droit d'expression et caricatures danoises

Forum dédié aux débats et informations sur l'actualité de tous les jours, politique, sociale, internet... tout ce qui ne concerne pas directement le forum dans ses nouveautés.

Moderator: kyliane

Post Reply
User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 6977
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Post by Beaumont » 10 Feb 2007 06:01

Je pense que les organisations islamistes vont perdre le procès, mais cela ne fera que renforcer leur stratégie de victimisation.

Quant au fait que le procès ait lieu, c'est évidemment une aberration moyennâgeuse, mais on commence à avoir l'habitude...
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.

aymeric
Membre / Member
Posts: 1091
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Post by aymeric » 06 Apr 2008 18:13

Beaumont wrote:Je pense que les organisations islamistes vont perdre le procès, mais cela ne fera que renforcer leur stratégie de victimisation.

Quant au fait que le procès ait lieu, c'est évidemment une aberration moyennâgeuse, mais on commence à avoir l'habitude...
J'entends souvent dire autour de moi que s'il s'agissait de caricatures stigmatisant les Juifs, leurs auteurs seraient punis vite fait bien fait pour antisémitisme. Deux poids, deux mesures ? Je n'ai rien à répondre...

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16917
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 08 Apr 2008 05:07

Dans ce cas, ce serait plutot 3 poids, 3 mesures, puisque si on caricature le pape ou Jesus, ca fait un peu de bruit (par exemple l'affiche de Larry Flint il y a qq annes) et pffffffff, ca se degonfle comme c'est venu. C'est tres bien comme ca d'ailleurs.
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4005
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Post by ElieDeLeuze » 11 Apr 2008 19:47

Faire du blasphème un concept de droit dans une société laïque, c'est nier la laïcité de cette société. Il faudrait quand même garder un dictionnaire sous le coude avant de crier des concepts religieux devant un tribunal qui lui ne l'est pas... :evil:
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

aymeric
Membre / Member
Posts: 1091
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Post by aymeric » 11 Apr 2008 20:03

ElieDeLeuze wrote:Faire du blasphème un concept de droit dans une société laïque, c'est nier la laïcité de cette société. Il faudrait quand même garder un dictionnaire sous le coude avant de crier des concepts religieux devant un tribunal qui lui ne l'est pas... :evil:
Sauf que c'est pour incitation à la haine que le recours en justice a été effectué, si je me souviens bien.

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4005
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Post by ElieDeLeuze » 11 Apr 2008 21:07

Evidemment puisque le blasphème n'est pas (encore?) dans la loi, mais c'est juste une pirouette juridique. L'incitation à la haine est le délit qui oppose des limites à la liberté d'expression, mais la motivation de la plainte, c'est le fait que les religieux (de toutes religions), c'est la volonté de condamner toute alternative à leur religion. Le Vatican est ravi des protestations des milieux musulmans contre cette liberté d'expression, car eux non plus ne supporte pas les opinions alternatives.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

aymeric
Membre / Member
Posts: 1091
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Post by aymeric » 11 Apr 2008 21:45

ElieDeLeuze wrote:Evidemment puisque le blasphème n'est pas (encore?) dans la loi, mais c'est juste une pirouette juridique. L'incitation à la haine est le délit qui oppose des limites à la liberté d'expression, mais la motivation de la plainte, c'est le fait que les religieux (de toutes religions), c'est la volonté de condamner toute alternative à leur religion. Le Vatican est ravi des protestations des milieux musulmans contre cette liberté d'expression, car eux non plus ne supporte pas les opinions alternatives.
Mais là n'est pas la question. S'il se trouve que la justice reconnaît dans cette affaire qu'il y a bel et bien eu incitation à la haine, alors ce sera la preuve que la "liberté d'expression" aura dépassé les limites fixées par la loi française. Quelles que soient les motivations profondes des plaignants, du moment qu'un tort est reconnu, il n'y a pas à discuter.

D'ailleurs si on suit ton raisonnement, alors on peut aussi décrire cet exercice de la liberté d'expression comme une pirouette juridique dont la réelle motivation est l'incitation à la haine. Ai-je raison ?

Post Reply