inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: didine, Beaumont, Sisyphe, kokoyaya

Mouthon
Membre / Member
Posts: 21
Joined: 16 Jan 2007 15:33

inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Post by Mouthon » 16 Jan 2007 15:42

Bonjour,

Je viens de découvrir sur une cloche l'inscription suivante :
SALECИVOS BOS LEO SETICAИVS

Elle surmonte des dessins en relief qui semblent représenter :
un personnage (tronc), une feuille ou une fleur, un animal.

MERCI pour la traduction et bonne fin de journée.

User avatar
Toirdhealbhách
Membre / Member
Posts: 820
Joined: 10 Dec 2004 03:32

Post by Toirdhealbhách » 16 Jan 2007 19:03

On dirait du latin, bos = vache, leo = lion; je connais pas les 2 autres mots: attendons que Sisyphe y jette un oeil :)

Mouthon
Membre / Member
Posts: 21
Joined: 16 Jan 2007 15:33

inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Post by Mouthon » 16 Jan 2007 19:53

Merci pour votre réponse.
Bonne soirée.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe » 16 Jan 2007 23:02

Effectivement, il y a BOS et LEO (mais qu'est-ce qu'un lion viendrait faire là-dedans ?), sans parler de la finale de ce que vous transcrivez SETICAИVS. Mais pour le reste, non, ce n'est pas du latin, et je doute que ce soit tel quel quoi que ce soit.

D'abord il y a le problème de ce que vous transcrivez И : c'est quoi au juste ? C'est vraiment un N à l'envers ? C'est bizarre, puisque le reste est clairement en alphabet latin. Dans ce cas trois hypothèses :


- C'est un élément qui sert d'interponction, assez typiquement une feuille de lierre stylisée ou ce genre de chose.
- C'est une abréviation.
- C'est bien un N et le bronzier s'est gouré.

Certes, il arrive qu'il y ait des erreurs sur les textes votifs (sans parler des fautes d'orthographes), trahissant des artisans analphabètes. Mais quand même, une cloche, c'est sacré. Et les curés savent lire.

Comme toujours en épigraphie, il faut prendre le problème autrement :
- Où avez-vous trouvé cette cloche, de quel type est-elle ?
- Pouvez-vous être plus précis sur le texte, en particulier nous indiquer quelles sont les lettres pour lesquelles vous êtes sûr et celle que vous soupçonnez. De quel taille sont les espaces ? Est-ce que les lettres sont gravées dans le bronze ?

Eventuellement, une photo serait la bienvenue
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Olivier
Membre / Member
Posts: 3177
Joined: 14 Jun 2002 02:00
Location: Toulouse

Post by Olivier » 16 Jan 2007 23:28

Sisyphe wrote: LEO (mais qu'est-ce qu'un lion viendrait faire là-dedans ?)
le lion de Juda = le Christ ? (bon je n'y crois pas trop, il faut déjà être sûr du texte comme dit Sisyphe)
-- Olivier
Se nem kicsi, se nem nagy: Ni trop petit(e), ni trop grand(e):
Éppen hozzám való vagy! Tu es juste fait(e) pour moi!

Mouthon
Membre / Member
Posts: 21
Joined: 16 Jan 2007 15:33

Post by Mouthon » 17 Jan 2007 10:37

Bonjour,
Tout d'abord encore MERCI pour la réponse.
Je vais tenter de répondre le plus clairement à vos questions :
J'ignore l'origine de cette cloche : l'idée de la photo est certainement la meilleure solution car cette cloche, fixée au mur, fait partie d'un "ensemble" comprenant d'autres "représentations" (humaine et animale). Elle est petite (environ 9cm de haut sur 8cm de diamètre). Il ne semble pas y avoir d'autre inscription. Ne disposant pas d'appareil photo numérique fonctionnel, je vais tenter d'en emprunter un.
Les lettres ne sont pas gravées dans le bronze, elles apparaissent en relief, en "ronde-bosse". Elles sont lisibles. Les N à l'envers "font clairement partie du mot" comme représenté à l'écrit. Les mots sont équidistants les uns des autres.
Question : les cloches ont-elles toujours eu un usage sacré ? cet "ensemble" peut-il avoir été utilisé pour rassembler des personnes dans un contexte profane ?
Pardonnez-moi pour ces réponses imprécises. Encore merci pour votre attention. Je ne pourrai pas vous répondre rapidement car je dois me rendre au travail... et partir en quête d'un appareil photo...
Cordiales salutations.

User avatar
Andrzej
Membre / Member
Posts: 523
Joined: 13 May 2004 10:57
Location: Varsovie
Contact:

Post by Andrzej » 17 Jan 2007 11:53

:hello:

Si les lettres sont en relief, je suis tenté par l'hypothèse d'un N renversé qui à été écrit correctement sur le moule. Ce qui aurait donné le N renversé sur la cloche.
Cordialement
Andrzej
_________
Autant de têtes, autant d'avis (Quitard, 1842)

Mouthon
Membre / Member
Posts: 21
Joined: 16 Jan 2007 15:33

inscription sur cloche : langue ? traduction ?"

Post by Mouthon » 21 Jan 2007 19:50

Rebonjour,
Voici les photos de la cloche... qui parlent mieux, me semble-t-il, qu'un discours.
Merci
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

User avatar
tom
Membre / Member
Posts: 914
Joined: 22 Oct 2002 13:49
Location: À Francfort, chez Goethe et les autres saucisses

Post by tom » 21 Jan 2007 20:44

Je n'ai pas grand-chose à apporter au débat, si ce n'est que:
- le "N" renversé, ça n'est pas forcément significatif de quoi que ce soit: dans bien des manuscrits ou bien des inscriptions médiévales et modernes, c'était une simple forme de décoration. Ca se fait encore sur la façade de maisons alsaciennes ou palatines;
- ton exemplaire n'est manifestement pas un cas unique, puisque la même inscription se trouve également sur un objet allemand décrit ici (à moins que ce ne soit le même objet qui aurait voyagé?). Le site en question ne donne pas non plus de réponse, mais s'il s'agit bien de deux objets distincts, ça permet au moins d'exclure une hypothèse à laquelle j'avais pensé d'abord: l'inscription ne peut pas être liée au nom de famille du propriétaire.

:hello:

Olivier
Membre / Member
Posts: 3177
Joined: 14 Jun 2002 02:00
Location: Toulouse

Re: inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Post by Olivier » 21 Jan 2007 21:07

Mouthon wrote:Elle surmonte des dessins en relief qui semblent représenter :
un personnage (tronc), une feuille ou une fleur, un animal.
Quatre représentations dont un personnage et un animal, quatre mots dont deux sont "lion" et "bœuf": est-ce que chaque mot ne serait pas une description ou une caractéristique associée?
Dans ce cas-là il faudrait peut-être une description précise ou une image très claire des quatre dessins.
-- Olivier
édité: finalement sur un écran moins sombre les images ci-dessus sont tout à fait nettes et claires, désolé...
Last edited by Olivier on 23 Jan 2007 10:54, edited 1 time in total.
Se nem kicsi, se nem nagy: Ni trop petit(e), ni trop grand(e):
Éppen hozzám való vagy! Tu es juste fait(e) pour moi!

Mouthon
Membre / Member
Posts: 21
Joined: 16 Jan 2007 15:33

inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Post by Mouthon » 23 Jan 2007 10:28

Merci Tom pour la réponse.
Que signifie "leo seticanus salecnuos bos" ?
Bonne journée.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Post by Sisyphe » 23 Jan 2007 14:38

Mouthon wrote:Merci Tom pour la réponse.
Que signifie "leo seticanus salecnuos bos" ?
Bonne journée.
:roll: Le site de forumromanum.de n'a pas de réponse lui non plus, et si des latinistes allemands sont dans la panade, alors c'est dire si c'est insoluble.

Deux hypothèses :

- Seticanus et salecnuos sont des fautes d'orthographes. L'autre forum propose, comme je le pensais d'ailleurs, "semicanus" (mais quand même un T pour un M... Ou alors le fondeur était analphabète : ça n'est jamais impossible. Voire (hypothèse folle mais après tout envisageable à cause du N à l'envers) : habitué au cyrillique, et T pour M serait un "contrépel" (mais T et M existent dans la majuscule d'imprimerie cyrillique, ils ne se confondent qu'en minuscule liée... ; et puis surtout je ne connais aucune terre cyrillique où le latin ait par ailleurs la moindre importance).
Mais "saluecnos" est insoluble. On est tenté de voir "salus" (le salut) dans la première moitié, mais ça ne résout rien. "salutat nos" (nous salue) me paraît quand même bien loin.

- Seticanus et Saluecnos sont des noms propres : de deux villages, de deux hommes ou plus logiquement de deux clans/familles, etc., dont le lion et le taureau, symboles masculins assez classiques, typiquement héraldiques, seraient quelque chose comme des surnoms ou des attributs héraldiques. J'ai déjà ouï parler de cloches fondues lors de mariages par exemple.
Le problème est que "Saluecnos" serait un pluriel. Ce qui n'est pas logique. Et puis surtout, je ne trouve aucune trace de ces deux noms latins sur internet. Aucune réponse satisfaisante pour Seticanus, Setican, Setigan, etc.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Mouthon
Membre / Member
Posts: 21
Joined: 16 Jan 2007 15:33

inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Post by Mouthon » 23 Jan 2007 15:16

Merci Sisyphe pour ces recherches : j'ai beaucoup apprécié les tentatives des uns et des autres pour m'aider.
Bonne fin de journée !

Guest
Guest

Re: inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Post by Guest » 15 Feb 2009 21:57

I too have this bell on a very fun mount and am curious about its inscription. you folks seem to have more ideas and dialogue than the english site but i know very little french. if you have found the answer could someone post it in english. Thank you much. Terry

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10386
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: inscription sur cloche : langue ? traduction ?

Post by Sisyphe » 16 Feb 2009 16:11

Invité wrote:I too have this bell on a very fun mount and am curious about its inscription. you folks seem to have more ideas and dialogue than the english site but i know very little french. if you have found the answer could someone post it in english. Thank you much. Terry
:-? We did not find any fulfilling solution. If "Leo" and "bos" (resp. latin for "lion" and "bull/cow") are to be read, other words "semicanus" et "saluecnos" does not signify anything in latin, and seem hardly be proper nouns or spelling mistakes... Tom found an other similar request on forumromanum.de, which had no answer either, although you found great german latinists on it (what is to be called a pleonasm :) ). So I think it is hopeless...

Be sure that I speak better latin than english :-?
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Post Reply