Annie Cordy est morte...

Forum dédié aux débats et informations sur l'actualité de tous les jours, politique, sociale, internet... tout ce qui ne concerne pas directement le forum dans ses nouveautés.

Moderator: kyliane

Post Reply
User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10739
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Annie Cordy est morte...

Post by Sisyphe »

:( C'est étonnant, mais ça m'attriste :

https://www.liberation.fr/direct/elemen ... ns_118514/
Disparition.

Elle a interprété de nombreux succès populaires comme «Tata Yoyo» ou «La bonne du curé». La chanteuse belge Annie Cordy,est décédée à l'âge de 92 ans vendredi, près de Cannes, a indiqué sa nièce Michèle Lebon à l'AFP (...)

Avec son tablier immaculé de «Bonne du curé», ses nattes articulées de «Frida Oum Papa» et son truc en plume de «Tata Yoyo», la reine du music-hall français a consacré sa vie à la scène où elle ne voulait donner «Que du bonheur», titre d'un spectacle jazz et swing qu'elle donna au Casino de Paris et à l'Olympia. (...) Et l'amuseuse professionnelle était également une excellente actrice. Après avoir débuté avec Sacha Guitry (Si Versailles m'était conté, 1953), elle a élargi et ému son public par des rôles dramatiques dans Le Passager de la pluie de René Clément, Le Chat (Pierre Granier-Deferre) ou La Rupture (Claude Chabrol). En 2015, elle sonne tout aussi juste dans son rôle de grand-mère fugueuse dans Les souvenirs de Jean-Paul Rouve.
:roll: À mes yeux, elle appartenait à cette race d'artiste très rare qui arrive à chanter (ou jouer) des trucs absolument idiots avec du génie et de la grâce - comme Dranem ou Louis de Funès. Je citais encore chaud cacao récemment à un de nos trolls. Et j'ai consolé plus d'un ami avec ça ira mieux demain .

Goscinny et Uderzo en avait fait leur inoubliable Nicotine, femme d'un chef belge ; un roi l'avait faite baronne, ce qui est déjà sublimement ridicule en soi. Beaucoup diraient qu'elle était une image de la Belgique qu'on aime en France, ce qui est peut-être une caricature, mais au moins on est loin des blagues belges.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Ankhsenamon
Membre / Member
Posts: 23012
Joined: 22 Mar 2013 21:11

Re: Annie Cordy est morte...

Post by Ankhsenamon »

Une jolie carrière, une bonne humeur pétillante constante et communicative, des collaborations complices charmantes (Bourvil, Mariano)...
:snif-bye: Adieu Léonie!
Et merci, Sisyphe, pour ton hommage touché et touchant! :jap:

Ne gardons que l'instant
Avant que les mauvais printemps
Ne sonnent la charge

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17668
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: Annie Cordy est morte...

Post by svernoux »

Je n'avais même pas vu passer l'info... Ca n'a pas dû rester longtemps en une. :cry:
Heureusement qu'il y a Lokanova !
Sonka - Сонька

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10739
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Annie Cordy est morte...

Post by Sisyphe »

svernoux wrote:
07 Sep 2020 11:45
Je n'avais même pas vu passer l'info... Ca n'a pas dû rester longtemps en une. :cry:
Heureusement qu'il y a Lokanova !
:-? Il ne faut jamais mourir après 20h !

L'information a été communiquée dans la nuit de vendredi, je l'ai découvert tout aussi inopinément sur Wikipédia !

Ca a fait l'ouverture des journaux de 13h, mais le lendemain, à 20h, c'était déjà une nouvelle ressassée.

À 92 ans, elle avait peu de contemporains pour parler d'elles. Hors du temps et des modes, elle avait peu de successeurs. Bref : pas beaucoup de blablateurs de plateaux mobilisables.

Finalement, c'est encore YouTube qui en parle le mieux, en faisant remonter des flots d'archive.

Un peu à son image : exubérante dans le temps du spectacle, mais dans le fond discrète ; bariolée sur scène jusqu'à effacer toute idée de frontière du bon goût, mais assez pudique et effacée pour le reste.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Post Reply