Ces choses qui nous énervent

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by svernoux » 06 Jul 2017 09:35

Je ne suis certaine de rien, c'est ce qu'elle m'a dit... Je pense qu'elle connaît ses pions, m'enfin... C'est vrai que ça semble bizarre ! L'objet n'avait même pas l'air de faire la publicité d'une entreprise privée, mais c'est juste l'objet en question qui me chiffonne...

Oui, pour mon neveux et mes nièces, tout va bien, des mentions, et pris dans leurs voeux, à peu près. Tes petiots, rattrapage ou complètement raté ?
Sonka - Сонька

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Sisyphe » 06 Jul 2017 17:30

svernoux wrote:Je ne suis certaine de rien, c'est ce qu'elle m'a dit... Je pense qu'elle connaît ses pions, m'enfin... C'est vrai que ça semble bizarre ! L'objet n'avait même pas l'air de faire la publicité d'une entreprise privée, mais c'est juste l'objet en question qui me chiffonne...
:jap: Il y a très longtemps - je devais être au CM2 - je fus sélectionné pour les quarst de finales régionales du concours de la sécurité routière, organisés par la gendarmerie. Je ne fus pas sélectionné pour le niveau suivant, car j'avais été trop prudent (je m'arrêtais aux "cédez le passage" comme s'ils eussent été des stops), et je me suis donc retrouvé 12e ou quelque chose comme cela...

... Mais j'ai gagné un lot de consolation, constitué entre autres d'un jeu de carte promotionnel "Pastis 51" ! :-o :sun: :true:

Comme ils disaient...
Oui, pour mon neveux et mes nièces, tout va bien, des mentions, et pris dans leurs voeux, à peu près...
:D
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22348
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Latinus » 06 Jul 2017 17:49

Inscription au lycée lundi pour Maël, la dernière table de la chaîne d'inscription était pour... un syndicat ! Syndicat dont au passage nous avions déjà le tract dans le dossier d'inscription fourni au collège.

Je me suis retourné vers la dame de la table que nous venions de quitter : "après vous, c'est fini tout est en ordre pour l'inscription ?"


Au passage (encore*), je trouve le système scolaire français très déconcertant par rapport à ce que j'ai vécu là haut.
Je m'étendrai dans un autre sujet, je me contenterai ici de faire part de mon agacement.



* j'ai souvent mon "expression du jour".
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Sisyphe » 06 Jul 2017 18:17

:-o Un syndicat ou une assoc' de parents (PEEP et FCPE pour ne pas les nommer) ? Le second c'est habituel, le premier c'est anormal.

Et je suis leader syndical enseignant...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by svernoux » 06 Jul 2017 22:38

Sisyphe wrote:... Mais j'ai gagné un lot de consolation, constitué entre autres d'un jeu de carte promotionnel "Pastis 51" ! :-o :sun: :true:
Ah d'accord, battue à plate couture, là, je m'incline !
Sonka - Сонька

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22348
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Latinus » 07 Jul 2017 00:43

Sisyphe wrote::-o Un syndicat ou une assoc' de parents (PEEP et FCPE pour ne pas les nommer) ? Le second c'est habituel, le premier c'est anormal.

Et je suis leader syndical enseignant...
:baff:
Je dois en effet corriger l’appellation, il s'agissait de l'assoc. fcpe.
Mon lapsus tient plus de la méthode (tract, tract... trrrract) que de ce que j'en pense sur le fond.

Edit : Lapsus costaud cela dit, car j'ai instinctivement réagi aux couleurs du "stand" qui correspondaient au tract.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by svernoux » 07 Jul 2017 08:49

Je peux comprendre que ça t'ait agressé, en même temps je me dis que si une asso de parents d'élèves ne se fait pas connaître lors des inscriptions, quand le fait-elle ? Peut-être aussi que ce n'est pas dans ta culture belge, mais ici il me semble que c'est pratiquement un incontournable, mes parents ont toujours adhéré aux assos de parents d'élèves et je pense que rares sont ceux qui ne le font pas... Quand j'étais au lycée, il me semble me souvenir que la distribution des manuels se faisait pas les assos (je ne sais plus exactement dans quelles modalités), donc si ça se trouve c'est même obligatoire ? Sis' ?
Sonka - Сонька

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 17626
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Ankhsenamon » 07 Jul 2017 10:06

L'année dernière, lors de l'inscription de mon aînée au lycée, la distribution des manuels scolaires (la réservation, dans un premier temps, la distribution ayant eu lieu ultérieurement) s'est effectivement faite via l'une de ces associations au choix à laquelle il fallait adhérer...
Cette année, pour l'inscription au même lycée de ma cadette (oui, elle a sauté une classe), les manuels scolaires étant désormais gratuits (et distribués, normalement, à la rentrée), nous n'avons eu à "subir" aucun stand "associations"!

Mais, pour rester dans l'agacement, ce que j'ai trouvé assez embêtant, moi, c'est le fait de n'obtenir le dossier d'inscription qu'au moment-même de l'inscription et de devoir le remplir sur place en se débrouillant comme on peut pour répondre aux renseignements demandés comme, par exemple, numéros et adresses de police d'assurance, du centre de sécu, du docteur... etc; personnellement je ne les connais pas par coeur :confused: et, si j'avais prévu le coup pour ma cadette, l'inscription de mon aînée a été quelque peu agaçante! :roll:
"Je veux attendre, me en vain
Les derniers espoirs qui s'enlisent
Partir au clair de leurs promesses
Et
encore flâner en chemin... "

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22348
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Latinus » 07 Jul 2017 11:35

svernoux wrote:Je peux comprendre que ça t'ait agressé, en même temps je me dis que si une asso de parents d'élèves ne se fait pas connaître lors des inscriptions, quand le fait-elle ? Peut-être aussi que ce n'est pas dans ta culture belge, mais ici il me semble que c'est pratiquement un incontournable, mes parents ont toujours adhéré aux assos de parents d'élèves et je pense que rares sont ceux qui ne le font pas... Quand j'étais au lycée, il me semble me souvenir que la distribution des manuels se faisait pas les assos (je ne sais plus exactement dans quelles modalités), donc si ça se trouve c'est même obligatoire ? Sis' ?
Et bien, au collège, la fcpe s'est fait connaître auprès des parents qui venaient aux différentes réunions parents-profs ou parents-staff (dont évidemment la première de l'année) organisées dans l'établissement.
Du coup, ils étaient à peu près certains de s'adresser à des parents un poil concernés.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Sisyphe » 07 Jul 2017 13:19

svernoux wrote:Je peux comprendre que ça t'ait agressé, en même temps je me dis que si une asso de parents d'élèves ne se fait pas connaître lors des inscriptions, quand le fait-elle ? Peut-être aussi que ce n'est pas dans ta culture belge, mais ici il me semble que c'est pratiquement un incontournable, mes parents ont toujours adhéré aux assos de parents d'élèves et je pense que rares sont ceux qui ne le font pas... Quand j'étais au lycée, il me semble me souvenir que la distribution des manuels se faisait pas les assos (je ne sais plus exactement dans quelles modalités), donc si ça se trouve c'est même obligatoire ? Sis' ?
:prof: En effet, en France (il en va autrement en Belgique ?), les parents sont supposés participer à la co-gouvernance des établissements, mais uniquement via des scrutins de liste, ce qui rend ipso facto obligatoire l'existence d'associations. Des délégués parents sont prévus :
- Dans les conseils d'école du premier degré
- Dans les conseils de classe du second degré (2 par classe, mais pas nécessairement le parent d'un élève de la classe)
- Dans les conseils d'administration du second degré (2 délégués), et au conseil de discipline.

Donc, oui Latinus, c'est parfaitement "normal" d'avoir les tracts dans le dossier d'inscription et le stand au jour de l'inscription puisqu'il te faudra voter. Il n'y a aucune rupture du devoir de neutralité puisque les parents sont extérieurs juridiquement à l'établissement (cela dit, normalement, les parents délégués sont soumis à certaines obligations déontologiques du fait de leur position, et c'est là que cela coince :evil: ), et le chef d'établissement à tout intérêt à faciliter leur "militantisme" (plutôt que des les avoir contre lui). Normalement, il y a même une boîte au lettre spéciale dans l'établissement qui leur est réservée.

Du point de vue "parent" qui est le tient, cela devrait même te rassurer : cela veut dire qu'il y a une équipe de parents d'élèves assez dynamique et impliquée (du point de vue prof, euh... ;) Disons que si j'étais nommé à la rentrée prochaine dans l'établissement de ton fiston, j'irais vite m'acheter Cent recettes faciles pour cuisiner les couleuvres en prévision... Mais je préférerai toujours un lycée où il y a "trop" de parents à un lycée où, comme je le vis, il y en a trop peu, beaucoup peu).

Il y a deux assoc' de profs dans le public : la FCPE supposée être plus à gauche (et plus pédago-pédago) et la PEEP supposée être plus à droite et plus conservatrice, mais cela ne veut plus dire grand-chose à notre époque. :evil: D'ailleurs, pour ma part, je vomis la FCPE au niveau national - mais j'ai beaucoup de respect pour les militants locaux, souvent sincères et demandeurs même quand mon point de vue de prof n'est pas le leur, et en plus, c'est un vrai boulot, ou plutôt un "surboulot", et d'ailleurs trop souvent échu aux mamans, pour qui c'est un "sursurboulot", et pas plus payé que le deuxième et qui contribue à moins bien les rémunérer dans le premier. Si Jupiterounet avait une once de féminisme, il imposerait la parité dans les assoc' de parents d'élèves, et toc.

Pour ce qui est des livres, la loi nationale est simple : au collège, ils sont fournis, au lycée, c'est aux élèves de se les procurer. :mad: Situation anormale à mes yeux : un ultime reste de la division d'autrefois - avant 1945 ! - où coexistait un système "communal" gratuit et un système "lycéen" (mais sous ce nom, les petits bourgeois entraient au lycée en CP, enfin en onzième) payant.

Partant de là trois situations sont possibles :
- Livres totalement à la charge des parents.
- Livres pris en charge par un conseil départemental qui en a pris l'initiative (c'est sans doute le cas pour Ankh), mais c'est assez minoritaire car c'est une lourde charge.
- Livres pris en charge par des assoc' de parents, ce qui est en train de devenir le cas majoritaire. Situation que je trouve contestable, mais bon. :-?
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 17626
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Ankhsenamon » 07 Jul 2017 17:06

Sisyphe wrote:- Livres pris en charge par un conseil départemental qui en a pris l'initiative (c'est sans doute le cas pour Ankh), mais c'est assez minoritaire car c'est une lourde charge.
En fait il s'agit d'une décision régionale, je suppose donc que Lat en bénéficie également pour son fils?! ;)
"Je veux attendre, me en vain
Les derniers espoirs qui s'enlisent
Partir au clair de leurs promesses
Et
encore flâner en chemin... "

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22348
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Latinus » 07 Jul 2017 17:14

Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2222
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Dada » 07 Jul 2017 23:48

La façon dont c'est écrit est hyper moche :
Les lycéen.ne.s inscrit.e.s dans un lycée
Ils ne savent pas faire des tirets ?
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by svernoux » 08 Jul 2017 23:39

Des tirets ? Sauf si j'ai la mémoire qui flanche, il me semble n'avoir jamais vu ça écrit avec des tirets. À ma connaissance, on écrit le féminin entre parenthèses : inscrit(e)s
Mais c'est franchement lourdingue (en général, je renonce au féminin partout où c'est possible). Alors à la limite, je trouve les points plus élégants, même si je n'utilise pas encore. Une sorte de néologisme typographique qui attend son heure de gloire.
Sonka - Сонька

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Ces choses qui nous énervent

Post by Sisyphe » 08 Jul 2017 23:53

svernoux wrote:Des tirets ? Sauf si j'ai la mémoire qui flanche, il me semble n'avoir jamais vu ça écrit avec des tirets. À ma connaissance, on écrit le féminin entre parenthèses : inscrit(e)s
Mais c'est franchement lourdingue (en général, je renonce au féminin partout où c'est possible). Alors à la limite, je trouve les points plus élégants, même si je n'utilise pas encore. Une sorte de néologisme typographique qui attend son heure de gloire.
:-? C'est en train de se répandre comme une traînée de poudre, notamment là où le politiquement correct est de mise ; c'est le cas sur le site du conseil régional mentionné, et je le vois de façon systématique dans les documents de l'université. Dans ma fac, les secrétaire adorent les punts volats du catalan/occitan : les étudiant·e·s et doctorant·e·s du laboratoire sont prié·e·s de etc. ; sans doute une manière d'éviter les erreurs avec les correcteurs orthographiques (du type majusculisation immédiate ; dans une liste, c'est insupportable.

:evil: Je suis pour la féminisation des noms de fonction, mais cette écriture-là m'agace profondément. Je trouve surtout cela hypocrite : jouer les féministe dans la typographie tout en imposant des rythmes de travail et de carrière qui supposent ipso facto d'avoir une conjointe qui s'occupe de "tout le reste" (enfant, ménage, ramener de l'argent à la maison pour de vrai, et ça je le vis de plus en plus personnellement :-? ; ce qui tendrait à prouver que je suis une femme), c'est comme de faire élire 200 femmes députées mais de ne confier aucune présidence (générale, de groupe ou de commission) à celles-ci. C'est la "parité avec priorité".
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Post Reply