de là, on part dans une enquête passionnante dans le petit monde intellectuel de 1980, à la veille de l'élection de Mitterrand.
C'est rondement mené, intelligent, prenant. Je n'avais pas imaginé qu'on puisse faire de la linguistique un sujet de polar : la preuve que si !


:) C'est vrai qu'il faudrait inventer un rayon à la FNAC : "les romans policiers linguistiques".

On pourrait déjà y ranger Le Nom de la Rose d'Umberto Eco (qui a comme arrière-plan la question sémantico-logique des universaux ; mais on pourrait aussi y ajouter Les hommes dansants, dans la série des Sherlock Holmes, sur la cryptographie...

.. Et enfin, j'avais découvert il y a quelques temps The Semantic of Murder, d'Aifric Campbell, qui est fondé sur l'histoire vraie meurtre du linguiste américain Richard Montague en 1971 (cf.http://www.thesemanticsofmurder.com/)... Pas encore eu le temps de lire (dès que j'ai fini ma thèse, promis).

_________________
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)


Top
 Profile  
 
PostPosted: 21 Aug 2016 09:26 
Offline
Modératrice Arts & Litté.
User avatar

Joined: 14 Nov 2003 17:36
Posts: 16784
Location: O Breiz ma bro
svernoux wrote:
Il a eu des prix, donc on le trouve assez facilement (je pense) en bibliothèque.
Tu m'en diras des nouvelles :D


Effectivement, il y en a 4 exemplaires dans les médiathèques de Brest. On ira sans doute renouveler notre stock le week-end prochain, je choisirai ma bibli en fonction de là où il est disponible :D

_________________
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: 21 Aug 2016 11:12 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 09 Jun 2004 09:55
Posts: 17052
Location: Beaujolais
Sisyphe wrote:
On pourrait déjà y ranger Le Nom de la Rose d'Umberto Eco
Ah oui, je n'y avais pas pensé ! Pourtant, Eco est l'un des personnages de la septième fonction ;)
Merci pour les autres références !

_________________
Sonka - Сонька


Top
 Profile  
 
PostPosted: 23 Aug 2016 14:23 
Guest
De Jim Thompson "Pottsville, 1280 habitants". Ecrit au début des années 60, il a servi de base pour le scénario de "Coup de torchon". Il est à classer entre policier et humour noir, la catégorie "cynisme" n'existant pas.


Top
  
 
PostPosted: 11 Sep 2016 22:54 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 09 Jun 2004 09:55
Posts: 17052
Location: Beaujolais
Je passerai sur un petit polar local que j'ai pris à la biblio car préfacé par Simenon, me disant donc que ça ne pouvait pas être totalement mauvais... la preuve que si :(
...pour vous dire plutôt que j'ai terminé L'œuvre vive de Jean-Guy Soumy. Je ne connaissais pas cet auteur, a priori c'est un auteur de "romans de terroir", genre contre lequel j'ai tous les a priori de rigueur. Eh bien heureusement que j'ai abordé ce bouquin sans a priori car je l'ai adoré ! Je vous cite la partie de la quatrième qui me l'a fait choisir sur les rayonnages de la bibliothèque :
Quote:
Qui est Ben Forester, cet homme venu de loin qui semble connaître par cœur ce coin de Creuse et ses habitants ? On dit qu'il est un artiste de land art mondialement connu et qu'il est très riche. A-t-il pour autant le droit de modifier les paysages et d'y placer ses trucs bizarres : une croix lumineuse sur l'étang, un angle droit taillé dans un rocher, quatre femmes de lierre et de feuilles faisant l'amour aux arbres dans les bois ?.... Au pays, certains se laissent prendre à ses enchantements. Mais d'autres rejettent farouchement des œuvres qui bousculent les certitudes, déconcertent le regard, créent du mystère.

Je ne connaissais pas le land art, mais globalement je ne suis pas réceptive (c'est un euphémisme) à l'art contemporain, et pour le coup ce livre a changé un peu ma façon de voir les choses... Et en plus en me demandant ce que ça ferait si on faisait du land art dans mon land à moi, je me suis rappelé qu'il y a déjà des années que l'on voit ceci depuis notre vieux bourg :
Attachment:
DSCN0795.JPG


Attachment:
IMG_5219.JPG


_________________
Sonka - Сонька


Top
 Profile  
 
PostPosted: 28 Sep 2016 10:25 
Offline
Modératrice Arts & Litté.
User avatar

Joined: 14 Nov 2003 17:36
Posts: 16784
Location: O Breiz ma bro
svernoux wrote:
Je viens de terminer La septième fonction du langage de Laurent Binet. J'ai adoré.


Bon.... je n'accroche pas. J'en ai lu presque la moitié mais je me suis rendue compte hier que je me fiche de savoir qui a tué Roland Barthes. Donc je vais passer à autre chose. Je crois que c'est trop mondain pour moi, trop d'intellectuels parisiens.

_________________
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde


Top
 Profile  
 
PostPosted: 29 Sep 2016 14:52 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 09 Jun 2004 09:55
Posts: 17052
Location: Beaujolais
Désolée de t'avoir envoyée sur une voie sans issue :c-com-ca:
Je viens de terminer une lecture que j'ai bien aimée, contre toute attente : La bibliothèque des cœurs cabossés de Katarina Bivald. Je m'attendais à un truc branchouille genre fakir, écureuils, vieil homme, éplucheurs de patates et tout ça. (Notez cependant : je n'ai lu aucun de ces bouquins, si ça se trouve je les méjuge.) Bref, comme l'autre fois, un vilain a priori mais rien d'autre ne me tentait à la bibliothèque, alors j'ai tenté. Et je me suis bien amusée en le lisant. Sara, employée de librairie suédoise, ne vit que pour les livres. Après une longue correspondance débutée par hasard avec une vieille dame du fin fond de l'Iowa, elle décide de lui rendre visite. Lorsqu'elle arrive dans le bled paumé, pas de chance : Amy vient de décéder. Mais Sara n'ayant rien d'autre à faire (fraîchement licenciée, elle n'a quasi aucune attache dans son pays), elle décide de passer tout de même les deux mois de "vacances" prévus sur place, d'autant que les habitant l'accueillent plutôt bien, malgré toutes leurs bizarreries.
Evidemment, y'a une histoire d'amour (plusieurs même), un happy end, un tas de niaiseries, d'autres choses moins attendues, quelques faits invraisemblables et une traduction pas toujours au top, mais des personnages et des parcours attachants. J'ai mis longtemps à rentrer dedans, mais une fois "aspirée", j'ai lu la fin d'une traite.

_________________
Sonka - Сонька


Top
 Profile  
 
PostPosted: 29 Sep 2016 14:59 
Offline
Modératrice Arts & Litté.
User avatar

Joined: 14 Nov 2003 17:36
Posts: 16784
Location: O Breiz ma bro
Ce n'est vraiment pas de ta faute si je n'aime pas le livre. Je ne l'ai pas acheté, donc aucun souci ! :lol:

Je suis partie en Suède moi aussi, avec un polar (Recherchée de Katrin Alvtegen). Je n'en pense rien pour le moment, sinon que c'est horriblement mal traduit.

_________________
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde


Top
 Profile  
 
PostPosted: 29 Sep 2016 15:09 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 09 Jun 2004 09:55
Posts: 17052
Location: Beaujolais
Ca semble manquer de bons traducteurs littéraires du suédois, alors !

_________________
Sonka - Сонька


Top
 Profile  
 
PostPosted: 29 Sep 2016 15:13 
Offline
Modératrice Arts & Litté.
User avatar

Joined: 14 Nov 2003 17:36
Posts: 16784
Location: O Breiz ma bro
C'est sûr !!

Personne n'avait anticipé ce gros boom du roman suédois, je suppose.

_________________
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde


Top
 Profile  
 
PostPosted: 30 Sep 2016 14:53 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 29 Nov 2003 05:53
Posts: 3924
Location: Belgique
Ca fait longtemps que je voudrais ce livre Svernoux, mais c'est pour ainsi dire impossible. Il est toujours pris à la bibliothèque et de surcroit réservé par au minimum 4 personnes avant.... Je crois que je vais finir par l'acheter ! :sweat:

Pour l'instant, je lis Canada, de Richard Ford. Il a été récompensé par le prix Femina étranger.

Quote:
Dell Parsons a 15 ans lorsque ses parents braquent une banque. Pour échapper à l'orphelinat, il fuit au Canada. Dans la région sauvage du Saskatchewan, il se réfugie chez Arthur Remlinger, charismatique et mystérieux propriétaire d'un hôtel, qui le prend à son service. Au milieu d'hommes pour qui seule compte la force brutale, Dell enterre son innocence et part à la recherche de son nouveau destin.

_________________
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même.
Tecumseh, chef shawni


Top
 Profile  
 
PostPosted: 30 Sep 2016 21:59 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 09 Jun 2004 09:55
Posts: 17052
Location: Beaujolais
Oui, apparemment c'est un best seller, je l'ignorais totalement !

Dis donc, ça a pas l'air drôle ton histoire...

_________________
Sonka - Сонька


Top
 Profile  
 
PostPosted: 01 Oct 2016 10:26 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 29 Nov 2003 05:53
Posts: 3924
Location: Belgique
Je viens de le démarrer, si j'arrive à le finir vite (je traine beaucoup pour lire ces temps-ci), je confirme ou non l'aspect triste de l'histoire. J'avoue que cet aspect ne me dérange pas, ca a plutôt l'air passionnant :)

_________________
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même.
Tecumseh, chef shawni


Top
 Profile  
 
PostPosted: 14 Dec 2016 10:39 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 22 Mar 2013 21:11
Posts: 16300
"Mon passeport est italien,
ma langue c'est l'allemand,
ma terre c'est la partie sud du Tyrol dont les autres parties,
le Tyrol du Nord et de l'Est, sont pourtant en Autriche.
Nous l'appelons Tyrol du Sud,
mais en italien on dit Haut-Adige,
puisque la différence dépend toujours du côté où on la regarde:
d'en haut ou d'en bas."


Cette citation tirée du livre que je viens de terminer et qui m'a forcément ramenée à la signature (et situation) de l'un d'entre nous ici :hello: , tend la toile de fond où se dessinent les couleurs d'une fresque familiale, historique et touchante. Eva dort, De Francesca MELANDRI, est certes un roman fictif mais qui s'inscrit dans la réalité de noms et de faits que j'ai beaucoup aimé approcher de la sorte, moi qui ignorais la situation particulière de cet endroit du monde avant de le connaître, lui, ce membre du forum... :confused:
Si l'histoire, concentrée autour d'une femme et de sa fille mais où se greffent les événements tant historiques que dramatiques, et écrite "sans chichi" de tournures ou de vocabulaire est forte en elle-même l'intérêt du livre participe aussi de son "montage" lequel, par la succession de chapitres subtilement intercalés, nous fait avancer en même temps que l'on recule et voyager (le temps d'un long parcours sur les rails italiens) à la fois dans le temps et dans l'espace, le présent d'abord mêlé de façon floue au passé, mais qui, au fil de la progression adroite des souvenirs d'Eva, finit par le rejoindre, nous livrant, au bout du voyage (celui aussi de notre lecture) le puzzle complet d'une histoire bouleversante...
J'ai apprécié également me confronter occasionnellement aux mots du vocabulaire local disséminés tout au long du roman ainsi que la ritournelle du titre! ;)
Bref, une belle et riche lecture!


Top
 Profile  
 
PostPosted: 14 Dec 2016 12:21 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 12 Nov 2009 15:20
Posts: 22052
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue
Pour illustrer ces propos, j'ajoute un lien vers le seul film (téléfilm autrichien en 4 épisodes) qui ait été consacré à l'histoire tourmentée du Sud-Tyrol (ou Haut-Adige, comme il fallait dire avant, une création napoléonienne du reste) : "Verkaufte Heimat" (La terre vendue). Il est bien possible qu'il ait inspiré le roman de Francesca Melandri, puisqu'on y voit, comme lien entre les deux communautés allemande et italienne, les amours d'un gendarme sicilien et d'une jeune femme du cru. Sauf que lui, contrairement au roman, il restera dans sa terre d'adoption. Le film est sous-titré en italien et en allemand.
https://www.youtube.com/watch?v=HrO_6ikIgXA
https://www.youtube.com/watch?v=c_8_UrlSUwg
https://www.youtube.com/watch?v=zCU5lU-ZA7Q
https://www.youtube.com/watch?v=8-8zZht0_pU

Pour être du compris du plus grand nombre, je mets un lien avec un résumé du film en anglais :
http://www.provinz.bz.it/italian-cultur ... heimat.asp

_________________
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 1241 posts ]  Go to page Previous  1 ... 79, 80, 81, 82, 83  Next

All times are UTC + 1 hour [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group