Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
leelou
Membre / Member
Posts: 4033
Joined: 29 Nov 2003 05:53
Location: Belgique

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by leelou » 19 Apr 2017 20:31

Et le fait que ca soit rance, c'est pas pourri pour autant alors. Ca se mange, c'est pas extra au goût mais ca se mange, c'est bien ca ?
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même.
Tecumseh, chef shawni

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22352
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Latinus » 19 Apr 2017 21:18

Echanges sur la tartine beurrée insérés dans le sujet (page précédente, chronologie oblige)
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
miju
Membre / Member
Posts: 6711
Joined: 14 May 2005 21:44
Location: LYON (bron)

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by miju » 20 Apr 2017 17:49

Un de mes voisins à la campagne jure beaucoup avec : bonguy , nom de guy, cré bonguy etc.
Connaissez vous le guy en question?
Lorsque ta tête heurte une cruche et que ça sonne creux  n'en déduit pas que c'est forcément la cruche qui est vide.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10348
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Sisyphe » 20 Apr 2017 22:52

;) C'est une déformation de "Dieu" par euphémisme. Comme les noms de bleu et autres morbleu, ou les noms de Zeus, ou di djou dans certains provinces, dont le célèbre "rogntudjuu" de Prunelle dans Gaston Lagaffe est un dérivé.

Histoire de ne pas prononcer le nom du Seigneur. Y'a un bon gag de la Vie de Brian là-dessus, entre autres... Ou une très juste remarque de Marie-Thérèse Porchet à son curé, pour les connaisseurs ("mais au moins on est à genoux")...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23372
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Andergassen » 28 May 2017 17:44

Je relisais ces derniers temps un livre qui a charmé mon enfance et qui m'a fait connaître la géographie de la Russie : "Michel Strogoff".
Et là se pose la question qui tue : pourquoi Michel Strogoff part-il de Moscou ?
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2222
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Dada » 28 May 2017 18:36

Andergassen wrote:Je relisais ces derniers temps un livre qui a charmé mon enfance et qui m'a fait connaître la géographie de la Russie : "Michel Strogoff".
Et là se pose la question qui tue : pourquoi Michel Strogoff part-il de Moscou ?
Si St Petersbourg est la capitale politique, il me semble que Moscou est toujours la capitale religieuse entre autres, et conserve donc une certaine importance.
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23372
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Andergassen » 28 May 2017 19:40

Non, le tsar n'avait qu'une capitale et résidence : St-Pétersbourg. La révolution d'Octobre se déroule à Pétrograd, et pas à Moscou. Mais quand j'étais gosse, je ne me posais pas de questions, on parlait toujours de Moscou.
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by svernoux » 28 May 2017 22:28

Je ne l'ai pas lu, alors il me manque des clés, mais sait-on quand l'histoire se déroule ? (pas trouvé l'info dans Wikipédia) Parce que dans l'absolu, ça pourrait se passer avant le transfert de la capitale de Moscou à Pétersbourg ?
Sonka - Сонька

User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2222
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Dada » 28 May 2017 23:37

svernoux wrote:Je ne l'ai pas lu, alors il me manque des clés, mais sait-on quand l'histoire se déroule ? (pas trouvé l'info dans Wikipédia) Parce que dans l'absolu, ça pourrait se passer avant le transfert de la capitale de Moscou à Pétersbourg ?
D'après un résumé que j'ai lu vite fait l'histoire se passe sous le règne d'Alexandre II, qui est contemporain de la parution du livre (1876). Donc la capitale est Peter...
Mais les couronnements de tsars par exemple ont toujours eu lieu à Moscou.
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23372
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Andergassen » 28 May 2017 23:53

L'action se passe dans les années 1870 sous le règne du tsar Alexandre II. Jules Verne a écrit une fiction préfigurant "l'empire éclaté" en imaginant une invasion de "Tartares" (en réalité les peuples turciques d'Asie centrale qui s'insurgent contre le pouvoir du tsar) qui met la Sibérie à feu et à sang. Tous les moyens de transport sont utilisés pour rallier Moscou à Irkutsk, d'abord le train, le bateau, puis ce qu'on peut bien trouver au fur et à mesure que l'on s'enfonce dans un territoire menacé par l'invasion.
Pour répondre à Dada, le tsar résidait exclusivement à St-Pétersbourg. Du reste, la part est laissée grande à la fiction, le palais du tsar à Moscou (le "Palais Neuf") n'existe que dans l'imagination de l'auteur, du même que l'insurrection tartare. Sans doute qu'au lendemain de la guerre de Crimée, à un moment où la France tente un rapprochement avec la Russie après la désastreuse guerre de 1870, on dépeint un souverain qui doit faire face à une grave menace pour son empire et qui règne sur un peuple russe totalement dévoué à son souverain, le méchant traitre évoulu à la cause des Tartares constituant l'exception qui confirme la règle.
Et dans l'imaginaire français de l'époque, Moscou comme capitale historique a beaucoup plus de gueule et de couleur qu'un St-Pétersbourg fadasse. ;)
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Chocolat
Membre / Member
Posts: 3261
Joined: 03 Oct 2012 17:16

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Chocolat » 05 Jun 2017 18:20

Salut à tous. Quelqu'un aurait-il Das Lied der Deutschen, l'hymne national allemand?

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23372
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Andergassen » 05 Jun 2017 19:02

Pourquoi, elle n'est pas disponible sur Internet ?
https://de.wikipedia.org/wiki/Das_Lied_der_Deutschen
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Chocolat
Membre / Member
Posts: 3261
Joined: 03 Oct 2012 17:16

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Chocolat » 05 Jun 2017 19:09

Si évidemment mais il me faudrait une version audio transportable pour l'exposé de mon fils. Et le téléchargement c'est mal!

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23372
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Andergassen » 05 Jun 2017 19:18

C'est difficile, pour des raisons évidentes.
L'hymne de la République fédérale est restreint à la troisième strophe, la seule qui était jugée politiquement correcte. Sinon, il faut recourir aux sites réacs et négationnistes pour le texte intégral chanté. :-?
Mais foin d'états d'âme :
https://www.youtube.com/watch?v=1_AQjNBVYFk

Après tout, l'hymne impérial autrichien, sur la mélodie originale de Haydn, court la toile, dans toutes les versions des peuples de l'Empire.
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Chocolat
Membre / Member
Posts: 3261
Joined: 03 Oct 2012 17:16

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Chocolat » 05 Jun 2017 20:27

Difficile de porté du media dans une stéréo. Merci quand même.

Post Reply