Grec ancien : accusatif ayant valeur d'adverbe

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, didine, Beaumont, Sisyphe

Post Reply
Achille
Membre / Member
Posts: 107
Joined: 06 Apr 2017 08:26
Location: France

Grec ancien : accusatif ayant valeur d'adverbe

Post by Achille » 22 May 2019 10:55

Bonjour,

Toujours dans la fable Καρκίνος, je trouve les deux accusatifs λοξὰ et ὀρθὴν.
Μὴ λοξὰ βαίνειν, ἔλεγε καρκίνῳ μήτηρ, ὑγρῇ τε πέτρῃ πλάγια κῶλα μὴ σύρειν.
Μῆτερ, ἡ διδάσκαλος, πρὼτη ὀρθὴν ἄπελθε, καὶ, βλέπων σε, ποιήσω.
Ce sont, à mon sens des accusatifs à valeur d'adverbe.
Si je ne me trompe pas, y a-t-il une différence de sens ou de nuance quelconque dans le choix d'un accusatif neutre pluriel (λοξὰ) et d'un accusatif féminin singulier (ὀρθὴν) ?

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10616
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Re: Grec ancien : accusatif ayant valeur d'adverbe

Post by Sisyphe » 25 May 2019 13:44

Les adjectifs adverbialisés le sont effectivement généralement à l'accusatif neutre (singulier ou pluriel, ce point-là est assez flottant en revanche).

Les rares exceptions sont en fait des locutions figées : dans le cas de ὀρθὴν, il faut clairement sous-entendre ὁδὀν, et considérer qu'il s'agit d'un accusatif de relation : "relativement à un chemin droit".

:prof: L'occasion de rappeler que ὁδὀς est féminin (et qu'il l'est toujours en grec moderne d'ailleurs), c'est pourquoi on dit la méthode, la parados, une exodos...

Mais exode en français a été déformé par le mauvais latin de la Bible
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

Achille
Membre / Member
Posts: 107
Joined: 06 Apr 2017 08:26
Location: France

Re: Grec ancien : accusatif ayant valeur d'adverbe

Post by Achille » 27 May 2019 10:55

Je vous remercie pour ces éclaircissements.

Post Reply