éducation bilingue (ou plus) des enfants

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by svernoux » 13 Sep 2016 22:39

ElieDeLeuze wrote:Ça t'intéresse cet article ? http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/h ... equence=10
Je n'en suis qu'au tout début (28 pages quand même), mais oui, ça m'intéresse déjà drôlement ! Surtout que la première comparaison entre langues est donnée entre le français et le russe : que demander de plus ? :D
Je commence à saisir : les défis d'apprentissage ne sont pas plus durs ou moins durs selon les langues, ils sont juste différents... (en fait, c'est ce que tu disais en haut de page précédente, mais avec plusieurs lecture, ça rentre mieux dans ma petite tête !)
Sonka - Сонька

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by svernoux » 13 Sep 2016 23:01

En fin de compte, je ne sais pas si tout le monde suit la même évolution dans l'acquisition... Si je n'ai pas compris de travers, cet article dit qu'il y a des premiers mots isolés à partir de 12 mois, une explosion lexicale vers 18 mois (mais toujours des mots isolés) et des compositions de mots, d'abord par deux, à partir de 24 mois environ. Par rapport à ce schéma, on peut dire que Nikita a été "en retard", il n'avait pas plus de 20-30 mots à son actif à l'abord de ses 24 mois (l'explosion lexicale, c'est maintenant), par contre il y a longtemps qu'il associe des mots (j'ai pris des notes !) : vers 21-22 mois il disait par ex. "maman kikita ça non"/"maman kikita miamiam non" (je veux pas ça/je veux pas manger). En fait il est en retard sur un plan et en avance sur l'autre, ce qui fait qu'il développe à peu près tout en même temps (le voc et la syntaxe). Mais c'est peut-être typique des bilingues ?
Sonka - Сонька

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4001
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by ElieDeLeuze » 14 Sep 2016 18:48

Ce qui est certain c'est que les enfants bilingues sont souvent décrits comme "observateurs du langage" plus longtemps que les monolingues, comme s'ils prenaient le temps de réfléchir à la situation avant de se lancer. C'est pourquoi dans les articles de ma connaissance, il y a toujours un avertissement de ne pas crier au retard de développement trop vite avec les plurilingues.

Dans l'une de mes classes, mes élèves bilingues me font tous les ans leur petite enquête en interviewant leurs parents, et on trouve un peu de tout... mais surtout des petits qui ont parlé relativement bien qu'ils commencent tôt, tard ou entre les deux. Ce n'est pas scientifique mais j'ai plus d'élèves que vous avez d'enfants. :loljump:
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 23338
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by Andergassen » 14 Sep 2016 23:35

Et il ne faut pas non plus négliger l'aspect "bilingue" de l'environnement quotidien. C'est surtout manifeste quand l'enfant apprend à lire. Quand tout est écrit en deux ou plusieurs langues, les noms de rue, les commerces, etc., c'est autre chose qu'un environnement monolingue.
Hues du dann schon gesin, wann ech unfenken blöd ze gin?

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10343
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by Sisyphe » 12 Nov 2016 23:58

:D Je crois devoir signaler ces deux conférences à venir, au moins pour les Lyonnais et les Pas-loin-de !

Transmettre une langue en famille, les défis des familles bilingues (mardi 15 novembre, 5e arrondissement))
https://www.bm-lyon.fr/spip.php?page=ag ... nt_id=2406

Bilinguisme, plurilinguisme, comprendre, transmettre et partager différentes langues (mercredi 16 novembre, 8e arrondissement)
https://www.bm-lyon.fr/spip.php?page=ag ... nt_id=2407

Attention, il faut s'inscrire...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by svernoux » 14 Nov 2016 11:49

Arf, que c'est intéressant... Mais pas possible pour moi à si courte échéance... Mais au moins j'ai découvert cette asso et j'ouvrirai l'oeil à l'avanir !
Merci Sis ;)
Sonka - Сонька

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by svernoux » 01 Sep 2017 14:42

Petites nouvelles de Nikita à 3 ans. Je pense que je l'avais déjà dit, le russe est bien en retard sur le français. Mais, ça y est, le russe semble mettre un coup d'accélérateur. Il faut dire qu'on a insisté un chouïa plus dessus ces derniers mois, et qu'il a passé beaucoup de temps avec babouchka et dedouchka pendant les vacances. Donc, on a enfin des phrases (et non plus des mots) en russe, spontanées, idiomatiques, même si la clarté de la prononciation laisse encore beaucoup à désirer (en gros, moi française, si je ne sais pas de quoi il me parle et que je n'ai pas de contexte, j'ai du mal à deviner). Des débuts de déclinaison. Des chansons chantées spontanément en russe alors qu'on ne savait pas qu'il les avait mémorisées - alors là autant vous dire qu'on a sauté de joie. Enfin un accent tonique, aussi. Ce qui est drôle, c'est que le déclic est venu de l'allemand et pas du russe ^^ Je ne lui parle pas allemand mais un jour qu'on parlait des amis allemands, Julia et Felix, Nikita m'a dit "maman il faut pas dire Julia, il faut dire Julia". :D Et depuis, petit à petit il applique en russe. Il nous a aussi régalés de quelques créations chimériques mais qui montrent qu'il a compris certaines spécificités de la langue : ne sachant pas dire "pêche" en russe, il a dit à son père que c'était une "pecha" (en vrai, c'est persik). En jouant à la dînette, il nous a dit "eto esche ne cuito" et quand on lui a demandé de répéter, il a corrigé en "eto esche ne gotovo" (ce n'est pas encore cuit).

Même si c'est un peu tôt, je réfléchis à l'apprentissage de la lecture car plusieurs personnes m'ont donné leur avis là-dessus... Les parents de bilingues, quelle est votre expérience ? Vous avez appris à lire les deux langues simultanément ?
Sonka - Сонька

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31582
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by kokoyaya » 01 Sep 2017 19:50

Chouette ces nouvelles :)
Pour la lecture, je peux juste dire qu'à l'école, ça commence en même temps dans les deux langues. Pour le reste...

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16895
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by Maïwenn » 01 Sep 2017 20:29

Bravo Nikita ! De super progrès !

Ici, je n'ose même pas en parler, aucun progrès, l'heure serait plutôt à la régression...
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4001
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by ElieDeLeuze » 01 Sep 2017 21:06

Sonka, tu as l'avantage que ce n'et pas le même alphabet, donc tu ne risques que les confusions de lettres quasi-identiques graphiquement (y, u, p, b) mais avec les autres, différentes, il y a des chances pour qu'il distingue bien deux systèmes graphiques dès le départ et éviter les transfers sauvages de règles orthographiques d'une langue à l'autre dans le même alphabet. Essaie.

Vous le savez, j'enseigne des enfants presque tous bilingues en lycée (de la 3e à la terminale). Ils sont très différents même quand les conditions d'apprentissage et les mélanges linguistiques étaient identiques dans leur enfance. Il y a un je-ne-sais-quoi de secret dans cette histoire qui reste tout bonnement imprévisible.

Pour Maïwenn, je ne sais pas de quelle régression du parles puisqu'on a pas les détails, mais il y a un grand classique au primaire : un bilinguisme déséquilibré successif et alternatif. Un peu comme si certains enfants avait une langue principale et une langue secondaire, mais pas toujours dans le même ordre selon les étapes de leur vie. La relation avec les parents explique souvent la distance ou l'attrait de la langue qui est uniquement familiale et absente de l'école. En général, une distance vis-à-vis de la langue est plus un forme de symptôme de prise d'indépendance par rapport aux parents qu'un rejet de la langue en soi. Bref, un gamin peu jeter le bébé avec l'eau du bain et pour se rapprocher de la conformité scolaire, peut négliger la langue familiale. Cela lui donne l'illusion de grandir. C'est assez pervers comme phénomène. On en retrouve une variante à l'adolescence et je retrouve dans mes classes les élèves au moment où ils s'en rendent compte et le regrette (ou ont une attitude fataliste).
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16895
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by Maïwenn » 01 Sep 2017 21:59

En fait le bilinguisme de Judikael est beaucoup trop déséquilibré pour en arriver là. Il comprend le chinois, mais n'est pas du tout capable de le parler, hormis des réponses simples ou des phrases-types. En cause, l'absence de locuteurs autour de nous, et le manque d'implication de John. En partie parce qu'il est plus souvent au travail qu'à la maison, et en partie parce qu'il ne fait pas beaucoup d'efforts pour enseigner, même s'il ne parle que chinois à Judikael.

Judikael avait bien progressé entre novembre (séjour en Thaïlande) et février (John a passé 6 semaines à la maison), mais depuis, plus rien... Et même de moins en moins. Parce qu'à ce tableau se rajoute l'amour inconditionnel qu'il porte aux mots et aux histoires en français. Il a un vocabulaire vraiment riche pour son âge. Mais je sais que ça le bloque pour ses langues secondaires, il a trop envie et besoin de tout comprendre précisément pour se plonger dans des langues qu'il ne maîtrise pas. Pour le breton, ça devrait s'améliorer avec sa nouvelle instit', qui utilise beaucoup plus le breton que le maître qu'il a eu pendant deux ans. Et aussi parce que je vais travailler en breton, et que ça me motivera à l'utiliser plus à la maison. Pour le chinois, je pense qu'il faudra qu'il prenne des cours, même si ça ne le botte pas pour le moment...

Pour la lecture, si Nikita est motivé, je pense qu'il peut apprendre les deux en même temps. Et tu peux déjà commencer, tu verras si ça prend ! :)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4001
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by ElieDeLeuze » 02 Sep 2017 00:30

Ah oui, si le chinois est peu présent au quotidien, l'enfant pense à autre chose... c'est imparable.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by svernoux » 04 Sep 2017 11:02

Merci à tous les deux pour vos retours !
Oui Elie, j'ai pensé la même chose pour le cyrillique... Même si à vrai dire, j'ai aussi lu des témoignages de parents disant que même pour des langues proches comme français-anglais, ça ne posait pas de problème.
Maï, je le comprends, Judi ! On n'a pas de "blocage" ici pour l'instant, mais j'ai bien compris que quand Nikita faisait des phrases déjà très complexes en français et pouvait dire seulement des mots (et moins de mots) en russe, eh ben il préférait le français pour pouvoir exprimer plus de choses. C'est logique ! A part forcer la dose de notre côté, je ne vois pas ce qu'on peut y faire. C'est vrai que du coup, moi je parle russe une partie du temps, ce que tu ne peux pas faire.
Tu parles des histoires... Est-ce que vous avez des histoires (suffisamment et intéressantes) en chinois ? J'avoue qu'à un moment donné, j'ai passé une grosse commandes de livres par Internet, les frais de port m'ont coûté autant que les livres, mais tant pis. Et j'ai choisi des livres qui pour beaucoup sont des traductions (heureusement très bonnes !) car je trouve les livres typiquement russes pas toujours top : un peu toujours les mêmes sujets, beaucoup de poèmes (les Russes adorent) mais finalement pas tant de vocabulaire que ça, des illustrations désuètes et en plus toutes dans le même style... Faut que ça soit attrayant au niveau des images et de l'histoire. Et surtout, j'ai bataillé pour que Vadym lise l'histoire le plus souvent possible ! Il me faisait la larve, "suis fatigué", "lis-la toi". J'en ai lu quelques-unes en russe et il a commencé à corriger mes erreurs de prononciation, alors là il s'est pris quasiment le livre sur la tête et depuis il lit ^^ Ah et j'ajoute au cas où (mais je pense que c'est votre cas), faut lire bien. J'ai entendu une fois ma belle-mère lire une histoire, sérieux, même moi je me serais endormie (c'était peut-être un mauvais jour ^^)
Sonka - Сонька

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 16895
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by Maïwenn » 05 Sep 2017 21:43

On a pas mal de livres en chinois, pas loin d'une cinquantaine peut-être, dont certains avec plusieurs histoires. Mais c'est toujours la même chose : il préfère les histoires en français... Pas de problème de lecteur, John le fait depuis toujours, mais c'est Judikael qui rechigne.

Bon par contre modernité oblige, les dessins animés et les jeux éducatifs sur tablette passent beaucoup mieux. Je limite les écrans, mais quand on sort la tablette, c'est généralement pour "travailler en chinois". C'est déjà ça ! Il développe son vocabulaire et sa reconnaissance des caractères.
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17262
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: éducation bilingue (ou plus) des enfants

Post by svernoux » 08 Sep 2017 00:11

Oui, ici aussi pas de tablette pour l'instant, et presque pas de télé, mais quand il y a dessin animé c'est toujours en russe (sauf de temps en temps chez mes parents).
J'ai oublié de dire que Nikita va aller à "l'école russe". Un peu moins de deux heures le mercredi. J'ai testé hier. C'est loin, un peu compliqué organisationnellement, mais bon, on va tenter cette année. Je ne sais pas si on pourra le faire d'autres années. Je suis restée au premier cours, "développement du langage", rien d'extraordinaire, que des choses qu'on fait aussi à la maison : jeux, dessins, contes, etc. mais c'est très utile je pense de le faire dans un autre cadre qu'à la maison, avec d'autres gens et surtout d'autres enfants. Les enseignantes sont très gentilles et elles changent d'activité toutes les 5 mn, c'est très adapté à l'âge des enfants. Ensuite, il y a "musique", là je n'ai entendu que de l'extérieur mais ça avait l'air chouette, y'avait des instruments, des chansons, de la danse, ils ont fait le train, l'avion...
Sonka - Сонька

Post Reply