Formations de traducteurs, orientations et questions...

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, didine, Beaumont, Sisyphe

Post Reply
User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 17109
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 06 Jun 2005 15:51

Bizarrement, ceux je n'ai jamais revus que qui avaient proféré ces énormités
écrire français et être logique tu disais ? ;)
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31630
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)
Contact:

Post by kokoyaya » 06 Jun 2005 15:55

Maïwenn wrote:
Bizarrement, ceux je n'ai jamais revus que qui avaient proféré ces énormités
écrire français et être logique tu disais ? ;)
J'ai changé plusieurs fois de tournure de phrase, peut-être aurais-je dû me relire ? :loljump:

User avatar
Maïwenn
Modératrice Arts & Litté.
Posts: 17109
Joined: 14 Nov 2003 17:36
Location: O Breiz ma bro
Contact:

Post by Maïwenn » 06 Jun 2005 16:01

kokoyaya wrote:
Maïwenn wrote:
Bizarrement, ceux je n'ai jamais revus que qui avaient proféré ces énormités
écrire français et être logique tu disais ? ;)
J'ai changé plusieurs fois de tournure de phrase, peut-être aurais-je dû me relire ? :loljump:
te dire fais je le ne pas :lol:
Penn ar Bed
The end of the land
Le commencement d'un monde

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17599
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 06 Jun 2005 16:12

kokoyaya wrote:Ce qu'il faut avant tout, c'est écrire français et être logique.
Je me souviens encore qu'au concours d'entrée de mon DESS, certains disaient à la sortie "j'ai traduit Barbarian apes par "tribus de barbares" ; je ne savais pas ce que voulait dire apes mais bon...".
Sachant que le texte parlait de Gibraltar, j'avais bêtement traduit par "singe" (magot est le terme exact mais je ne le savais pas) et je suis passé. Bizarrement, je n'ai jamais revu ceux qui avaient proféré ces énormités :roll:
Là, je pense que c'est une règle unanimement reconnue pour la traduction à la fac, c'est à dire sans dictionnaire : s'il y a un mot que tu ne sais pas, ne laisse pas de trou dans ton texte, mais essaie de mettre ce qui semble le plus logique par rapport au contexte, et lorsque tu as une vague idée de la chose mais sans savoir précisément, utilise un terme générique. Genre : tu as un mot que tu ne connais pas, mais tu as déjà compris que c'est un animal. Au pire, mieux vaut donc mettre animal que rien du tout. Ensuite, si on te dit que l'animal en question vole gracieusement d'arbre en arbre, éviter de traduire par "cachalot" (sauf si c'est du Boris Vian :lol: ). Et enfin, si tu as compris que c'est une espèce de singe, sans connaître le nom précis, ben faut faire exactement comme kokoyaya : parler de singe. Ce sera toujours moins faux que de parler de rien, de quelque chose d'opposé (contresens) ou de quelque chose d'impossible, comme le cachalot volant (non sens). Le non sens, c'est ce qu'il y a de plus grave, et c'est ce qu'on dû ramasser les collègues de kokoyaya qui ont traduit par "tribus barbares"
Sonka - Сонька

Celineuh
Guest

Post by Celineuh » 07 Jun 2005 09:35

Merci pour votre aide...

User avatar
ann
Membre / Member
Posts: 2915
Joined: 24 Nov 2003 11:45
Location: Florence

Post by ann » 07 Jun 2005 10:11

tout à fait d'accord avec Svernoux. Mieux vaut l'approximation plutot que le blanc qui fait que la phrase n'est plus une phrase ou n'a plus de sens. Tout à fait d'accord avec Koko aussi ce qui compte surtout avant tout absolument c'est d'écrire dans une langue claire et sans fautes. Si tu hésites sur un verbe plutot que d'écrire mal ce verbe, mieux vaut passer à une autre structure de phrase meme si ça suppose que tu risques de t'éloigner un peu du sens. En fait le problème se pose surtout quand tu dois faire un travail de thème, et donc écrire dans une langue qui n'est pas ta langue maternelle. Dans ce cas là, tu peux te permette de traduire des phrases de 3 lignes en les réduisant à 3 phrases d'une ligne parce que tu risques de te planter dans la syntaxe complexe d'une langue que tu ne manies pas bien. Par contre pour le fait de "simplifier" attention au type de texte que tu traduis. Si c'est des instructions pour l'utilisation d'une machine à laver tu peux te permettre de te dire que l'utilisateur te saura gré d'avoir simplifié les instructions. Par contre généralement un auteur meme si ce n'est pas un auteur de roman prend des décisions d'écriture que tu ne peux te permettre de juger et de simplifier. Meme si le texte te semble pompeux tu dois le laisser pompeux. Je me rappelle d'un texte insupportable que j'ai du traduire, il s'agissait d'un article sur un artiste, il était plein de redondances, de préciosité. Un auteur nombrilique que j'aurais aimé simplifier. Mais je ne pouvais pas me le permettre: je devais rendre sa préciosité, ses redondances etc. Et faire comme lui des phrases de 5 lignes meme si j'aurais aimé réduire ses 5 lignes en 3 mots.
Il est vrai que chaque prof a sa manière de corriger, mais généralement les profs n'attendent pas UNE traduction, la leur (ou ils sont vraiment mauvais, ça existe malheureusement, et une partie de l'intelligence de tout étudiant est de comprendre que meme si l'exercice qu'il rend ne correspond pas à ce qu'il aurait fait, mieux vaut savoir s'adapter aux attentes du prof, de meme que certaines agences de traduction donnent des "instructions" que l'on se doit de suivre si on veut travailler pour elles meme si on les trouve stupides) ils attendent DES traductions qui varient selon la sensibilité de chacun mais qui leur permettent de juger des capacités de l'étudiant à rendre un texte écrit dans une langue dans une autre langue, ses qualités linguistiques avant tout, ses qualités interprétatives, ...
Pile ou face?

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17599
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 07 Jun 2005 12:05

ann wrote:Si tu hésites sur un verbe plutot que d'écrire mal ce verbe, mieux vaut passer à une autre structure de phrase meme si ça suppose que tu risques de t'éloigner un peu du sens. En fait le problème se pose surtout quand tu dois faire un travail de thème, et donc écrire dans une langue qui n'est pas ta langue maternelle. Dans ce cas là, tu peux te permette de traduire des phrases de 3 lignes en les réduisant à 3 phrases d'une ligne parce que tu risques de te planter dans la syntaxe complexe d'une langue que tu ne manies pas bien.
Tout à fait.
ann wrote:Par contre pour le fait de "simplifier" attention au type de texte que tu traduis. Si c'est des instructions pour l'utilisation d'une machine à laver tu peux te permettre de te dire que l'utilisateur te saura gré d'avoir simplifié les instructions.
A condition d'être bien sûr de n'avoir aps trop simplifié ! Mais de toute façon, je doute qu'on donne des manuels de machine à laver au concours d'entrée des écoles de trad :lol:
ann wrote:Il est vrai que chaque prof a sa manière de corriger, mais généralement les profs n'attendent pas UNE traduction, la leur (ou ils sont vraiment mauvais, ça existe malheureusement, et une partie de l'intelligence de tout étudiant est de comprendre que meme si l'exercice qu'il rend ne correspond pas à ce qu'il aurait fait, mieux vaut savoir s'adapter aux attentes du prof, de meme que certaines agences de traduction donnent des "instructions" que l'on se doit de suivre si on veut travailler pour elles meme si on les trouve stupides)
Excellente comparaison, je n'y avais jamais pensé !
A noter : généralement, les "instructions" ne sont pas le fruit de l'imagination des agences, mais simplement les instructions du client final ;)
Sonka - Сонька

Celineuh
Guest

Post by Celineuh » 07 Jun 2005 13:46

Bon, je suis un peu rassurée :lol:
c'est difficile à mon niveau de savoir comment je dois faire, parce que j'ai l'exemple d'une de mes profs qui veut qu'on lui traduise chaque mot, chaque virgule, même si ca ressemble à rien, et une autre qui attend presque qu'on réecrive le texte tellement elle s'éloigne...
Je m'attends pas à des diffèrences pareilles À l'ESIT...

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17599
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 07 Jun 2005 15:06

Celineuh wrote:c'est difficile à mon niveau de savoir comment je dois faire, parce que j'ai l'exemple d'une de mes profs qui veut qu'on lui traduise chaque mot, chaque virgule, même si ca ressemble à rien, et une autre qui attend presque qu'on réecrive le texte tellement elle s'éloigne...
C'est normal, tu es à la fac, tu n'as pas à faire à des professionnels de la traduction. Dans le milieu de la traduction professionnelle, tu ne trouveras personne qui te conseillera de traduire sans toucher une virgule. A la fac, ce n'est pas de la traduction professionnelle qui est pratiquée et j'ai même envie de dire : pas de la traduction tout court, mais plutôt un bidule utilisé pour tester l'étendue du vocabulaire des étudiants dans telle ou telle langue. A la fac, on ne te demande pas de savoir bien traduire, mais de prouver que tu as appris la moitié du dictionnaire par coeur et que tu as également bien appris tes verbes irréguliers. C'est tout, et ça n'a finalement pas grand chose avec la vraie traduction.
Donc, je suis d'accord avec toi, je pense que tu devrais à l'ESIT rencontrer une vision beaucoup plus professionnelle de la trad et moins scolaire. Enfin du moins, j'espère...
Sonka - Сонька

Celineuh
Guest

Post by Celineuh » 07 Jun 2005 15:36

Ca veut dire que la vraie traduction te permet quand même d'avoir plus de liberté et d'être original? Il y aurait donc une part de créativité, c'est bien, ou du moins un approt personnel au texte?

User avatar
Car0line
Membre / Member
Posts: 1383
Joined: 14 Apr 2003 12:02
Location: Athènes-Grèce

Post by Car0line » 07 Jun 2005 15:41

Non pas vraiment de creativite...tu es la pour faire passer le message dans une autre langue, que le texte te plaise ou non, que tu sois d'accord avec ou pas on s'en fiche.. tu dois faire passer le message aussi precisement que possible.
Alors bien sur tu peux un peu t'eloigner du texte pour alleger une tournure de phrase mais en aucun cas tu ne peux reecrire le texte!!

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17599
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux » 07 Jun 2005 15:43

Ca dépend des textes et des clients. Si le client est très exigeant (ils fournissent parfois des instructions très détaillées, un glossaire, un guide de style, des tonnes de références antérieures), alors là y'a peu de place pour ton "apport personnel". Parfois, le client te laisse entièrement libre, et parfois on a même le plaisir d'être le premier traducteur d'un client et donc de tout inventer.
Mais parfois, même quand le client te laisse libre, le type de texte lui ne te laisse pas trop libre. En technique, tu ne peux pas dévier beaucoup du sens. Au mieux, tu as le choix du style et de la reformulation (racourcissement, périphrase, inversion de l'ordre), mais tu ne peux JAMAIS te permettre d'être créatif au niveau du sens (pour aucun type de traduction, d'ailleurs). Mais c'est assez limité : quand je dis "libre du choix du style", ça veut dire libre de choisir entre "appuyer sur le bouton vert" "appuyez sur le bouton vert" "vous devez appuyer sur le bouton vert"... Donc, y'a quand même plus créatif, dans la vie. Dans certains domaines, tout est très figé, comme ne juridique par exemple : là, tu dois respecter le contenu quasiment à la lettre, et le style t'es imposé par le style juridique conventionnel.
Sonka - Сонька

Celineuh
Guest

Post by Celineuh » 08 Jun 2005 08:36

Merci Merci Merci... bon ben maintenant il me reste plus qu'à travailler comme une achernée jusqu'à la deuxième session (dieu que c'est long d'attendre jusqu'au 14 pour savoir si je suis acceptée).
J'espere au moins entrer en 1ere année, et si j'arrive à décrocher direct l'année 2, alors là ca tient du miracle.
:hello:

flamenco
Membre / Member
Posts: 9992
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco » 08 Jun 2005 10:36

On croise les doigts pour toi! Bonne chance!

:hello:

Celineuh
Guest

Post by Celineuh » 09 Jun 2005 10:53

Bon après j'arrete de vous embeter...
J'aimerai savoir comment vous gérer le style d'un texte quand vous passez du francais à une autre langue?
Je lis la presse dans mes trois langues et j'ai remarqué que les textes allemands et anglais ´contiennent des phrases trÈs simple et qu'en francais c'est toujours très stylisé, plein d'image, de figures de style.
En traduisant, faut il supprimer ces images pr rendre un texte qui corresponde vraiment à ce qu'il y aurait dans un article étranger?

Post Reply