Isolement et solitude

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, Beaumont, Sisyphe

ace
Membre / Member
Posts: 332
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Isolement et solitude

Post by ace »

Bonjour,

Les dauphins sont des êtres sociaux et très soudés. Quel est le contraire de "sociaux" ici? Solitaires ou isolés? Pourquoi ? Quelle est la différence? Dans un livre, ils ont choisi "isolés"


Merci
User avatar
Chocolat
Membre / Member
Posts: 3414
Joined: 03 Oct 2012 17:16

Re: isolement et solitude

Post by Chocolat »

Je dirais solitaire quand c'est son choix, isolé quand cela lui est imposé. Non?
User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10858
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Isolement et solitude

Post by Sisyphe »

Solitaire = qui est seul, qui ne va jamais pas plus d'un individu, par opposition au groupe.

Un loup solitaire = au sens propre par opposition à un loup en meute, ou au sens figuré (un terroriste ayant agi tout seul)
Un solitaire = un vieux sanglier qui vit à l'écart de la meute (d'ailleurs, c'est l'étymologie de sanglier en français < latin singularis)
Un solitaire = un type de papillon
Le tinamou solitaire = un oiseau aptère qui se promène seul et non en nuée
Le vers solitaire = je ne vous fais pas un dessin.

Et si on sort du règne animal
Un solitaire = un jeu de carte où joue une seule personne.
l'amanite solitaire = un type de champignon, par opposition aux autres amanites qui ont tendance à être en "grappes"
Un solitaire = un diamant unique (mais gros) sur une bague.

Isolé = qui est physiquement à l'écart d'un groupe
Parmi les gazelles, le lion s'attaque toujours à celle qui est isolée
Un fil isolé n'est pas forcément solitaire (mais il doit d'autant plus être isolé qu'il n'est pas solitaire !)
Mettre quelqu'un à l'isolement en prison.

Bref :
- Un être vivant solitaire vit structurellement tout seul : les vieux sangliers par oppositions aux hardes de jeunes, les loup mâles par oppositions aux meutes constituées autour des femelles et des juvéniles (je crois), etc.
- Un être vivant isolé est accidentellement séparé du groupe.

Il me semble que ce site répond très bien à la question : https://baleinesendirect.org/dauphins-e ... ou-perdus/
Les mammifères marins qui côtoient davantage les humains que leurs congénères sont dits «solitaires-sociables». Une revue de littérature publiée dans Frontiers in Veterinary Science analyse ce phénomène en examinant près d’une centaine de cas depuis 2008. La plupart des individus documentés sont des dauphins du genre Tursiops, appelés grands dauphins en français. Pourquoi cette prévalence? Ces espèces vivent généralement près des côtes. Il est donc plus probable qu’ils interagissent avec les humains et que leur comportement solitaire soit constaté. Les chercheurs ont aussi étudié certains cas de bélugas solitaires.
Origines de l’isolement

Certains individus seraient plus susceptibles de devenir solitaires uniquement en raison de leur personnalité. Mais les chercheurs notent aussi plusieurs cas où un évènement particulier a précédé la séparation entre un individu et son groupe. Par exemple, des dauphins sont devenus solitaires lorsque leur état de santé était mauvais ou après le décès d’un congénère. Encore, un jeune dauphin dont la mère décède avant de lui apprendre à «vivre en société» peut se retrouver seul et rechercher le contact des humains et des bateaux par la suite.
Donc :
- Les dauphins sont naturellement sociaux
- Par accident, il peut arriver que l'un d'entre eux se retrouve isolé de ses congénères
- À ce moment-là, il peut devenir un "solitaire", mais ce n'est pas toujours le cas
- Et en fait, c'est encore une forme de socialité réduite, car c'est la proximité des humains qui comble ce besoin de socialité.

(D'ailleurs, Flipper n'était pas solitaire, puisqu'il avait Bud et Sandy... ;) :snif-bye: Ah là là, c'est loin...)
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)
ace
Membre / Member
Posts: 332
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: Isolement et solitude

Post by ace »

Sisyphe wrote: 28 Apr 2022 13:19 Solitaire = qui est seul, qui ne va jamais pas plus d'un individu, par opposition au groupe.

Un loup solitaire = au sens propre par opposition à un loup en meute, ou au sens figuré (un terroriste ayant agi tout seul)
Un solitaire = un vieux sanglier qui vit à l'écart de la meute (d'ailleurs, c'est l'étymologie de sanglier en français < latin singularis)
Un solitaire = un type de papillon
Le tinamou solitaire = un oiseau aptère qui se promène seul et non en nuée
Le vers solitaire = je ne vous fais pas un dessin.

Et si on sort du règne animal
Un solitaire = un jeu de carte où joue une seule personne.
l'amanite solitaire = un type de champignon, par opposition aux autres amanites qui ont tendance à être en "grappes"
Un solitaire = un diamant unique (mais gros) sur une bague.

Isolé = qui est physiquement à l'écart d'un groupe
Parmi les gazelles, le lion s'attaque toujours à celle qui est isolée
Un fil isolé n'est pas forcément solitaire (mais il doit d'autant plus être isolé qu'il n'est pas solitaire !)
Mettre quelqu'un à l'isolement en prison.

Bref :
- Un être vivant solitaire vit structurellement tout seul : les vieux sangliers par oppositions aux hardes de jeunes, les loup mâles par oppositions aux meutes constituées autour des femelles et des juvéniles (je crois), etc.
- Un être vivant isolé est accidentellement séparé du groupe.

Il me semble que ce site répond très bien à la question : https://baleinesendirect.org/dauphins-e ... ou-perdus/
Les mammifères marins qui côtoient davantage les humains que leurs congénères sont dits «solitaires-sociables». Une revue de littérature publiée dans Frontiers in Veterinary Science analyse ce phénomène en examinant près d’une centaine de cas depuis 2008. La plupart des individus documentés sont des dauphins du genre Tursiops, appelés grands dauphins en français. Pourquoi cette prévalence? Ces espèces vivent généralement près des côtes. Il est donc plus probable qu’ils interagissent avec les humains et que leur comportement solitaire soit constaté. Les chercheurs ont aussi étudié certains cas de bélugas solitaires.
Origines de l’isolement

Certains individus seraient plus susceptibles de devenir solitaires uniquement en raison de leur personnalité. Mais les chercheurs notent aussi plusieurs cas où un évènement particulier a précédé la séparation entre un individu et son groupe. Par exemple, des dauphins sont devenus solitaires lorsque leur état de santé était mauvais ou après le décès d’un congénère. Encore, un jeune dauphin dont la mère décède avant de lui apprendre à «vivre en société» peut se retrouver seul et rechercher le contact des humains et des bateaux par la suite.
Donc :
- Les dauphins sont naturellement sociaux
- Par accident, il peut arriver que l'un d'entre eux se retrouve isolé de ses congénères
- À ce moment-là, il peut devenir un "solitaire", mais ce n'est pas toujours le cas
- Et en fait, c'est encore une forme de socialité réduite, car c'est la proximité des humains qui comble ce besoin de socialité.

(D'ailleurs, Flipper n'était pas solitaire, puisqu'il avait Bud et Sandy... ;) :snif-bye: Ah là là, c'est loin...)
Merci, donc le contraire sera plutôt solitaire pour des dauphins ou éléphants.

C'est cela ? Merci