The Celtae Spoke French

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, didine, Beaumont, Sisyphe

User avatar
ElieDeLeuze
Membre / Member
Posts: 4382
Joined: 08 Jun 2005 00:20
Location: Lörrach

Re: The Celtae Spoke French

Post by ElieDeLeuze »

Sisyphe wrote:
11 Aug 2020 21:30

Quant à l'orthographe des langues celtiques en général et de l'irlandais en particulier... :-o :-o :-o :-o :-o
FIgure-toi que quand on se penche sur la question, on trouve une belle série de principes logiques (même si c'est avec un certain plaisir du compliqué) qui fait qu'après avoir appris toutes les règles, on finit par se surprendre à prédire quasi-correctement la prononciation d'un toponyme qui traine sur un panneau dans la campagne irlandaise. Par contre, pour passer de la prononciation à l'orthographe, il faut parler la langue car il faut reconnaitre le mot pour tout bien mettre en place selon les règles étonnamment régulières auxquelles je faisais allusion ci-dessus. Plonge-toi dans l'irlandais, c'est de l'orfèvrerie grammatico-orthographique. Tout pour te plaire a priori. :lol:
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10739
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: The Celtae Spoke French

Post by Sisyphe »

ElieDeLeuze wrote:
11 Aug 2020 22:58
Sisyphe wrote:
11 Aug 2020 21:30

Quant à l'orthographe des langues celtiques en général et de l'irlandais en particulier... :-o :-o :-o :-o :-o
FIgure-toi que quand on se penche sur la question, on trouve une belle série de principes logiques (même si c'est avec un certain plaisir du compliqué)
:shy: Alors là, mon vieux, tu entres dans l'érotisme... Je me demande même si je ne vais pas devoir censurer...
qui fait qu'après avoir appris toutes les règles, on finit par se surprendre à prédire quasi-correctement la prononciation d'un toponyme qui traine sur un panneau dans la campagne irlandaise. Par contre, pour passer de la prononciation à l'orthographe, il faut parler la langue car il faut reconnaitre le mot pour tout bien mettre en place selon les règles étonnamment régulières auxquelles je faisais allusion ci-dessus. Plonge-toi dans l'irlandais, c'est de l'orfèvrerie grammatico-orthographique. Tout pour te plaire a priori. :lol:
:roll: j'ai déjà essayé. Mais c'est quand même beaucoup pour moi. La complexité grammaticale m'a toujours plu, mais la complexité graphique beaucoup moins. Français et anglais mis à part (que je n'ai jamais "appris"), je me sens quand même plus à ma place dans les systèmes graphiques plus ou moins bi-univoques [insérer ici un jeu de mot avec "bi" relatif au point sus-mentionné, et un jeu de mot au carré sur "sus-mentionné"] : latin, grec ancien, allemand... En néerlandais, je patouille déjà.

À mon avis, le temps que je réussisse à maîtriser la chose, l'irlandais aura vraiment fini de disparaître. Pour rire un peu sur ce triste sujet, je conseille ce sketch : https://www.youtube.com/watch?v=ydSNgr97gSY; ils sont très drôles ceux deux-là, je les ai découvert pendant le brexit...

Et pour l'instant, je suis dans le roumain. :sun:
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Gearoid_2
Membre / Member
Posts: 250
Joined: 17 Sep 2010 19:04

Re: The Celtae Spoke French

Post by Gearoid_2 »

Quant à l'orthographe des langues celtiques en général et de l'irlandais en particulier...
Faut pas généraliser...
Irlandais et gaélique d'Ecosse: orthographe qui suit les mêmes principes. Il suffit de les apprendre et d'apprendre les qq exceptions. Y a un peu plus de bizarreries en gaélique d'Ecosse.
Gallois: clairement la langue celtique qui a l'orthographe la plus régulière... En apprenant les quelques règles on peut prononcer 99% des mots.
Cornique : y a eu plusieurs orthographes concurrentes; maintenant y a un genre de consensus (j'ignore si la nouvelle orthographe a encore des détracteurs). Pas très compliqué.
Breton : là c'est assez particulier; il y a plusieurs orthographes concurrentes mais en réalité, aucune n'est vraiment basée sur un dialecte réel. Si vous prononcez comme c'est écrit, on vous comprendra (du moins dans bcp de régions) mais ça ne fera pas naturel. Et puis y a le problème des liaisons (enfin, des sandhis), insoluble dans l'orthographe, et d'ailleurs même pas maîtrisé par 95% des néobretonnants (y compris les profs, journalistes etc)... et quasiment jamais enseigné. Les écrivains n'ont quasiment jamais écrit dans leur dialecte, dans toute l'histoire du breton, ils se sont toujours autocensurés pour écrire dans un standard artificiel ou un autre (c'est un peu comme en arabe, sur ce point-là, sauf qu'en breton il y avait plusieurs standards écrits).

Mannois : là c'est du délire complet... pire que l'anglais et le français. Aucune régularité, il faut apprendre par coeur la prononciation de chaque mot. Y a plein de lettres qui sont écrites pour aucune raison; une même lettre ou un même groupe de lettres ne se prononcera pas pareil selon le mot, dans énormément de cas. On dirait que ceux qui ont inventé cette orthographe étaient ivres ou voulaient emmerder les apprenants... Elle est malgré tout exotique et esthétique... En plus de ça je ne connais qu'un seul dictionnaire qui indique la prononciation des mots, et en plus je crois que c'est un dictionnaire anglais-mannois. Donc *soupir*
FIgure-toi que quand on se penche sur la question, on trouve une belle série de principes logiques (même si c'est avec un certain plaisir du compliqué) qui fait qu'après avoir appris toutes les règles, on finit par se surprendre à prédire quasi-correctement la prononciation d'un toponyme qui traine sur un panneau dans la campagne irlandaise. Par contre, pour passer de la prononciation à l'orthographe, il faut parler la langue car il faut reconnaitre le mot pour tout bien mettre en place selon les règles étonnamment régulières auxquelles je faisais allusion ci-dessus. Plonge-toi dans l'irlandais, c'est de l'orfèvrerie grammatico-orthographique.
Très joliment dit. Pour passer de la prononciation à l'orthographe, c'est compliqué mais on a rarement à le faire quand on est apprenant.
Le problème c'est que pas mal de lettres et groupes de lettres se prononcent pareil, et il a des lettres muettes. Donc par exemple, si vous écoutez une chanson en irlandais et que vous voulez écrire les paroles que vous entendez (en plus du fait que dans les chansons, on entend généralement moins bien, y a pas les accents toniques, et puis la majorité des gens qui chantent en irlandais, du moins sur Youtube, prononcent n'importe comment car ce n'est pas leur 1ère langue :roll: ), bon courage, même si vous savez parler couramment.

Par contre il faut savoir que la majorité des locuteurs natifs d'irlandais écrivent très mal leur langue. Le système orthographique semble mal enseigné (ou alors ils apprennent pas ?). Et à l'école on ne leur apprend jamais à écrire leur dialecte, mais seulement le standard (artificiel). Du coup les natifs ne savent souvent pas écrire beaucoup des mots qu'ils utilisent au quotidien car on ne leur a jamais dit comment ils s'écrivaient... donc ils les écrivent un peu au pifomètre et ne respectent pas les règles de base de l'orthographe irlandaise vu qu'ils ne les maîtrisent pas...

Post Reply