Latin : les chaussettes

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, didine, Beaumont, Sisyphe

Post Reply
User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4218
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Latin : les chaussettes

Post by ElieDeLeuze » 02 Jun 2019 15:10

A la grande surprise générale, j'ai besoin d'en savoir plus sur les Romains et leurs chaussettes.

- En avaient-ils?
- le terme pedula est-il du vrai latin pour dire chaussettes ou bien c'est juste un délire de plus sponsorisé par google ?
- le mot tibialia semble exister, cela correspondrait ?
- comment peut-on dire "mes premières chaussettes" en latin ?

La question est fascinante, je sais. Je vous laisse imaginer la vie qui va avec. :lol:

Si quelqu'un a fait une thèse de latin dans le coin, on sait jamais... . ;)
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10576
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Latin : les chaussettes

Post by Sisyphe » 03 Jun 2019 23:02

:evil: Nan mais t'as pas honte de me poser des questions passionnantes alors que j'ai 80 copies d'examen dématérialisées (à tout point de vue.... :roll: ) à corriger en huit jours ?

Bon alors :

1) Je n'ai jamais réussi à trouver un bon bouquin sur les vêtements romains, parce qu'on passe vite du fascicule de trente pages rédigé par des stylistes (j'en ai un sous la main, rien pour les chaussettes) bourrées d'approximations à la somme d'archéologie théorique en huit volumes référençant chaque bout de textile de deux centimètres carrés retrouvé en Moesie inférieure...

2) Un vilain secret de Polichinelle : 90% de ce que l'on voit dans les péplums est faux ou approximatif, même dans les très bons péplums faits avec des z'historiens harvardo-oxbridgiens à barbe homologuée utilisés comme cons très sultants. Rien que sur les vêtements des soldats, il est convenu qu'on représente un soldat comme on le voit sur la colonne de Trajan. Même quand l'action se passe sous Jules César : cela revient à représenter un soldat de la 2e DB avec un costume de grenadier de l'Empire ou l'inverse. Et encore, sur les vêtements militaires, les Romains nous ont laissé de nombreux textes. Alors que sur les vêtements civils, à ma connaissance, y'a rien, nihil nihilorum. Il faut se contenter des représentations graphiques. Et là encore, de Jules César à Hadrien, il y a à peu près ce qui nous sépare des perruques poudrées de Louis XV au épaulettes et doudounes des années 80. Sans compter qu'on représente rarement des pauvres sur une image. Les pauvres, ça a très mauvais goût, c'est bien connu.

3) Pour les tibialia, les choses sont assez claires : cela tient plutôt des guêtres, au sens où l'on emploie encore ce mot dans les vêtements professionnels (forestiers, professions de sécurité, etc.), c'est à dire des trucs semi-rigides qui vont du genoux à l'articulation du pied et protègent des chocs. Je te scanne un article sur le sujet dès que j'ai fini de comprendre la troisième phrase de la copie X908W987C (qui va de la page trois à la page six).

4) Comme protection contre le froid (et éventuellement les chocs), mais concernant la jambe plus que le pied, il y a les fasciae crurales, je te renvoie au Daremberg et Saglio (la référence absolue en matière de realia) : http://dagr.univ-tlse2.fr/consulter/1480/FASCIA/page_39 (lesquels précisent bien que de toute façon, pour des Romains, se couvrir les extrémité et un truc de chochotte.

5) Pedula ce n'est même pas du latin de cuisine, c'est du latin de bac à compost. D'abord, si la forme existe, ce devrait être pedulia ; ensuite, le mot si j'en crois le Gaffiot n'apparaît que dans une glose à Juvénal. Je ne sais même pas où trouver ce texte qui date du 5e siècle, et qui à mon avis attend toujours son thésard dans un état de désir fébrile. Mon Niermeyer (dico de latin médiéval, trilingue latin/anglais/français) connaît lui ce mot au masculin pluriel (donc pedules) et le traduit là encore uniquement par "guêtre / putties" ; en revanche, il a l'air effectivement assez courant dans les règles monastiques (c'est bien le genre des fondateurs d'ordre de décider quand on a le droit de mettre des guêtres sans offenser le Seigneur... Si je n'avais pas huit pages de charabia à terminer avant trois heures du matin, je me lancerais dans une diatribe anticléricale).

Je reste sur le coup, dès que j'ai réussi à trouver où la copie XJFH8947JK a rangé sa problématique (quelque part vers la fin, et l'annonce du plan doit être au milieu du développement. En principe, c'est comme les chaussettes, c'est inséparable, mais bon). Mais pour autant que je sache, les chaussettes n'existent tout simplement pas à Rome : les froids sont rares, et quand ils existent, c'est la chaussure elle-même qui est fourrée (ce qu'on nomme des campagi).
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22888
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Latin : les chaussettes

Post by Latinus » 04 Jun 2019 01:08

En lisant la question d'Elie, je me suis dit que, puisqu'on en avait trouvé dans des tombeaux égyptiens datés de la péridoe d'occupation par Rome, il serait étonnant que cet usage n'ait pas été récupéré (en pro de la récup qu'ils étaient).
https://www.maxisciences.com/egypte/des ... 41728.html

En farfouillant un peu, à part une trace de fibres textiles décelée (et soumise à analyse donc domaine du "hummm, et si c'était ?") sur la rouille d'un clou ayant apartenu à une sandale romaine il n'y a rien qui ressort (je devine que Sis' aborde cela entre ses lignes du point 1 :P)
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10576
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Latin : les chaussettes

Post by Sisyphe » 04 Jun 2019 01:30

Latinus wrote:
04 Jun 2019 01:08
En lisant la question d'Elie, je me suis dit que, puisqu'on en avait trouvé dans des tombeaux égyptiens datés de la péridoe d'occupation par Rome, il serait étonnant que cet usage n'ait pas été récupéré (en pro de la récup qu'ils étaient).
https://www.maxisciences.com/egypte/des ... 41728.html

En farfouillant un peu, à part une trace de fibres textiles décelée (et soumise à analyse donc domaine du "hummm, et si c'était ?") sur la rouille d'un clou ayant apartenu à une sandale romaine il n'y a rien qui ressort (je devine que Sis' aborde cela entre ses lignes du point 1 :P)
:D Je ne connaissais pas cet objet. Il m'évoquerait assez bien de très inconséquentes grand-mères tricotrices des années 80 et dix ou douze ans de psychanalyse qui ont été nécessaires à certains pour se défaire du traumatisme induit par le choix des couleurs et des matériaux (qui grattent, les couleurs aussi grattaient terriblement dans les années 80).

Autant que je sache, les Romains effectivement ne tricotaient pas encore, et l'article du wiki anglophone sur l'histoire du tricot semble le confirmer.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 22888
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Re: Latin : les chaussettes

Post by Latinus » 04 Jun 2019 02:04

Le tricot pur style non, mais j'y lis :
Some artifacts have a structure so similar to knitting, for example, 3rd-5th century CE Romano-Egyptian toe-socks, that it is thought the "Coptic stitch" of nalbinding is the forerunner to knitting.
Edit : ha, la laine qui gratte, qui démange... dire qu'on ne s'est pas rendu compte très tôt que j'y suis allergique :sweat:
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4218
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: Latin : les chaussettes

Post by ElieDeLeuze » 04 Jun 2019 07:46

Et bien voila une explication en profondeur du néant sur le sujet quand j'ai fait l'effort de tapoter un peu avant de recourir à l'artillerie lourde sisyphienne. :D
Mes remerciements les plus sincères aux monastères qui se sont posé la question au moyen-âge et ma déférence la plus totale à l'esprit de synthèse de Sisyphe. L'idée du rembourrage de chausse plutôt que de câlinement lover le pied dans du mérino-cachemir est aussi une idée de Germains. Sont-ils rustres ou sont-ils copieurs ? Dilemme...
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10576
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Latin : les chaussettes

Post by Sisyphe » 10 Jun 2019 21:31

:) Quelques précisions, venues d'un de ces vieux dico de civi qui sont comme les vieilles chaussettes en laine : très boulochées, mais dans la fond bien pratique par grand-froid, et increvable.
Tibiales.png
You do not have the required permissions to view the files attached to this post.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4218
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: Latin : les chaussettes

Post by ElieDeLeuze » 10 Jun 2019 22:43

Merci :D Donc en fait, on ne peut pas dire "mes nouvelles chaussettes" en vrai latin. Bon ben, on fera sans. :cry:
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

Post Reply