accords en français

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: didine, Beaumont, Sisyphe, kokoyaya

ace
Membre / Member
Posts: 293
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 12 Sep 2017 07:21

Bonjour,

Je voudrais savoir si nous devons doubler les articles. Par exemple :
Utiliser un mot de passe d’un autre employé ou prétendre être une autre personne lors de l’accès, la communication ou l’utilisation de tout système, service, équipement de communication et des technologies de l’information de l’entreprise WD-40 est interdit.

le "tout", dois-je le répéter pour "tout service, tout équipement" ? Est-ce la même chose si je mets "tous les", "des"?

Tout équipement confié, ainsi que les systèmes et services associés, est la propriété de l’entreprise

Tous les enregistrements et les données enregistrés sur l’équipement de l’entreprise sont en permanence la propriété de l’entreprise.
Cela comprend tous les messages et correspondances de tout format créés, envoyés, reçus et stockés quelles que soient leur utilisation ou leurs destinations
Les employés consentent également à signaler tout abus ou violation aux responsables et au personnel informatique concernés

Ici c'est le "de"
Les employés sont censés accepter la mission de l’entretien et (de) la maintenance générale de tous les biens de l’entreprise leur étant confiés.
Ici c'est "ces".
Ces systèmes et accès sont créés pour améliorer le service de notre clientèle, améliorer la connaissance et la communication entre les employés, réduire les formalités version papier et améliorer la productivité des employés. Est-ce qu'il n'y a pas trop de "et"?

Merci

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17442
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: accords en français

Post by svernoux » 12 Sep 2017 09:14

Non, pas trop de "et", pour moi. Ils sont bien organisés.
Normalement, on doit répéter la préposition. Donc, évidemment, l'article aussi.
Donc dans ta première phrase :
"lors de l’accès, de la communication ou de l’utilisation"
Cependant, il y a des cas où on s'en passe, ainsi que de l'article, et ça passe bien. Notamment après "tout".


Si tu as un doute, tu peux toujours utiliser la version longue et répétée, c'est toujours correcte même si ça peut alourdir un peu.
Sonka - Сонька

ace
Membre / Member
Posts: 293
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 02 Nov 2017 14:16

Bonjour,

En ce qui concerne ces phrases, est-ce le choix du temps est juste.

J'avais pris ces phrases sur un site de linguistique française mais je me demande si le choix de temps, ce n'est pas vice-verca : Les vieux travaillaient dans les bureaux quand la sonnerie sonna la mobilisation générale. Ils franchissaient la ligne d'arrivée quand un sprinteur le rattrapa. Merci

Andr
Membre / Member
Posts: 214
Joined: 05 Jan 2010 18:33
Location: Timişoara, Roumanie
Contact:

Re: accords en français

Post by Andr » 03 Nov 2017 10:14

Oui, tout est correct, et je précise de nouveau pourquoi :

Les vieux travaillaient dans les bureaux quand la sonnerie sonna la mobilisation générale — "travaillaient" — action durative dans le passé, toile de fond sur laquelle intervient "sonna", action momentanée

Ils franchissaient la ligne d'arrivée quand un sprinteur les rattrapa — "franchissaient" — action non durative, mais quand même toile de fond sur laquelle intervient "rattrapa", action momentanée

ace
Membre / Member
Posts: 293
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 08 Nov 2017 12:13

Bonjour,

Est-ce juste après avoir ? merci

Une Américaine a été licenciée pour avoir affiché son doigt d'honneur adressé à Donald Trump sur les réseaux sociaux.

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 24835
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: accords en français

Post by Andergassen » 08 Nov 2017 12:16

C'est juste.
Wat ass den Ënnerscheed tëschent engem Jughurt an dem Donald Trump? - De Jughurt entwéckelt eng eege Kultur!

ace
Membre / Member
Posts: 293
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 14 Mar 2018 03:44

Bonjour,

Encore le coup des accords:

après quelques gifles bien senties, elle s'en alla. (senti s ou pas?)
elles sont bien parties pour Ouagadoudou
Il les fait fragiles

J'en mange
J'en ai mangé (poires)
J'en ai pris ou prises (photos) ?

merci
Last edited by ace on 14 Mar 2018 18:17, edited 6 times in total.

Andr
Membre / Member
Posts: 214
Joined: 05 Jan 2010 18:33
Location: Timişoara, Roumanie
Contact:

Re: accords en français

Post by Andr » 14 Mar 2018 07:46

Les trois premiers exemples - avec "s". Ce sont des adjectifs et on les accorde. "Fébrile" au sens propre - "qui a de la fièvre", au sens figuré - "qui est dans un état d'excitation nerveuse".
Le 4e exemple est correct.
Les exemples 5 et 6 - pas d'accord avec les noms repris par le pronom "en".

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17442
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: accords en français

Post by svernoux » 14 Mar 2018 10:42

J'en ai mangé
J'en ai pris

En revanche on dirait :
Je les ai mangées
Je les ai prises
Sonka - Сонька

ace
Membre / Member
Posts: 293
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 14 Mar 2018 18:00

pourquoi?

les trois premiers accords sont donc des adjectifs

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17442
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: accords en français

Post by svernoux » 14 Mar 2018 19:16

Pourquoi, je ne sais pas.

Mais tu as modifié tes exemples. Excuse, mais difficile de te suivre. A l'origine si je me souviens bien, ta phrase 3 était "il les rend fébriles", ce qui est correct. "il les fait fragiles" est en théorie grammaticalement correct, mais ça ne se dit pas (sauf si tu parles d'un processus de création).

Dans tes phrases 1 et 3, ce sont des adjectifs. Dans ta phrase 2 (mais était-ce la même tout à l'heure ?), c'est un participe passé et non un adjectif.
Sonka - Сонька

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10448
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: accords en français

Post by Sisyphe » 14 Mar 2018 23:59

Svernoux wrote: Pourquoi, je ne sais pas. Mais tu as modifié tes exemples. Excuse, mais difficile de te suivre.
:jap: Note du modérateur : merci d'éviter d'utiliser la fonction "modifier" autrement que pour corriger des fautes de frappes, ou à la rigueur pour ajouter une précision. Mais modifier le fond d'un message perturbe la lisibilité d'un fil pour tout le monde. En cas d'erreur dans la demande, mieux vaut poster un nouveau message
ace wrote:
14 Mar 2018 18:00
pourquoi?
:prof: Si la question est : pourquoi dit-on "j'ai mangé une poire" mais "je l'ai mangée", la réponse n'est en effet pas simple.

La raison de l'accord avec le COD est historique : le passé composé n'existe pas en latin. Son origine vient de formules comme : Caesar habet urbem captam, littéralement "César possède une ville capturée" (ce qui revient à dire : il l'a capturée, et donc maintenant il la possède) ; donc, à l'origine, le participe a une valeur d'adjectif qualificatif accordé au COD (urbem féminin singulier accusatif => captam idem).

Ensuite, la formule perd petit à petit de son sens et la formule "habet...captam" remplace un temps verbal qui disparaît (le parfait). Donc le verbe "avoir" perd son sens plein pour devenir un simple auxiliaire, et le participe est de moins en moins senti comme un adjectif, surtout quand le COD est loin : Ille habet manducatum abante illa sexta unam ceresiam (très mauvais latin !) > il a mangé avant la sieste une cerise -> ille habet manducatum devient le pur équivalent du classique ediit "il mangea", et comme ceresiam est loin, on ne pense pas à l'accorder par avance.

Donc, en gros, pendant longtemps, c'est moins une question d'ordre "auxiliaire/COD" qu'une question de proximité dans la phrase... et de pure hasard ou habitude personnelle. Dans le célèbre poème de Ronsard que tous les anciens bons élèves connaissent par coeur, l'accord est à l'inverse de la règle moderne : "Mignonne alors voir si la rose / qui se matin avait éclose / sa robe de pourpre au soleil / etc."

Les choses se fixent au XVIIe siècle, et encore : l'expérience prouve que la règle est mal observée, et pas seulement chez mes (mauvais) élèves.

( :prof: Il y avait longtemps que je n'avais pas fait un petit cours sur LokaNova moi... Et longtemps que je n'avais pas modéré quoi que ce soit... Un petit retour vers 2005... Snif...)
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17442
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: accords en français

Post by svernoux » 15 Mar 2018 10:41

Merci pour le cours, toujours instructif ! :D
Et c'est clair que la règle est mal connue et appliquée, en particulier avec des termes pas forcément très courants ou à la morphologie particulière. Il n'y a pas beaucoup de gens pour dire "elle est incluse", alors que c'est la forme correcte.
Sonka - Сонька

ace
Membre / Member
Posts: 293
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 22 Mar 2018 16:55

Encore quelques petits accords pluriel :D Merci

la meilleure performance et fiabilité possibles
en cas de vent et courant intenses
pour vérifier qu'il est bien fixé ou ou soit

est-ce que quelqu'un c'est ce que signifie negative common ground post ?

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4068
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: accords en français

Post by ElieDeLeuze » 22 Mar 2018 20:07

ace wrote:
22 Mar 2018 16:55
Encore quelques petits accords pluriel :D Merci

la meilleure performance et fiabilité possibles
en cas de vent et courant intenses
pour vérifier qu'il est bien fixé ou ou soit

est-ce que quelqu'un c'est ce que signifie negative common ground post ?
Formulations étranges... c'est une traduction de l'anglais, non ?

Je supprimerais carrément "possibles" dans la première phrase. Sinon " les meilleures performances et fiabilité possibles". Je trouve "une performance" étrange en soi. Surtout que pour les anglophones, performance se met à toutes les sauces. La solution syntaxique en français est de répéter "meilleur": la meilleure performance et la meilleure fiabilité possible. Je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à mettre un -s ici. Je préfère: La meilleure fiabilité et les meilleures performances possibles.

Idem pour le courant... si c'est marin, je le mettrais au pluriel: vent et courants intenses. Mais même avec deux singuliers, c'est intenses au pluriel.

Pour "vérifier que" il peut être suivi des deux, c'est une question de nuance un peu artificielle à mon humble avis. Selon moi, on a avant tout une tendance très nette à mettre moins de subjonctif au nord qu'au sud. S'ajouterait aussi l'indicatif de plus en plus présent dans le langage des médias et des jeunes générations là où un vioc dans mon genre ne verrait que le subjonctif (ex. après un superlatif).
Si on veut absolument y trouver une nuance sémantique, disons que si on veut insister sur la véracité avérée de ses propos, on garde l'indicatif (= on a montré comment fixer le toit, et on vérifie après). Si on veut insister sur l'alternative présentée, on prend le subjonctif (après l'ouragan, on regarde son toit et il peut être ou ne pas être fixé solidement).
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

Post Reply