L'âme humaine du crépuscule

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: didine, Beaumont, Sisyphe, kokoyaya

Post Reply
User avatar
sunar5
Membre / Member
Posts: 110
Joined: 06 May 2015 06:26
Location: Turquie

L'âme humaine du crépuscule

Post by sunar5 » 07 Mar 2017 16:52

Rien ne reste que le visage,
Qui semble toucher une étoile.
**
Puis il s'efface ; et rien n'exprime
La tristesse qui s'accumule
Au dernier instant qui supprime
La figure étrange et sublime,
L'âme humaine du crépuscule.


Puis il (le visage, Qui semble toucher une étoile) s'efface; et rien n'exprime La tristesse qui s'accumule Au dernier instant qui supprime La figure étrange et sublime, c'est à dire L'âme humaine du crépuscule.

Je comprends les 5 derniers vers comme ça, est-ce vrai ?
et voulez-vous expliquer " L'âme humaine ", Merci.

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23266
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: L'âme humaine du crépuscule

Post by Andergassen » 07 Mar 2017 17:11

Il m'a fallu remonter quelques strophes pour retrouver le contexte : le visage en question est celui d'une femme en deuil qui rêve sur le rivage. Au fur et à mesure que le crépuscule s'avance, le visage et la silhouette de la femme s'effacent, et pour le poète, il y a transposition de l'âme humaine qui habitait cette femme dans le crépuscule. Autrement dit, le crépuscule semble habité par une âme humaine qu'il a absorbée en effaçant l'enveloppe charnelle.
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
sunar5
Membre / Member
Posts: 110
Joined: 06 May 2015 06:26
Location: Turquie

Re: L'âme humaine du crépuscule

Post by sunar5 » 07 Mar 2017 18:47

Merci beaucoup Andergassen, vous m'avez sauvé encore une fois. Merci mille fois.

Post Reply