Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2429
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Dada »

:lol:
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo
User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2429
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Dada »

Pour revenir au sujet on aurait pu confiner d'abord -et plus tôt que ce qui a été fait- les personnes fragiles (maladies chroniques respiratoires, cardiaques, etc) et âgées au lieu de confiner tout le monde en même temps. Il y a 1 mois on laisser débarquer tout le monde à Roissy sans contrôle, on nous disait ce n'est pas grave. Et maintenant j'ai l'impression que c'est la peste noire qui s’abat sur nous. Je trouve ce retournement de veste, d'une attitude extrême à l'autre, un peu fort de café.
Les chinois ont confiné la province où sévissait l'épidémie dès qu'ils ont compris l"ampleur de la menace. Et ça a marché, les autres provinces ont été très peu touchées. On pouvait pas faire pareil ? Confiner l'Oise et Paris ? Peut-être que le gouvernement n'a pas osé bloquer la capitale ? Je n'ai pas de réponse mais je me pose des questions et j'ai pas mal de doutes.

Personnellement je vais continuer les balades en forêt avec bébé sinon il va péter un plomb, et les parents aussi ;)
Par contre pas de visite aux grands-parents dans les semaines qui viennent...
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo
User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17668
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by svernoux »

Nous aussi on continue de prendre l'air, mais on a de la chance d'avoir de l'espace à la campagne... Je pense que les gens vont péter un câble en ville !

@ Elie : :-o :ape: :lol:
Sonka - Сонька
User avatar
leelou
Membre / Member
Posts: 4173
Joined: 29 Nov 2003 05:53
Location: Belgique

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by leelou »

Dada je suis entièrement d'accord avec toi. Ici on a visiblement pas d'obligation d'avoir un laisser-passer mais la police veille, enfin en centre-ville en tout cas, dans mon quartier je ne vois rien de particuliers. On fait des sorties à la boulangerie, à la bulle à verre, on fait le tour du bloc, on joue au ballon dans la servitude vu que plus de voitures vraiment. C'est pas transcendant mais ca le (nous) contente.
Ce qui est bien c'est qu'il fait beau, on a de la lumière et chaleur à l'intérieur et on peut aérer. Quand on a dû se confiner l'été dernier par 42°c'était bien plus difficile, volets fermés, pas possible d'ouvrir les fenêtres ou de sortir sur le pas de la porte... Ici c'est encore "fun" et on réapprend à vivre en famille, à se reconnecter à peu de choses, à prendre des nouvelles de nos proches et amis même par téléphone/skype.
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même.
Tecumseh, chef shawni
User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 7169
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Beaumont »

Puisqu'on est dans le topic des questions folles... leelou c'est quoi la "servitude" ? Et la "bulle à verre" ?? Et qu'est-ce qui s'est passé l'été dernier pour que vous soyiez obligés de rester confinés ?
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.
User avatar
leelou
Membre / Member
Posts: 4173
Joined: 29 Nov 2003 05:53
Location: Belgique

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by leelou »

:D

La maison que j'habite est dans une propriété composée de deux maisons et de 3 garages. Les garages étant loués par d'autres personnes que les habitants de maison. La cour qui sépare les deux maisons sert de passage pour les voitures. On appelle ca une servitude de passage.
Plus d'infos ici : https://www.cadastre.be/Le_Guide/Servitude_de_passage

La bulle à verre c'est ceci : https://www.inbw.be/sites/default/files/bulles_1.jpg
C'est pour recycler les verres/bocaux/bouteilles.

Et l'été passé, on a eu 42° en Belgique et aussi en France. Avec un tout-petit, on a préféré rester à la maison, ne pas prendre le risque de sortir par une chaleur pareille. On a pas du tout l'habitude de ces températures par ici... même s'il faudra surement s'y faire petit à petit.


Et en Thailande, Beaumont, ca se passe comment avec le Covid 19?
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même.
Tecumseh, chef shawni
User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 7169
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Beaumont »

leelou wrote: 20 Mar 2020 18:55Et en Thailande, Beaumont, ca se passe comment avec le Covid 19?
Merci pour les réponses je dormirai mieux cette nuit. :D

En Thaïlande comme d'habitude c'est tout en demi-teinte, revirements, annonces tonitruantes puis annulation, puis annulation de l'annulation... Bref tous les lieux de divertissement sont fermés (cinémas, salles de sport, bars, night clubs, salons de massage...) mais il n'y a pas encore de confinement obligatoire (cela viendra "le moment voulu" !). Les fermetures sont laissées à l'appréciation des gouverneurs de chaque province, hier les fermetures se sont amplifiées à Bangkok et en périphérie (fermeture des centres commerciaux, marchés, restaurants sauf à emporter), donc il y a un exode vers les autres provinces, les gares et les stations de bus sont bondées... :-o :sweat: Le point positif est que les gens font attention, les masques sont depuis très longtemps un accessoire banal (Sars, pollution...) et il y a du gel et prise de température dans tous les endroits publics. Personnellement je reste tranquille à la maison, ce qui est de toute façon habituel étant donné mon boulot.
90898907_1504860919696436_1429830918196953088_n.jpg
90205333_1504862579696270_6661450158191935488_n.jpg
90150161_1504861056363089_9176497562650148864_n.jpg
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.
User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 29320
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Andergassen »

Jusqu'ici, je m'étais retenu de poser cette question folle :
Sommes-nous les sujets d'une monstrueuse expérience ?
J'en ai de plus en plus l'impression.
Omnia si perdas, caligas servare memento
User avatar
miju
Membre / Member
Posts: 8383
Joined: 14 May 2005 21:44
Location: LYON (bron)

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by miju »

Ce qui m'étonne c'est qu'une personne comme toi se pose la question. Qu'est ce qui te fais envisager cette hypothèse ?
Avec tout le bonheur que se petafine dans le monde que d'heureux on pourrait faire. :roll:
User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10746
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Sisyphe »

;) De la part de Dieu, certainement... Quel est l'imbécile qui Lui a offert la Mallette du petit biochimiste ? C'est pas fait pour les moins de six milliards d'années !

Je crois que nous expérimentons surtout notre propre hubris... Nous massacrons les écosystèmes, nous rendons toujours plus frêle la limite "nature/terre habitée", nous épuisons la planète à voyager et faire voyager les marchandises et les maladies. Les Chinois le font aujourd'hui avec l'ardeur qu'y ont mis l'Europe et l'Amérique au début du XXe siècle, et avec une surpopulation en quête d'espace comme le fut l'Europe au XIXe siècle...

L'avenir dira si c'est un pangolin qui a fait un bisou à une chauve-souris, ou si un original a décidé de se faire des rouleaux de patagium fourrés aux écailles. Mais c'est notre folie qui a répandu le virus.

Sur ce point, le parallèle avec le SIDA est possible : on s'accorde à reconnaître qu'il est d'origine simienne et apparu en Afrique (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Origine_d ... ce_humaine). A-t-il franchi la barrière des espèces à la faveur de campagnes de vaccination se débrouillant avec les moyens du bords ? Ou bien est-ce simplement d'interactions entre chasseurs et proie ? Qu'importe, je ne veux pas jouer les épidémiologistes. Car dans le second cas, cela signifierait qu'il a dû apparaître des centaines de fois dans l'histoire des peuples chasseurs, puis disparaître ou se maintenir à un seuil invisible. D'une façon ou d'une autre, c'est la colonisation, et les violentes migrations intérieures ou la sururbanisation qu'elles ont engendré, et enfin la mondialisation du voyage qui l'ont propagé.

(À lire aussi (je cite rarement le Figaro) : https://sante.lefigaro.fr/actualite/201 ... s-kinshasa)

Quarante ans plus tard, notre monde est simplement plus fou, plus avionnisé, plus délocalisé - et la transmission par voie aérienne évidemment plus rapide que la transmission par voie sexuelle.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)
User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 29320
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Andergassen »

Bref, quelle que soit la manière de s'envoyer en l'air, on est toujours puni par où l'on a péché !
Omnia si perdas, caligas servare memento
User avatar
Latinus
Admin
Posts: 23265
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Latinus »

L'Humanité dans la pénitence c'est pas franchement ma vision des choses, même en période fataliste.
Moi c'est plutôt l'Humanité sciant l'unique branche empêchant la chute. Si on est collectivement trop con, tant pis... Y'aura peut-être un Kevin et une Kim accrochés au tronc du pommier qui referont plein de bébés.

S'il faut parler péché dans le sens responsabilités, pour moi cela se situe plutôt dans l'attitude des pays riches/industrialisés. Pas d'anticipation, même une réduction des moyens, un monde politico-médical qui s'endort. Après tout, c'était toujours l'Asie ou le tiers monde qui en faisaient les frais en premier non ?

Pour moi la folie, c'est plutôt dans la démarche de la dame dans je ne sais plus quel pays qui souille volontairement tout un étal de fruits et légumes.
Elle réside est aussi dans la réaction d'une voisine, alors que je discutais à distance raisonnable avec un voisin : "Ha c'est n'importe quoi ! Je suis bien curieuse de voir qui va l'avoir en premier !". (ben t'approche pas et occupe toi de tes biiiip)

Après... Sans du tout vouloir enlever d'importance aux chiffres concernant les victimes ou les cas graves, car il est tjrs facile de parler qd on n'est pas impliqué, il faudrait aussi revenir aux chiffres qui ne font pas les titres : % de population non affectée, % de population qui se sent juste pas bien quelques jours, etc.
Le monde a peur :zombie:
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.
User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2429
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Dada »

Andergassen wrote: 29 Mar 2020 23:24 Jusqu'ici, je m'étais retenu de poser cette question folle :
Sommes-nous les sujets d'une monstrueuse expérience ?
J'en ai de plus en plus l'impression.
Une expérience politique tu veux dire ? Avec la nullité en terme de gouvernance portée à son paroxysme. On détruit le système hospitalier depuis 20 ans parce que soit disant avoir des lits ça coûte trop cher et de toute façon presque tout peut se faire en ambulatoire aujourd'hui. Ah oui mais si on se choppe une pandémie genre grippe espagnole ? -Mais voyons c'était une autre époque, un autre siècle. La préhistoire. La médecine a progressé depuis...
Ajoutons à cela aucune anticipation de la situation et un complexe de supériorité. En Europe (et en France) on est toujours les meilleurs du monde, on sait gérer un problème mieux que les autres. Ah oui mais les pays asiatiques ont bien progressé non ? -Mais voyons nous valons mieux que le tiers monde...
On voit le résultat. Y a-t-il encore des gens pour croire que nous avons le meilleur système de santé du monde ? La Corée du Sud, Le Japon, Taiwan ont su contenir l'épidémie bien mieux que nous. Question de mentalité et de comportement social il parait. Et l'Allemagne alors ? Pas tellement différent de nous. Juste à coté du foyer alsacien, et pour le même nombre de malade 10 fois moins de morts !

Bref pour moi le premier coupable (de la gravité de l'épidémie) c'est la politique menée depuis 20 ou 30 ans (tous partis confondus). On a pas arrêté de couper dans les budgets, de fermer des petits hôpitaux dans les zones rurales, de créer une pénurie de médecin (je pense au refus de bouger le numerus clausus pendant des années), etc. On vit en permanence avec un système médical à la limite de la rupture donc le jour où on augmente la charge forcément ça pète.

J'allais oublié la formidable histoire de la gestion du stock de masques depuis 10 ans. Tout le monde s'est moqué de Roselyne lors du H1N1 en 2009, c'est elle qui rit (jaune) aujourd'hui.
https://www.franceinter.fr/societe/penu ... ale-d-etat
Last edited by Dada on 01 Apr 2020 16:49, edited 1 time in total.
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo
User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2429
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Dada »

Sisyphe wrote: 30 Mar 2020 12:49 Sur ce point, le parallèle avec le SIDA est possible : on s'accorde à reconnaître qu'il est d'origine simienne et apparu en Afrique (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Origine_d ... ce_humaine). A-t-il franchi la barrière des espèces à la faveur de campagnes de vaccination se débrouillant avec les moyens du bords ? Ou bien est-ce simplement d'interactions entre chasseurs et proie ? Qu'importe, je ne veux pas jouer les épidémiologistes. Car dans le second cas, cela signifierait qu'il a dû apparaître des centaines de fois dans l'histoire des peuples chasseurs, puis disparaître ou se maintenir à un seuil invisible. D'une façon ou d'une autre, c'est la colonisation, et les violentes migrations intérieures ou la sururbanisation qu'elles ont engendré, et enfin la mondialisation du voyage qui l'ont propagé.
Sans aller jusqu'au SIDA et même si effectivement c'est intéressant il y a tout un tas de virus transmit de l'animal à l'Homme depuis la nuit des temps.
A commencer par la vulgaire grippe saisonnière dont l'origine était animal à une époque inconnue. La grippe espagnole n'était qu'une nouvelle souche transmise à l'homme et plus virulente que les autres. Si ma mémoire est bonne les souches de type H1N1 sont transmises par les oiseaux, les H5N1 par les mammifères (porc).
L'article de wikipédia est très intéressant, notamment le tableau en fin de page : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_espagnole

Les virus de type coronavirus sont peu documentés dans l'histoire car ont été identifiés seulement à la fin du XXe siècle. Il y a déjà eu une épidémie en Chine en 2003. Puis en 2012 au Moyen-Orient. On sait que la chauve-souris est un réservoir animal pour ce type de virus. A chaque fois la transmission à l'Homme s'est faite par un intermédiaire : la civette en Chine 2003, le dromadaire en 2012.

Bref le passage d'un virus de l'animal à l'homme est en fait monnaie courante mais ce phénomène est peu connu du grand public, car souvent sans trop de conséquences en dehors de la région d'origine. Ce coup-ci on a un virus plus virulent que les autres, dans un monde plus mondialisé qu'auparavant. Pas de bol. Et pas besoin d'inventer une histoire de complot des reptilluminatis chinois :evil:
«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo
User avatar
Latinus
Admin
Posts: 23265
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Latinus »

Scientifiquement, j'ai du mal à comprendre la différence que l'on fait entre transmission animal-animal et animal-homme.
S'il y avait une différence physiologique à ce point importante, quel sens y aurait-il à tester nos remèdes sur des animaux ?

Je comprends qu'on veuille insister sur la distinction d'un point de vue pédagogique, par exemple pour sensibiliser la population au risque. En dehors de ça, j'avoue que ça me dépasse.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.
Post Reply