accords en français

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, didine, Beaumont, Sisyphe

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17589
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: accords en français

Post by svernoux » 22 Mar 2018 23:07

Globalement assez d'accord avec Elie.
Pour "possible", il peut être un adjectif ou un adverbe. C'est bien expliqué ici : http://grammaire.reverso.net/4_2_28_possible.shtml
Dans ce cas précis, c'est un adjectif, donc il s'accorde au pluriel.
Sonka - Сонька

ace
Membre / Member
Posts: 306
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 29 Mar 2018 15:40

Quels sont les paragraphes que le curée a complètement oubliés?
Quels sont les paragraphes que le curée a complètement oubliés de dire?

Est-ce que les pp sont justes? merci

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 27384
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: accords en français

Post by Andergassen » 29 Mar 2018 17:57

Juste pour le premier, faux pour le second. Qu'est-ce que le curé (sans e!)a oublié ? De dire. Donc, "a oublié de dire".
Der Spiegelkarpfen in Pfeffer versulzt schwieg in fünf Sprachen... (R. Ausländer)

ace
Membre / Member
Posts: 306
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 09 May 2018 17:24

Bonjour,

Pouvez-vous m'aider pour l'accord des verbes?Il s'agit de phrases ou mini textes que j'essaie d'écrire. Je voudrais savoir pourquoi choisir un tel et pas l'autre. Parfois j'ai du mal àchoisir comme vous pouvez voir. Merci

Quand il arriva à Paris, il y avait un hobbit qui indiqua (ou indiquait) l'entrée.

Il entra dans la pièce et ne sortit pas de toute la journée.
Il porta ou portait toujours une cape.
Il entra puis s'habilla comme toujours.
Au lieu de sortir, il s'assit à côté de la vache.
Il sourit et s'assit/s'asseyait à côté de lui.
Quand il quitta la salle, il se retourna et sortit un cadeau de son sac, tendit ses bras et lui donna un baiser.
Il vint ici pour un concert qui allait être organisé en plein air.
Aussitôt qu'il arriva, il le chercha.
Ce qu'il n'avait pas prévu est ou était les immeubles qu'il apperçut en se retournant !
le concert allait commencée dans deux minutes et les gens arrivèrent un à un .

Il y avait un stade qui semblait avoir trois kilomètres de long.
Il était très content quand il le sut.
Il planta un mimosa qui fleurissait partout.
Après, le mimosa fut connu par tout le monde.

Il lui demanda où se trouve/se trouvait le chemin des roses.

Plusieurs années après, il ne voulait ou voula plus travailler pour ce patron véreux.
Dès qu'il fut retourné, il s'occupa de son frère.

Quand il arriva, il ne fut plus là.
Il eut peur dès qu'il eut entendu son souffle.

Chaque semaine, (il?) avait lieu un concert.
Il pleura sans interruption car son bijou fut perdu.

Il était trop occupé pour qu'il répondît ou répondisse.
Il fut si content qu'il lui donna une petite tape sur le poitrail.
Il eut peur de perdre son job mais il ne dit rien et continua de parler.
Il l'aperçut quand il se retourna.

Beaucoup de monde à ou dans cet endroit ?

Andr
Membre / Member
Posts: 214
Joined: 05 Jan 2010 18:33
Location: Timişoara, Roumanie
Contact:

Re: accords en français

Post by Andr » 10 May 2018 10:04

Rappel de l'utilisation du passé simple et de l'imparfait :

Le passé simple exprime un procès accompli, souvent momentané dans le passé, alors que l'imparfait exprime un procès inaccompli, duratif dans le passé, qui peut servir de toile de fond pour un procès au passé simple. L'imparfait exprime aussi un procès habituel, qui se répète dans le passé.

Explication basée sur l'exemple 1 : « Il arriva » à un certain moment. Le hobbit « indiquait l'entrée » déjà avant l'arrivée de la personne, il l'indiquait aussi au moment où la personne « arriva » et allait continuer à l'indiquer après le passage de la personne.

Explication basée sur l'exemple 3 : « Il portait toujours une cape » – Le mot « toujours » indique que le procès est habituel, donc il s'exprime par l'imparfait.

Je m'arrête seulement aux phrases à problèmes.

6. Il sourit et s'assit à côté de lui – deux procès momentanés.
10. Ce qu'il n'avait pas prévu étaient les immeubles qu'il apperçut en se retournant ! – Tous les procès ont lieu dans le passé.
11. Le concert allait commencer dans deux minutes et les gens arrivaient un à un – Le futur proche du passé se forme avec l'infinitif du verbe à sens lexical. Le deuxième procès est duratif.
13. Il était très content quand il le sut – manque de contexte. « Il fut très content quand il le sut » si son contentement fut causé par l'information qu'il reçut.
14. Phrase illogique – un mimosa ne peut pas fleurir partout mais seulement là où il est planté.
16. Il lui demanda où se trouvait le chemin des roses – rappel d'une règle de concordance des temps : l'imparfait au lieu du présent pour exprimer un procès subordonné simultanée avec le procès de son verbe subordonnant si celui-ci est à un temps passé.
17. Plusieurs années après, il ne voulut plus travailler pour ce patron véreux – procès momentané.
19. Emploi correct des verbes mais il y a deux sujets. Les deux ne peuvent pas être « il ».
21. Chaque semaine, un concert avait lieu
22. Il pleura pendant un bon moment, parce qu'il avait perdu son bijou – La diathèse active est préférable et le verbe est à mettre au plus-que-parfait, son procès étant antérieur à celui du verbe « pleura ».
23. Il était trop occupé pour répondre – infinitif, parce que les deux verbes ont un sujet commun. Par ailleurs, « il répondît » est correct morphologiquement, mais « il répondisse » ne l'est pas.
27. Beaucoup de monde à cet endroit

ace
Membre / Member
Posts: 306
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 10 May 2018 17:13

Merci infiniment .

Qu'en est il des accords suivants?
Il yavait une beauté qui fut invité à une fête.
Il planta une fleur qui se mit à fleurir partout.
Les péninsule et archipels de l asie méridionale du sud.

:jap:

Andr
Membre / Member
Posts: 214
Joined: 05 Jan 2010 18:33
Location: Timişoara, Roumanie
Contact:

Re: accords en français

Post by Andr » 11 May 2018 09:40

Il yavait une beauté qui fut invité à une fête — Il y avait une beauté qui fut invitée ...
Il planta une fleur qui se mit à fleurir partout — Explique-moi comment un mimosa ou une fleur peut fleurir partout !
Les péninsule et archipels de l asie méridionale du sud — Les péninsules et les archipels de l'Asie méridionale / du Sud — méridional = du sud

ace
Membre / Member
Posts: 306
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 19 Oct 2019 18:36

Bonjour,

Je poste ici mes demandes mes petits problèmes grammaticaux ici. Je vous remercie d'avance pour l'aide apportée.

Mes vacances sont ennuyeuses ou ennuyantes ?

Je vous remercie d'avoir pris le temps pour lire ou de lire le mail.

J'aime jouer sur l'ordinateur. Est-ce possible "sur"?

Je pense qu'il soit un endroit idéal...

J'espère que vous m'accepterez/m'accepteriez/allez m'accepter dans ce nouveau poste

Ma soeur et moi avons des chats.

Quand je suis libre, je fais du sport. Cocordance des temps ?

Pour approfondir le russe, j'irai ou je vais aller en Russie dans un an.

Je suis un étudiant allemand qui ai étudié le japonais pendant un an.

J'aime jouer du violon pendant-le week-end. Cette année, si j'avais le temps, j'aimerais me mettre à la peinture. OU Si j'ai le temps, j'aimerai me mettre à la peinture et au sport. Et j'ai décidé de me coucher plus tôt. Et puis, si je pouvais, j'apprendrais la cuisine par moi-même

J'ai appris la langue française pendant un an que j'adore. < Cette phrase est bizarre. J'ai appris la langue française, une langue que j'adore. Pourquoi pas mettre que j'adore après un an ?

On s'est bien entendu ou entendus ?

quand j'avais fini de conduire, je rentrais chez moi à pied. Est-ce bon ?

Je suis arrivé ici quand j'avais six ans. je suis revenu quand j'avais douze ans.

je faisais du sport tous les jours quand j'étais à l'école.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10613
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: accords en français

Post by Sisyphe » 21 Oct 2019 13:49

ace wrote:
19 Oct 2019 18:36
Bonjour,

Je poste ici mes demandes mes petits problèmes grammaticaux ici. Je vous remercie d'avance pour l'aide apportée.

Mes vacances sont ennuyeuses ou ennuyantes ?
Ennuyeuses ; ennuyante est une faute (qui se répand...)
Je vous remercie d'avoir pris le temps pour lire ou de lire le mail.
J'ai du temps pour lire -> finalité générale, globalement, j'ai du temps si je le veux, même si je ne lis pas.
J'ai pris le temps de lire -> finalité précise, relative à un évènement donné.
J'aime jouer sur l'ordinateur. Est-ce possible "sur"?
À peine familier, mais c'est la tournure la plus courante.

Je pense qu'il soit un endroit idéal...
FAUX : je pense qu'il s'agit d'un endroit idéal.
Je pense que + indicatif
Je ne pense pas que + subjonctif.
J'espère que vous m'accepterez/m'accepteriez/allez m'accepter dans ce nouveau poste
Le premier est plus formel.
Ma soeur et moi avons des chats.
Juste.
Quand je suis libre, je fais du sport. Cocordance des temps ?
Juste.
Pour approfondir le russe, j'irai ou je vais aller en Russie dans un an.
Le premier plus formel, à l'écrit.
Le second est juste néanmoins.
Je suis un étudiant allemand qui ai étudié le japonais pendant un an.
... un étudiant qui a étudié -> le COD avec un article indéfini fait repasser la relative à la 3e personne (mais "c'est moi qui ai étudié le japonais")
J'aime jouer du violon pendant-le week-end. Cette année, si j'avais le temps, j'aimerais me mettre à la peinture. OU Si j'ai le temps, j'aimerai me mettre à la peinture et au sport.
Si j'avais le temps, j'aimerais me mettre à la peinture -> irréel du présent, forme correcte et normée
Si j'ai le temps, j'aimerais me mettre à la peinture -> pur éventuel, forme correcte à l'oral mais non à l'écrit (et attention à la différence entre conditionnel et futur).
Et j'ai décidé de me coucher plus tôt. Et puis, si je pouvais, j'apprendrais la cuisine par moi-même
Tournures acceptables à l'oral ou dans un récit fictif à la troisième personne reproduisant une tournure orale.
J'ai appris la langue française pendant un an que j'adore. < Cette phrase est bizarre. J'ai appris la langue française, une langue que j'adore. Pourquoi pas mettre que j'adore après un an ?
En français, il faut éviter au maximum de séparer l'antécédent et le relatif (il n'y a pas de marque de genre ou de cas comme en latin ou en allemand, donc la seule façon d'identifier l'antécédent et la proximité). Plus on l'éloigne, plus il y a d'ambiguïté et plus la phrase est maladroite, voire fausse :

Le chat que j'ai vu (OK)
Le chat de mon grand-père que j'ai vu (légère ambiguïté : ai-je vu le chat ou mon grand-père ? À l'oral, possible grâce à l'intonation) )
? Le chat de mon grand-père, aujourd'hui en maison de retraite, que j'ai vu (même remarque, mais pire)
* Le chat de mon grand-père, aujourd'hui en maison de retrait à proximité du Pont Alexandre que j'ai vu (trop loin).

Dans une langue très littéraire, on peut artificiellement séparer au moyen d'un pronom composé ("Cet homme est brave, qui va au combat en sachant qu'il va se faire tuer"), mais c'est presque un latinisme.
On s'est bien entendu ou entendus ?
En théorie, "on" est toujours un singulier. Dans une copie d'examen universitaire, ce serait une faute.

Dans les faits, il devient de plus en plus synonyme de "nous". Dans une copie de lycée, je ne relèverais pas de faute.

quand j'avais fini de conduire, je rentrais chez moi à pied. Est-ce bon ?
Oui, si cela indique une répétition dans le temps.

[qute] Je suis arrivé ici quand j'avais six ans. je suis revenu quand j'avais douze ans. [/quote]

Correct.

je faisais du sport tous les jours quand j'étais à l'école.
Correct.
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17589
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Re: accords en français

Post by svernoux » 21 Oct 2019 22:23

Sisyphe wrote:
21 Oct 2019 13:49
Je suis arrivé ici quand j'avais six ans. je suis revenu quand j'avais douze ans.
Correct.
Grammaticalement, c'est correct, mais l'enchaînement des deux phrases n'a pas trop de sens. Est-ce que ace ne voudrait pas plutôt dire :

"Je suis arrivé ici quand j'avais six ans. Je suis reparti quand j'avais douze ans."

?
Sonka - Сонька

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4243
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: accords en français

Post by ElieDeLeuze » 21 Oct 2019 23:45

Sisyphe wrote:
21 Oct 2019 13:49
On s'est bien entendu ou entendus ?
En théorie, "on" est toujours un singulier. Dans une copie d'examen universitaire, ce serait une faute.

Dans les faits, il devient de plus en plus synonyme de "nous". Dans une copie de lycée, je ne relèverais pas de faute.
Un peu conservateur, notre Sisyphe :D On peut faire l'accord selon le sens (donc ici pluriel) si on veut faire un peu moderne. Il y aura toujours un linguiste quelque part pour nous expliquer que laisser l'accord au singulier serait même un contre-sens puisque le phrase ne parle pas d'inconnus mais de deux personnes définies. Mais dans la tradition, Sisyphe a raison. Je doute qu'on oserait corriger l'accord au pluriel dans les facs à l'étranger.

Pour la différence entre futur simple et future proche, j'ai un avis qui n'engage peut-être que moi :
- j'irai en Russie = purement de l'ordre du projet, rien de concret, on en a l'intention mais sans savoir trop quand et sans promettre vraiment d'y aller.
et
- je vais aller en Russie = l'intention est assez concrète, on as pensé au projet plus précisément, on montre qu'on est prêt et on signale qu'on peut faire confiance pour mener le projet à bien.

...c'est plus une question de probabilité, du degré d'assurance qu'on veut donner.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

ace
Membre / Member
Posts: 306
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 24 Oct 2019 14:28

Pour continuer :

Et si je pouvais, je m'inscrirai ou m'inscrirais en master ? (un mail)

Peut-on dire "postuler" pour un master?


Une histoire :

quand j'avais 13 ans, j'ai ou j'avais eu beaucoup d'amies et on se contactait tous les jours.


Merci beaucoup tout le monde !!!

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10613
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: accords en français

Post by Sisyphe » 25 Oct 2019 18:09

ace wrote:
24 Oct 2019 14:28
Pour continuer :

Et si je pouvais, je m'inscrirai ou m'inscrirais en master ? (un mail)
"Si je pouvais, je m'inscrirais" (imparfait/conditionnel) = système normé de l'irréel
"si je peux, je m'inscrirait (présent de l'indicatif/futur) = système normé de l'éventuel

On ne mélange pas les deux.

Peut-on dire "postuler" pour un master?
Oui, étant entendu que vous postulez en fait à la formation qui mène à l'obtention du master (vous voulez une place dans l'amphithéâtre).
Une histoire :

quand j'avais 13 ans, j'ai ou j'avais eu beaucoup d'amies et on se contactait tous les jours.
À l'écrit, les temps composés marque toujours une antériorité par rapport au temps correspondant :
- Passé composé = antériorité par rapport au présent.
- Plus que parfait = antériorité durative par rapport à l'imparfait/passé simple
- Passé antérieur = antériorité ponctuelle par rapport a l'imparfait/passé simple ("après que j'eus fini de manger, ma grand-mère revint").

Donc, votre phrase est incohérente : le fait d'avoir des amies est une réalité simultanée par rapport au fait d'avoir 13 ans : "quand j'avais 13 ans, j'avais des amies etc." (mais : "je m'étais fait beaucoup d'amies" => le fait de se constituer un groupe d'amis est antérieur).
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

ace
Membre / Member
Posts: 306
Joined: 16 Jul 2004 16:15

Re: accords en français

Post by ace » 27 Oct 2019 11:55

Sisyphe wrote:
25 Oct 2019 18:09
ace wrote:
24 Oct 2019 14:28
Pour continuer :

Et si je pouvais, je m'inscrirai ou m'inscrirais en master ? (un mail)
"Si je pouvais, je m'inscrirais" (imparfait/conditionnel) = système normé de l'irréel
"si je peux, je m'inscrirait (présent de l'indicatif/futur) = système normé de l'éventuel

On ne mélange pas les deux.

je m'inscrirait "t", ce n'est pas une faute ? Merci

User avatar
Andergassen
Membre / Member
Posts: 27384
Joined: 12 Nov 2009 15:20
Location: Plein sud/Pôle nord, selon la langue

Re: accords en français

Post by Andergassen » 27 Oct 2019 13:35

Je m'inscrirais, tu t'inscrirais, IL s'incriraiT. Dans cette conjugaison, le "t" est la marque de la troisième personne.
Der Spiegelkarpfen in Pfeffer versulzt schwieg in fünf Sprachen... (R. Ausländer)

Post Reply