Tintin apprend le tahitien

Forum dédié aux débats et informations sur l'actualité de tous les jours, politique, sociale, internet... tout ce qui ne concerne pas directement le forum dans ses nouveautés.

Moderator: kyliane

Post Reply
User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 6977
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Tintin apprend le tahitien

Post by Beaumont » 23 Jan 2003 20:05

PAPEETE (AP) - Tintin, le célèbre reporter du "Petit Vingtième", se met au tahitien dans une traduction du "Crabe aux pinces d'or" à paraître en juin 2003.

Il s'agit de la prochaine traduction "régionale" au programme de Casterman depuis 2000, précise Etienné Pollet, responsable des collections Hergé chez l'éditeur belge. Tintin a été traduit jusqu'ici en 58 langues.

(...)

La tâche est ardue puisque, au-delà des pièges syntaxiques, la formulation des idées en tahitien diffère radicalement du français.

Et "Hergé avait une culture très européenne", reconnaît-elle. "C'est avec les Dupond et Dupont que j'ai eu le plus de mal car leur humour, leurs jeux de mots sont souvent intraduisibles en tahitien", admet Corinne Mac Kittrick. "En revanche, Tintin ne m'a pas trop posé de problème, c'est un jeune homme très positif, bien sous tous rapports".

Et les célèbres jurons du capitaine Haddock? "On peut trouver des équivalents en tahitien... Mais j'ai préféré ne pas traduire des mots comme 'bachi-bouzouk', qui sont déjà d'origine étrangère", confie-t-elle dans un sourire.

La longueur des mots tahitiens a été une difficulté supplémentaire. Par exemple, le mot "renseignement" se dit "Ha"amaramaramara'a "... Or, quelle que soit la langue dans laquelle s'expriment Tintin et ses compagnons d'aventure, la taille des phylactères est fixe. Il a donc fallu faire juste et court à la fois.

(...)

Le tahitien (reo tahiti) à l'origine un dialecte des îles de la Société, est parlé dans la plus grande partie de la Polynésie française. On estime à 160.000 le nombre de ses locuteurs. Il n'est plus langue officielle depuis 1996, le statut du territoire précisant simplement que "le français étant la langue officielle, la langue tahitienne et 1es autres langues polynésiennes peuvent être utilisées".
___________

Intégralité de l'article : http://fr.news.yahoo.com/030123/5/2z0be.html
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.

User avatar
Anuanua
Membre / Member
Posts: 3868
Joined: 05 Aug 2007 09:58
Location: Laval, Québec, Canada

Langue officielle?

Post by Anuanua » 05 Aug 2007 13:16

'Ia ora na Beaumont

Effectivement, traduire les jurons de Haddock en reo tahiti serait une tâche ardue! (C'était un euphémisme :lol: )

Mais "bachi-bouzouk" serait peut-être traduisible...? En effet, ce terme signifie (dans le contexte) étrange, bizarre, "pas d'ici" (toujours avec un sens péjoratif). Alors, peut-être que "popa'a"? Euh... sans vouloir insulter personne! :confused:

Tu dis
Beaumont wrote:Il n'est plus langue officielle depuis 1996
J'ai le plaisir de t'informer que, grâce aux efforts louables de l'Académie Tahitienne Fare Vana'a, et de Kape, président de l'organisation Te Reo O Te Tuamotu, ainsi que grâce aux efforts d'autres qui ont sensibilisé l'ONU sur la valeur des cultures océanes, le reo tahiti est de plus en plus reconnu. De fait, plusieurs l'appellent maintenant reo ma'ohi qui signifie littéralement "langue polynésienne" ou "langue libre" ou "langue pure".

Et je crois qu'il est très bien ainsi! Après tout, Tahiti, c'est chez les tahitiens, non? Je serais très triste de voir arriver à Tahiti et ses îles (Moorea, Raiatea, Samoa et autres) ce qui est arrivé à Hawaii.
I te rahiraa o te taime, mea pāpū aè te reo ia taì mai i te mafatu, e mea haavarevare roa atoā rä o ia.
La langue est souvent plus éloquente, mais aussi plus trompeuse que le coeur.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 05 Aug 2007 14:15

:) Je viens précisément d'emprunter à la municipale le premier Tintin traduit en arménien, à savoir les septs boules de cristal (բիւրեղեայ 7 գնդիվները, c'est-à-dire "biwrełeay 7 gndivnerE" en transcription, ce satané IE6 n'est toujours pas fichu de taper les schwa).

Bon, j'y comprends rien, vu que je n'ai que des rudiments d'arménien, et en plus classique. Mais c'est au moins pour m'entraîner à lire.

Ce qui m'amuse le plus, ce sont les onomatopées :

հաֆֆ հաֆֆ (haff haff, ça c'est Milou...)

աաաահ (aaah ! Cri dans la nuit)

փամ (p'am, un peu partout)

քրաք (k'rak', idem)

բոմ բբոմ բոբոմ (bom bbom bobom, le tonnerre)

զրղնգ (zrEnk', le dring du téléphone)

Sinon, d'après ce que j'ai pu repérer, pour les noms propres, ça donne :

Թինթին T'int'in

Միլու Milu

Հադոքը Hadok' ; jusque-là ils ne se sont pas foulés (mais j'ai quand même repéré նաւաթետ nawapet = capitaine (chef, pet, de bâteau, naw)

Փալթին P'alt'in, apparemment c'est tournesol.

Սիմոն Simon, qui insiste sur le fait que son nom se termine par un O, ce qui me fait penser que l'autre a la forme biblique Սիմուն Simown.

Tout le reste est strictement transcrit.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Post Reply