Pauvre Astérix

Forum dédié aux débats et informations sur l'actualité de tous les jours, politique, sociale, internet... tout ce qui ne concerne pas directement le forum dans ses nouveautés.

Moderator: kyliane

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12150
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Post by arkayn » 14 Oct 2005 21:16

Je l'ai eu dans les mains, je l'ai ouvert, regardé quelques pages et je l'ai remis sur le comptoir. :cry:

Uderzo sur F2 au JT de 20 h wrote:Ce que je regarde, ce sont les files de ventes. Les critiques...
La folie des uns est la sagesse des autres

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22390
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Post by Latinus » 14 Oct 2005 21:37

Et ben... si après tout ça on l'achète, c'est Anorix et périls ! :roll:
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10374
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 14 Oct 2005 23:34

Latinus wrote:Et ben... si après tout ça on l'achète, c'est Anorix et périls ! :roll:
:) Et si on proposait Latinus à M. Uderzo pour le scénario du prochain Astérix ? Avec lui on est perpétuellement dans le ton il me semble (bien qu'il ne soit pas toujours très frais*).

*Attention, jeu de mots laid
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16909
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 14 Oct 2005 23:55

Sisyphe wrote:
Latinus wrote:Et ben... si après tout ça on l'achète, c'est Anorix et périls ! :roll:
:) Et si on proposait Latinus à M. Uderzo pour le scénario du prochain Astérix ? Avec lui on est perpétuellement dans le ton il me semble (bien qu'il ne soit pas toujours très frais*).

*Attention, jeu de mots laid
Etant belge, il partait bien. Mais avec un nom à la romaine je crois qu'il ne passera pas les épreuves de sélection ;)

(Je dois être fatiguée, je ne vois pas le jeu de mot)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Eveline
Membre / Member
Posts: 764
Joined: 23 Aug 2005 17:18
Location: Québec

Post by Eveline » 14 Oct 2005 23:58

Yé! :D Pour une fois, c'est moi qui vois le jeu de mots : thon pas frais, thon pas frais!
Je le trouve très bon, d'ailleurs (le thon).

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16909
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 14 Oct 2005 23:59

Eveline wrote:Yé! :D Pour une fois, c'est moi qui vois le jeu de mots : thon pas frais, thon pas frais!
Je le trouve très bon, d'ailleurs (le thon).
Aaaah ! merci Evelyne ! :)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2226
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Post by Dada » 15 Oct 2005 06:53

:( je me joins donc au deuil collectif. Je n'ai pas eu la joie (sic) de lire l'album, ni le feuilleter, mais les critiques semblent helas unanimes....
Et dire qu'Asterix est ma BD favorite! snif... Il est temps qu'Uderzo s'arrete.
L'esprit de Goscinny est parti depuis longtemps, celui d'Asterix vient de nous quitter... :snif-bye:


Il ne nous reste plus qu'a faire des fils Asterix Revival, comme c'est la mode pour tous les trucs des annees 80. Aaah! rappelez vous Asterix chez les Bretons ....

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17294
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 15 Oct 2005 08:58

En tout cas, tu disais, arkayn, que ça risquait d'avoir du mal à sécouler, mais hier ça a dû tout de même pas mal vendre. J'étais en librairie pour acheter autre chose, mais toutes les autres personnes à la caisse avaient leur Asterix. Et le soir, chez mon frère, qu'est-ce qu'on voit ? Asterix ! Mais j'imagine que ça va vite se tasser lorsque la médiocrité se saura...
Sonka - Сонька

vallisoletano
Membre / Member
Posts: 3241
Joined: 30 May 2004 22:54

Post by vallisoletano » 15 Oct 2005 09:57

Je prendrai tout de même le temps de le feuilleter pour en prendre la mesure par moi-même dans la semaine qui vient. Et je m'attends presque, à vous lire, à endosser l'habit du deuil. La phrase que cite arkayn, apparemment prononcée par Uderzo dans le JT, si elle est réaliste, n'en demeure pas moins choquante de la part de quelqu'un qui se dit artiste. J'aimerais beaucoup retrouver mes cours de philo sur l'art, qu'est-ce que l'art, qu'est-ce qui le différencie du reste.

M'enfin bon.

Je préfère me replonger dans les Astérix légionnaire, Astérix et les Goths, Le bouclier arverne ...

flamenco
Membre / Member
Posts: 9976
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 15 Oct 2005 10:00

J'ai encore du mal à m'en remettre... Je dois être sous le choc... Je n'arrive pas à y croire! :sweat:

User avatar
enora
Membre / Member
Posts: 6605
Joined: 02 Aug 2004 13:53
Location: Au fond à gauche

Post by enora » 15 Oct 2005 13:53

C'est un mythe qui s'effondre...
Personnellement je l'ai pas encore feuilleté mais je compte bien le faire la prochaine fois que ji'rais faire des courses.
Au vu de vos messages je m'attends au pire, mais bon c'est l'évolution des générations... Ce que je trouve dommage c'est qu'uderzo veuille faire le + de profits possible alors qu'avec toutes les BD qu'il a du vendre il ne doit pas être à plaindre!
Je suis quand même déçue, moi j'aime bien lire des Astérix quand je rentre tard et que j'ai la flemme de lire un vrai livre !
"Qui trop sauce ses plats jamais ventre plat n'aura"

vallisoletano
Membre / Member
Posts: 3241
Joined: 30 May 2004 22:54

Post by vallisoletano » 15 Oct 2005 14:17

Astérix a été mon livre de toilettes pendant toute ma jeunesse ... :sun:

(ce qui, d'ailleurs, causa des problèmes relationnels avec mon petit frère qui se mettait à le lire en entier qd il y allait)

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10374
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 15 Oct 2005 16:48

Miguel wrote:Astérix a été mon livre de toilettes pendant toute ma jeunesse ... :sun:

(ce qui, d'ailleurs, causa des problèmes relationnels avec mon petit frère qui se mettait à le lire en entier qd il y allait)
:) C'était un sujet de colle assez classique en hypokhâgne "le livre de chevet"... Sauf qu'effectivement, j'ai toujours pensé que "le livre de toilettes" aurait été beaucoup plus significatif...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
leo
Membre / Member
Posts: 19565
Joined: 07 Oct 2005 17:47
Location: Latitude 48.662 degrés Nord - Longitude 7.825 degrés Est

Post by leo » 17 Oct 2005 16:05

salut tous,

pas encore lu moi non plus... mais vous me faites vraiment peur.

extra-terrestres, superman, :-o j'ai du mal (beaucoup même) à croire qu'il ai pu faire ça !

j'y cours pour voir... :-?

----------

je reprends mon post pour citer ceci

15 octobre 2005, par Jérôme Ligeti (www.actuabd.com)

"Je serai moins sévère que nos deux intervenants précédents.

Je crois que le problème réside dans le fait que beaucoup de gens s’attendent à voir le dessinateur d’Astérix reprendre ce qu’ils ont aimé dans les précédents albums, notamment ceux écrits par Goscinny. Sans doute ces lecteurs, habituels déçus, s’attendent-ils à chaque nouveauté à un remake de Astérix Gladiateur ou Astérix Légionnaire ou autre titre mythique ?

En tout cas, concédons à Uderzo, qui est quand même l’auteur légitime de ces aventures, anciennes et nouvelles, le droit de faire les oeuvres qui lui plaisent.

Que ses nouveaux albums plaisent ou déplaisent, le fait est qu’ils sont l’oeuvre de l’auteur lui-même (aidé par des assistants, certes, car il souffre d’un handicap qui ne lui permet plus d’encrer et surtout de tenir son crayon comme autrefois).

Pour revenir à l’album lui-même, j’ai été assez agréablement surpris. Les deux précédents ne m’avaient guère inspiré, mais ce nouvel album m’a bien plu, à la première lecture. L’article de Didier Pasamonik m’a fait prendre conscience ensuite du sens de l’album. La réflexion de M. Pasamonik est réellement éclairante !

Rien n’est gratuit dans cet album, qui est, à mon sens, une belle réflexion sur la bande dessinée française (européenne), américaine et japonaise. J’ai personnellement pris beaucoup de plaisir à une relecture, avec ce nouveau prisme.

J’évoquais une "belle" réflexion, une réflexion personnelle, mais après tout, au pays de la "politique des auteurs", comment refuser à Uderzo - qui est un auteur au même titre que n’importe quel auteur publié par des éditeurs indépendants - de publier ce qu’il pense, ce qu’il veut, de la manière dont il le souhaite ?

Bref, j’ignore ce que chaque lecteur attend de la nouvelle édition d’une série mythique. Sans doute projette-t-il consciemment ou non, toute la part de nostalgie, de plaisir, pris lors de lectures passées, toute la part de rêve et de fantasmes d’histoires nouvelles ? Une chose est sûre, la réalité ressemble rarement aux rêves."

----------

mais je dirai... laissez nous garder nos rêves !
le Travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une Médecine du Travail (Coluche)

User avatar
arkayn
Membre / Member
Posts: 12150
Joined: 09 Dec 2002 02:02
Location: St Pierre la Bruyère (France)
Contact:

Post by arkayn » 17 Oct 2005 18:18

leo wrote:comment refuser à Uderzo - qui est un auteur au même titre que n’importe quel auteur publié par des éditeurs indépendants - de publier ce qu’il pense, ce qu’il veut, de la manière dont il le souhaite ?
Au même titre, comment interdire au lecteur de refuser un album qui casse si radicalement les codes d'une BD mythique ?

Uderzo s'est dit être le gardien de l'esprit Goscinny. Pourtant, il a dit à la télé : "Je suis sûr que Goscinny aurait désavoué cet album".
La Libre Belgique 2005 wrote:Le ciel est bien tombé sur les Gaulois, sous la forme d'extraterrestres, tout droit sortis d'un (mauvais) manga ou d'un (mauvais) «comic book». Uderzo semble péniblement vouloir se mettre aux goûts du jour. Mais peut-on à ce point bousculer un mythe? Quant à l'esprit parodique, malgré la figuration d'Arnold Schwarzenegger, il est désormais aussi mort et enterré que le regretté Goscinny. Tous les gags tombent à plat, seul Cétautomatix retrouvant l'espace d'une case l'esprit d'antan. Astérix a dit trente-trois. Un chiffre qui va lui rester en travers de la gorge.
Je rajouterai qu'il ne s'agit pas "d'une belle réflexion sur la bande dessinée française (européenne), américaine et japonaise" mais d'une critique politique (ce que Goscinny avait toujours refusé) primaire (impérialisme Américain -symbolisé par les tadsylwien= anagrame de walt disney- contre le mode de vie asiatique avec les nagmas= anagramme de "mangas"- le tout sur fond de robots destructeurs et de supers shériffs de l'univers représentés par des schwartzenneger en costume de superman venus de la planète "hubs" (je te laisse chercher toi-même l'anagramme).
La folie des uns est la sagesse des autres

Post Reply