Grec ancien : subjonctif

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, didine, Beaumont, Sisyphe

Post Reply
Achille
Membre / Member
Posts: 107
Joined: 06 Apr 2017 08:26
Location: France

Grec ancien : subjonctif

Post by Achille » 26 Jan 2019 19:43

Bonjour,

Dans la phrase suivante, comment s'explique l'emploi du subjonctif πίω alors que λέγω reste à l'indicatif ?
Ἐξ οὗ δὴ ὁσάκις οἶνον ἐγώ πίω μέλανα, ὥσπερ ἔνθεος, πᾶν ἔπος ἀφθέγκτῳ τῷδε λέγω στόματι.
A la suite de quoi certes, moi, je bois du vin noir, comme inspiré des dieux, je dis toute parole de cette bouche silencieuse.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10612
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Grec ancien : subjonctif

Post by Sisyphe » 27 Jan 2019 01:38

:par-ici: Devant ce genre de questions, je me sens vieux et rouillé car il me faut un temps fou (et un Ragon-Dain) pour trouver la réponse ; sans vous je ne ferais jamais de grec de haut-niveau.

DONC :

La solution est dans ὀσἀκις, subordonnant pas franchement courant (je ne crois même pas l'avoir rencontré jusqu'ici) signifiant "chaque fois que".

OR les subordonnées temporelles marquant la répétition dans le présent/futur se construisent avec le subjonctif, et celles marquant la répétition dans le passé se construisent avec l'optatif, Ragon-Dain §321

:gniii: Cette règle m'a toujours posé problème. En vérifiant dans mon Ragon-Dain, je retrouve un petit dessin et un moyen mémotechnique rédigés dans la marge ; je suppose donc qu'il s'agit du temps où je révisais pour l'agrégation... Et je l'avais un peu oublié. Découvrir les traces archéologiques de soi-même fait un drôle d'effet...

Mon "truc", c'était donc : "uniprépré, subfupré, oppa" ("fait unique et précis = présent de l'indicatif, subjonctif pour le futur[ et le fait répété dans le présent] et optatif pour le passé").

Je traduirais donc par "depuis lors, chaque fois que je bois / qu'il m'est donné de boire ce vin noir, comme inspiré des dieux, je dis tout de cette bouche muette".

Cette phrase est une version "pédagogisée" d'un anonyme de l'anthologie grecque : https://www.loebclassics.com/view/greek ... result=216
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Achille
Membre / Member
Posts: 107
Joined: 06 Apr 2017 08:26
Location: France

Re: Grec ancien : subjonctif

Post by Achille » 27 Jan 2019 12:14

sans vous je ne ferais jamais de grec de haut-niveau.
Vous me flattez !

J'avais zappé la conjonction ὀσἀκις : je n'avais donc aucune chance de découvrir la règle concernant les propositions temporelles ! J'ai considéré les deux propositions comme indépendantes et juxtaposées ... Voilà pourquoi je m'interrogeais sur la différence de traitement entre les deux verbes.

J'ai découvert le site dont vous donnez le lien. J'ai l'impression que le site est en lecture limitée, car je ne me parviens pas à réouvrir la page plusieurs fois de suite (= ὀσἀκις : réutilisation de l'acquis ! :D ).

Merci à vous pour tout ce que vous me rappelez ou m'apprenez.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10612
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Grec ancien : subjonctif

Post by Sisyphe » 27 Jan 2019 13:39

J'ai découvert le site dont vous donnez le lien. J'ai l'impression que le site est en lecture limitée,
Effectivement, les "Loeb on line" ne sont accessibles qu'avec un abonnement, qui va généralement de pair avec une inscription dans une bibliothèque universitaire. Mais l'Anthologie palatine se trouve sur Remacle :

http://remacle.org/bloodwolf/erudits/An ... /index.htm
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Post Reply