Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Venez tous :o) ... blabla, coup de gueule, délire... Faut que ça bouge!!
Post Reply
User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10540
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Sisyphe » 24 Jan 2019 00:11

;) Je parle un peu le "prof d'éco-gestion-vente", même si je ne bosse pas en CEP (mais pas loin...).

Je demanderai, mais comme ça, je penserais volontiers que c'est une expression type pour dire "le client type d'après ses capacités économiques" et "le client type d'après son comportement sociologique global".

Il y a des produits peu "typés" sur le plan sociologique (tout le monde mange des yaourts, hein Maï !) mais dont la qualité dépendra de mes moyens économiques (de la sous-marque de Discount vendu par 48 à la gamme de luxe semi-artisanale venu au pot).

Il y a des produits propres à un groupe sociologique : Télérama n'est pas foncièrement plus cher que Télé 7 jours, mais sera surtout acheté par des profs.

Et souvent il y a peu des deux : un prof et un cadre inférieur vont mettre à peu près le même budget dans la bagnole, mais un prof va prendre une voiture moche qui fait pauvre, et un cadre inférieur va prendre une voiture qui se la joue luxe.

I think so...
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 26585
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: Les questions folles qu'on n'ose pas poser

Post by Andergassen » 24 Jan 2019 00:21

Rendez-vous au bêtisier des pros pour la solution.
Der Spiegelkarpfen in Pfeffer versulzt schwieg in fünf Sprachen... (R. Ausländer)

Post Reply