"FEMME" dans toutes les langues

Besoin d'une traduction dans toutes les langues possibles ?
Do you need something translated into as many languages as possible?

Moderators: kokoyaya, Beaumont

User avatar
Gilen
Membre / Member
Posts: 2407
Joined: 03 Sep 2003 09:01
Location: Babylon #326

Post by Gilen »

arkayn wrote:basque : emakume
Juste pour info, en Basque c'est bien EMAKUME mais uniquement dans le sens de la femme comme être humain. Si l'on parle de la femme dans le cadre du mariage, on dit EMAZTE.

Voiliiiiiiiiii ! :lol:
Geroa ezta gurea...
User avatar
ann
Membre / Member
Posts: 2915
Joined: 24 Nov 2003 11:45
Location: Florence

Post by ann »

Au fait, femme en français a deux sens distincts : une femme / un homme, une femme/un mari
en italien par exemple on dira una donna mais on ne dira pas la donna di X pour traduire "la femme de X" mais la moglie di X
Peut-etre que ça ne te sert pas, mais bon j'ai apporté ma contribution!!!
(par contre en espagnol mujer a les deux sens) :hello:
Pile ou face?
Guest
Guest

Post by Guest »

En espéranto :

mari/femme: edzo/edzino
homme/femme : viro/virino
User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10791
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe »

Raph a écrit:
en grec ancien, je crois que c'est γινη, et ca doit se prononcer "guinè"
guné (désolé, pas les caractères grecs sur le PC). C'est le upsilon qui a donné le y dans misogyne, gynéco, etc.
Pour le grec ancien, je confirme que c'est bien γυνη, qui au Ve siècle avant JC se prononce bien "guné", et qui au génitif fait γυναικος (gunaikos). Misogyne est fait sur le nominatif, gynéco-logue sur le génitif.

Noter que le contraire de "misogyne" est "misandre" (aner, andros : l'homme mâle) ; c'est un mot rare, inventé par les féministes à la fin du XIXe qui trouvait que cela n'était pas juste qu'on pût détester les femmes mais pas les hommes. Cela étant, je l'ai trouvé récemment sur un site de blaques (en face de "blagues misogyne" ; l'égalité est en marche...)

Alors, juste pour faire mon intéressant : le mot guné vient de la racine indo-européenne "gweno" qui désigne la femme noble, que l'on retrouve en anglais dans Queen, en suédois dans kvinna* et en norvégien dans kuna, qui veulent tous dire "le femme" - mais c'est à confirmer.
(*je crois que ça s'écrit ainsi, c'est un mot qui renvient obsessionnellement dans les films de Bergman).

Comme l'a noté Ann, le mot "femme = être de sexe féminin" se confond très souvent dans les langues avec un état social (ce qui montre l'état malheureusement souvent inférieur de la femme dans les sociétés : elle ne se définit que par rapport aux hommes qui l'entourent). Guné désigne au moins au début une femme *mariée* (et se traduit aussi parfois par "épouse"). Quand elle n'est pas encore en état d'être mariée, c'est encore "parthénos" "la vierge" (le mot est féminin mais a une déclinaison de masculin, c'est dire !). Quand elle n'est plus en état de faire des enfants, c'est γραις (graïs) ou γραυς (graus) "la vieille".

Même chose en latin :
puella : la petite fille
virgo : la fille en âge d'être mariée (la vierge)
mulier : la femme à partir de son mariage, quand elle est une "uxor" (épouse)
matrona : la femme qui a eu des enfants
anus, us (4e décl.) : la femme ménauposée.

Le seul mot générique pour désigne la femme en latin est "femina" (qui se dit aussi des animaux). Ce mot se rattache à la racine *dhe qui veut dire "téter" ou "allaiter" et par extension "avoir des enfants". C'est à ce mot que se rattache "fecundus" fécond, qui peut avoir des enfants, mais aussi "felix" heureux - non pas comme le bébé qui tète, mais comme la femme qui a pu avoir un enfant. Être stérile étant le pire des opprobres dans les civilsations anciennes.
User avatar
leelou
Membre / Member
Posts: 4174
Joined: 29 Nov 2003 05:53
Location: Belgique

Post by leelou »

en romani

femme = romni
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même.
Tecumseh, chef shawni
Guest
Guest

Re: "FEMME" dans toutes les langues

Post by Guest »

Cathourine wrote:bonjour à tous,
pour l'école, je fais un travail sur la journée de la femme, sur les femmes importantes dans le monde et leurs accomplissements, et j'aimerais avoir le mot "FEMME" de traduit dans le plus de langues possible pour sgrémenter mon travail. Je vous remercie d'avance!
en slovene: ZENSKA avec v (accent)sur le Z

:hello:
User avatar
Bouchera
Membre / Member
Posts: 623
Joined: 09 Nov 2003 02:40
Location: Canada

Post by Bouchera »

En arabe: mara (dur à transcrire mais c'est presque ça). Pluriel: nissa

En marocain: m'ra

En berbère: tam'ttout
«Les mots ont rendu leur sens, paix à leurs lettres.»
Daniel Pennac
User avatar
didine
Freelang co-moderator
Posts: 9991
Joined: 15 Sep 2002 15:33
Location: Bruxelles

Post by didine »

Finnois: nainen
Estonien: naine
Votique: nain

Carélien: akka
Vepse: ak

Mordve moksha: авань (avanj)
User avatar
Gilen
Membre / Member
Posts: 2407
Joined: 03 Sep 2003 09:01
Location: Babylon #326

Post by Gilen »

J'ai oublié...

En hébreu :
i) Femme (être humain) : אִשָּׁה (isha)
i) Femme (épouse) : רַעְיָה (ra`ya)

En viêtnamien :
i) Femme (être humain) : phụ nữ
i) Femme (épouse) : vợ
Geroa ezta gurea...
Guest
Guest

Post by Guest »

Breton > plac'h (pron. plaHH), maoues (pron. mwéss en morbihan, mowèss ailleurs); Pluriel: merc'hed ("mèHHëtt" ou "mëryëtt")

Gallois > menyw (pron. mèniw) ou benyw (bèniw). Je crois que gwraig veut seulement dire femme au sens "épouse"... Pluriel menywod/ benywod (comme ca s'écrit)

Cornique > benen (bènènn). Pluriel benenes (je crois...)

Irlandais :love: > bean (pron. bann). Bean chéile signifie "épouse" seulement. Pluriel de bean: mná (pron. "mRèè" avec R roulé)

Gaélique d'Ecosse > boireannach (bothannoHH, avec th = anglais dans this), bean ("bènn"). "Bean chéile" signifie aussi seulement "épouse". pluriels: boireannaich(bothannich avec ch = Ich-Laut allemand) et mnathan ("mRa-ën")

Manx > ben (pron. bèdn), pluriel mraane (pron. mRaann)

En celtique ancien, on pense qu'on disait *benâ, pluriel *bnâs ou *mnâs.

Suédois: kvinna, pluriel kvinnor.


Voilà!



Pwyll
User avatar
kokoyaya
Admin
Posts: 31637
Joined: 10 Oct 2002 14:12
Location: Moissac (82)

Post by kokoyaya »

Deuxième fois que tu oublies de te connecter (oui oui, je tiens des archives détaillées :loljump: ).
Astuce du jour : il y a une petite case à cocher très utile au moment de te connecter :)
Guest
Guest

Post by Guest »

En sumérien (la plus ancienne langue écrite connue...): MUNUS

(j'ai retrouvé ca dans un vieux cahier à moi...) :D



Pwyll
User avatar
Rónán
Membre / Member
Posts: 602
Joined: 11 Jan 2004 04:23
Location: Breizh - Bretagne

Post by Rónán »

Koko > c réparé!!!

J'ajoute, au fur et à mesure que ca me passe par la tête:

en persan: zan > remarquez la proximité avec les autres langues indo-européennes sur la racine *gwena mentionnée par Sisyphe: tchèque žena, irlandais bean, grec gunè, moyen-anglais quene, suédois kvinna, islandais kona... -- Vous remarquerez que cette racine a été perdue dans les langues romanes modernes...
Last edited by Rónán on 16 Nov 2004 01:41, edited 1 time in total.
Teangaí eile a dh’fhoghlaim, saol úr a thoiseacht.
Apprendre une autre langue, c'est comme le commencement d'une autre vie.
User avatar
Cahuich
Membre / Member
Posts: 84
Joined: 26 Dec 2003 14:43
Location: Cancun, Mexico

fEMME........

Post by Cahuich »

Mujer en espagnol


Ch'up, Ko'olel en Maya Yucateco
Le máax ma' k'aj-óola'ane' ma' tu páajtal u
ya'ala'al wáa uts wáa k'asa'an.
User avatar
Tao
Membre / Member
Posts: 190
Joined: 30 Dec 2003 15:45

Post by Tao »

En thaï (phonétique francophone) : Pouying
Tao, tu parles trop :par-ici: