Proto-indo-européen ancien et indo-européen moderne

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, didine, Beaumont, Sisyphe

Post Reply
aymeric
Membre / Member
Posts: 1106
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Proto-indo-européen ancien et indo-européen moderne

Post by aymeric »

Bonjour,

Je reviens d’un petit séjour en Grèce, et c’est l’horreur, parce que j’ai une envie irrépressible de me mettre aux grecs ancien et moderne, comme si je n’avais rien de plus pressant à faire de mon temps.
Par le plus grand des hasards, au cours de mon séjour, je suis tombé sur un site prétendant enseigner l’indo-européen moderne (si j’ai bien compris, il s’agit d’une reconstruction du PIE agrémentée de termes modernes), et je me pose les questions suivantes :

1/Mais enfin, qui sont ces gens ?!

2/Est-ce que dans une optique de long terme (car je ne peux pas, je ne dois pas, m’y mettre maintenant) d’apprentissage du grec et d’approfondissement du latin, il peut être "rentable" de s’initer au PIE ? Est-ce que ça peut vraiment faciliter par la suite la compréhension et la mémorisation des points difficiles qu’on retrouve dans ces langues ? Ou cela revient-il simplement à s’imposer une charge cognitive supplémentaire ?
Je me pose la question, car ayant vaguement abordé le pali, j’ai été fasciné par le rapprochement manusso / man / homin- / (etc.) et il me semble que de telles associations pourraient faciliter l’acquisition du vocabulaire, mais au prix d’un investissement de départ que je ne mesure pas.

Merci d’avance.

aymeric
Membre / Member
Posts: 1106
Joined: 03 Dec 2006 21:07
Location: Alexandrie
Contact:

Re: Proto-indo-européen ancien et indo-européen moderne

Post by aymeric »

Bon alors petit début de réponse à ma première question : le site (et le mouvement ?) est financé par une certaine Academia Prisca. Après avoir farfouillé çà et là, je ne trouve rien de concret, mais des détracteurs qui affirment quelque chose qui m’intrigue au plus haut point : la reconstruction du proto-indo-européen nécessiterait parfois des choix discutables, voire arbitraire et teintés de considérations politiques et idéologiques (certains disent même racistes).
Je me demande bien qu’est-ce qui se cache derrière ce mouvement de revitalisation d’une langue tellement morte qu’on n’est pas d’accord sur ce qu’elle a vraiment été...

Post Reply