LokaNova et Freelang

Map It is currently 28 May 2017 14:12

All times are UTC + 1 hour [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 45 posts ]  Go to page Previous  1, 2, 3
Author Message
PostPosted: 04 May 2013 06:31 
Offline
Modératrice Arts & Litté.
User avatar

Joined: 14 Nov 2003 17:36
Posts: 16805
Location: O Breiz ma bro
C'est Kim son patronyme

_________________
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 11 May 2013 15:47 
Offline
Freelang co-moderator
User avatar

Joined: 08 Jan 2004 19:14
Posts: 10246
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico
:jap: M'en doutais... Y'a des Coréens qui ne s'appellent pas Kim ?

Ce qui me faisait douter, c'est que l'article est présenté sous les nom "Kim Jin-Young et Jean-Paul Desgoutte" ; mais bon, ils sont entre asianistes, ils doivent supposer que tous leurs lecteur savent qu'on met le patronyme en premier.

_________________
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 11 May 2013 15:49 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 08 Jun 2005 00:20
Posts: 3958
Location: Lörrach
Sisyphe wrote:
:jap: M'en doutais... Y'a des Coréens qui ne s'appellent pas Kim ?

Oui, les Lee (Li).

_________________
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 19 Jul 2013 22:53 
Offline
Freelang co-moderator
User avatar

Joined: 08 Jan 2004 19:14
Posts: 10246
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico
Bon, alors, rebelotte : cette fois-ci j'ai un ou une Phạm Đán Binh...

1) Où le rangé-je ? P, D ou B ?

2) :roll: Etonnament, le nom de cette personne est écrite sur la couverture avec un accent grave sur le N... Or, je ne l'ai pas dans mes polices, et pour ce que je sais du Quốc ngữ, y compris grâce à ce bouquin qui est une présentation linguistique, cette lettre n'existe pas... Est-ce une faute de typographie (ce qui n'a rien d'impossible : c'est un syllabus d'université, l'intérieur est tapé à la machine), ou bien un truc dialectal ?

cám ơn :jap:

_________________
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 20 Jul 2013 01:59 
Offline
Modératrice Arts & Litté.
User avatar

Joined: 14 Nov 2003 17:36
Posts: 16805
Location: O Breiz ma bro
Je ne suis pas spécialiste du Vietnam, mais je crois savoir que le nom de famille vient en premier. Par exemple le premier ministre s'appelle Nguyễn Tấn Dũng et on sait que Nguyen est le nom de famille de 3/4 des Vietnamiens. Donc je mettrais ton gars à la lettre P

_________________
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 20 Jul 2013 12:09 
Offline
Membre / Member

Joined: 13 Jul 2007 19:09
Posts: 63
Location: France- Hauts de Seine
[quote="Sisyphe"]:jap: M'en doutais... Y'a des Coréens qui ne s'appellent pas Kim ? Oui, il y a aussi les Pâk, écrit Park par les anglophones, parce que pour eux le R indique une syllabe longue.


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 07 Nov 2014 15:32 
Offline
Freelang co-moderator
User avatar

Joined: 08 Jan 2004 19:14
Posts: 10246
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico
One more time, il s'agit cette fois-ci du plasticien Xu Bing. Même l'article du wiki anglophone n'est pas clair... Alors : X ou B ?

Merci d'avance,

_________________
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 07 Nov 2014 15:40 
Offline
Modératrice Arts & Litté.
User avatar

Joined: 14 Nov 2003 17:36
Posts: 16805
Location: O Breiz ma bro
Ben quand même, c'est clair : This is a Chinese name; the family name is Xu. Je confirme que tu le mets dans les X. Et FYIO, xu bing se prononce chu ping (un u bien de chez nous, comme dans huluberlu)

_________________
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 07 Nov 2014 15:49 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 12 Nov 2009 15:20
Posts: 22290
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue
X. "Xu" est le nom de famille.
Je me suis toujours demandé d'ailleurs pourquoi on ne transcrivait pas les noms asiatiques selon l'ordre "occidental". Si dans une langue l'usage veut que le nom précède le prénom, c'est à mon avis uniquement l'affaire de cette langue. On parle par exemple de "Franz Liszt", et non pas de "Liszt Ferenc" dans les langues autres que le hongrois.
Evidemment, ce serait difficile de s'habituer à "Ze Dong Mao" et consorts... :roll:
C'est comme les noms de famille pour les femmes dans les langues slaves. L'usage d'une désinence en -ova, -ska dans une autre langue m'irrite au plus haut point, surtout si la dame en question a acquis une autre nationalité. Je vais chez les Navratil, les Kowalski, point barre. Il ne manquerait plus que les féministes allemandes pour demander l'instauration d'une désinence féminine en -in pour le nom de famille des femmes. Mais ça en prend nettement le chemin... :roll:
(Je m'excuse pour le HS hors des langues asiatiques, qui aurait mieux ça place dans "Ces choses qui vous énervent").

_________________
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 07 Nov 2014 23:41 
Offline
Freelang co-moderator
User avatar

Joined: 08 Jan 2004 19:14
Posts: 10246
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico
Quote:
Ben quand même, c'est clair : This is a Chinese name; the family name is Xu


:marto: Chuiti bête : j'avions pas vu les remarques suprapaginales...

Quote:
e me suis toujours demandé d'ailleurs pourquoi on ne transcrivait pas les noms asiatiques selon l'ordre "occidental". Si dans une langue l'usage veut que le nom précède le prénom, c'est à mon avis uniquement l'affaire de cette langue. On parle par exemple de "Franz Liszt", et non pas de "Liszt Ferenc" dans les langues autres que le hongrois.


Peut-être parce que les Hongrois ont eux-mêmes toujours fait preuve "d'internationalisme" dans leurs habitudes onomastiques. Témoin ton Liszt qui signait "François" à Marie d'Agoult, ou tous les nobliaux qui germanisaient en surface (genre Odon von Horvath) le cas échéant.

Au début du siècle, les Asiatiques qui venaient étudier en Europe prenaient parfois des prénoms européens...

Quote:
est comme les noms de famille pour les femmes dans les langues slaves. L'usage d'une désinence en -ova, -ska dans une autre langue m'irrite au plus haut point, surtout si la dame en question a acquis une autre nationalité. Je vais chez les Navratil, les Kowalski, point barre. Il ne manquerait plus que les féministes allemandes pour demander l'instauration d'une désinence féminine en -in pour le nom de famille des femmes. Mais ça en prend nettement le chemin...


D'expérience, je peux te dire que l'attitude des immigrants et descendant d'immigrants en France par rapport à leur onomastique est très complexe. J'ai eu comme élève un frère et une soeur russophones (en fait, de l'élite tchétchène totalement "soviétisée", mais néanmoins réfugié politiques) qui maintenaient la variation désinentielle, donc le frère s'appelait (le nom est faux, bien sûr) Antonov et la soeur Antonova ce qui compliquait les listings scolaires - et avec un peu de chance, ils n'avaient pas mis le patronyme dans la même case. À l'opposé, les Asiatiques tendent à "européaniser" à l'extrême leurs prénoms dans le contexte scolaire, en dépit de l'état civile, et cela vous donne des Hélène aux yeux bridées, qui sont vexées de redevenir Wei-Lan le jour du bac. Entre les deux, les Portugais ont fait preuve d'une sorte "d'inertie onomastique" en laissant les administrations les appeler comme ils voulaient, jusqu'au jour où Maria Inès Rodrigues da Silva a eu des problèmes parce que Marie da Silva n'avait pas payé les impôts déclaré par Maria Inès Rodrigues. Le pire, ça a été quand la génération suivante un rien décatholicisée a commencé à divorcer et à binomminer leurs enfants. Là, y'a des secrétaires d'établissement scolaires qui sont parties en dépression.

Ou encore l'obsession de certaines familles maghrébines à transcrire des prénoms musulmans en arabe littéral, tandis qu'eux-mêmes et leurs enfants (qui ne parlent plus l'arabe...) le prononcent à la dialectale. Cela vous fait des armées de Sophiane et de Zaynab de papier qui deviennent des Sofiène et des Zineb à l'oral - mon moment de triomphe linguistique quand je le réexplique en conseil de classe... J'ai remarque que cela s'accompagnait souvent de parents présents, mais revendicateurs. Expliquant qu'en gros, ils venaient de la ville, et pas du bled, et qu'ils ne voulaient pas être confondus avec les blédards incultes (c'est désespérant :( , mais tout groupe humain même placé en situation d'exploitation tend à se recréer des subdivisions). Le plus absurde, c'est qu'ils ne se rendent pas compte que les prénoms qu'ils donnent à leurs enfants sont - de l'aveu même d'un ami tunisien - totalement archaïques aux yeux des Maghrébins "du pays". Ce sont ceux des années 60.

Alors, faut-il préférer le journaliste un peu pédant qui veut montrer qu'il connaît les règles en parlant de feu Raïssa Gorbatcheva ? Ou ce juge dénoncé tantôt par Le Canard Enchaîné (je pourrais citer son nom) qui avait refusé des papiers à un Sophiane Benaziz qui remplissait tous les critères parce qu'il refusait de l'identifier avec le Sofien Bin Azeez de son acte de naissance ? Je préfère le premier malgré tout.

Allez, je vais me mettre un peu de Jean-Sébastien [bak] maintenant... Ou préférerais-je Johann Sebastian [bax] ?

_________________
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 08 Nov 2014 00:33 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 08 Jun 2005 00:20
Posts: 3958
Location: Lörrach
C'est marrant ta remarque sur le genre de noms de famille dans certaines langues. La Suisse reprend toutes les variations. Le génitif pour les femmes grecques, par exemples ; les ski/ska polonais, les -ova tchèques et les autres -in/-ina russes. Mais le plus drôle, c'est de leur faire corriger quand un citoyen hongrois porte un nom tchèque ou un indéclinable ukrainien en -ko. J'attends la première élève islandaise avec impatience !
Ah, la gloire du linguiste tient à peu de choses.

_________________
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 22 Apr 2017 22:32 
Offline
Freelang co-moderator
User avatar

Joined: 08 Jan 2004 19:14
Posts: 10246
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico
:) Bon, rebelote... On m'offre des manga (à savoir ceci, qui et en lien avec Rome). Je suis pas très manga... :marto: en fait, je n'arrive même à les lire (35 ans que je tourne les pages vers la droite...). Mais il faut que je le classe.

Bref : vous me confirmez que Mari et Tori sont bien les prénoms et Yamazaki et Miki les noms de famille.

:jap:

_________________
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 23 Apr 2017 09:57 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 08 Jun 2005 00:20
Posts: 3958
Location: Lörrach
Yamazaki est le nom de famille, pas de doutre. Pour ton Miki Tori, il faut chercher. Or, manganews nous apprend que Miki est son prénom et que Tori est son nom de famille, d'ailleurs on s'attendrait plutôt à Torii avec deux i mais visiblement, il a simplifié son nom pour l'international ou comme nom d'artiste.

_________________
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 23 Apr 2017 17:04 
Offline
Membre / Member
User avatar

Joined: 26 Jul 2005 17:55
Posts: 2591
Location: Le Havre
ElieDeLeuze wrote:
Yamazaki est le nom de famille, pas de doutre. Pour ton Miki Tori, il faut chercher. Or, manganews nous apprend que Miki est son prénom et que Tori est son nom de famille, d'ailleurs on s'attendrait plutôt à Torii avec deux i mais visiblement, il a simplifié son nom pour l'international ou comme nom d'artiste.


Je confirme le fait que Yamazaki et Tori sont des noms de famille.

Cependant, Torii n'est pas son véritable nom de famille. Tiens, son vrai nom est 鳥越幹雄, soit Torigoe Mikio, dans l'ordre japonais. Son nom de plume en est une contraction. D'ailleurs, il est également connu comme Mickey Bird (tori veut dire oiseau en japonais et Mickey est proche de Miki à l'oral).

_________________
Un Kitsune d'une galaxie lointaine...Oui,c'est moi...


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 23 Apr 2017 21:28 
Offline
Freelang co-moderator
User avatar

Joined: 08 Jan 2004 19:14
Posts: 10246
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico
:) Bon, eh bien non seulement je suis un poil moins nul en manga ce soir, mais en plus, j'aurai réussi à faire sortir Fuokusu de la caverne où il était retenu prisonnier ( :hello: ) ... La soirée n'est pas totalement perdue, donc.

_________________
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)


Top
 Profile  
Reply with quote  
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 45 posts ]  Go to page Previous  1, 2, 3

All times are UTC + 1 hour [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: Bing [bot] and 1 guest


You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group