Un traduction pirate d'Harry Potter par un lycéen...

Forum dédié aux débats et informations sur l'actualité de tous les jours, politique, sociale, internet... tout ce qui ne concerne pas directement le forum dans ses nouveautés.

Moderator: kyliane

Post Reply
User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10689
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Un traduction pirate d'Harry Potter par un lycéen...

Post by Sisyphe »

Un lycéen de 16 ans a été arrêté par la police française pour avoir mis en ligne une traduction qu'il avait faite lui-même des dernières aventures du petit sorcier.
«Le jeune homme n'a pas agi dans un esprit lucratif, c'était un passionné» ont conclu hier les enquêteurs à l'issue de la garde à vue. Une chose est sûre: «c'est un Français qui se débrouille très bien en anglais». Et en un temps record. Car la traduction pirate était disponible sur Internet quelques jours à peine après sa sortie mondiale le 21 juillet. La police s'est étonnée de «la qualité de la traduction, quasi-professionnelle». .
http://www.liberation.fr/actualite/soci ... 311.FR.php

L'éditeur français Gallimard et l'auteuse, J.K. Rowling, ont porté plainte. Le lycéen est libre mais devrait être jugé quand l'instruction sera terminée.

*

Bon, il a traduit enfreint le droit d'auteur, bouh que c'est mal. Il s'est fait prendre, c'est bien fait pour lui. Espérons quand même que la justice sera clémente au vu de son désintéressement (ce qui peut se formuler autrement : espérons que les parties civiles - Gallimard et les laywers de Rowlings - ne seront pas trop salopes et immondes... Bon, y'a comme une contradiction dans les termes, là : le droit d'auteur étant la vache à lait préférée des procéduristes ces dernières années - vous savez : "on-n'a-pas-le-droit-de-photographier-la-tour-Eiffel-sans-payer-des-droits-à-l'éclairagiste-car-son-éclairage-est-une-oeuvre-d'art").

Mais quand même, ma réaction de prof, c'est de me dire : c'est quand même triste de condamner un gamin qui a si bien travaillé en anglais ! (D'autant qu'aucune source - certes, tous les journaux recopient l'AFP pour l'instant - ne semble indiquer que le garçon fût bilingue de naissance).
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Dada
Membre / Member
Posts: 2415
Joined: 17 Aug 2005 01:21
Location: La planète bleue

Post by Dada »

«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.» Victor Hugo

User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 7151
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Post by Beaumont »

Si vraiment on parlait juste d'un "gamin fort en anglais" qui ne serait pas conscient de l'existence des droits d'auteur ce ne serait effectivement pas méchant, mais j'ai lu un autre article dans lequel ils disent que le lycéen avait créé un forum pour coordonner les traductions. Le forum a compté jusqu'à 500 membres, dont, apparemment, de nombreux traducteurs et relecteurs. Donc le système avait une certaine ampleur, et ça m'étonnerait que parmi les 500 membres personne n'ait jamais évoqué le problème de la légalité.

Ceci dit, même s'ils ont joué avec le feu, j'espère aussi qu'il n'y aura pas de sanctions financières. Avec une fortune estimée plus de 800 millions d'euros, Rowling pourrait se consacrer à des choses plus utiles que d'essayer de soutirer encore quelques euros à ses jeunes fans. :-?
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.

User avatar
Sisyphe
Freelang co-moderator
Posts: 10689
Joined: 08 Jan 2004 19:14
Location: Au premier paquet de copies à gauche après le gros dico

Post by Sisyphe »

Beaumont wrote:Si vraiment on parlait juste d'un "gamin fort en anglais" qui ne serait pas conscient de l'existence des droits d'auteur ce ne serait effectivement pas méchant, mais j'ai lu un autre article dans lequel ils disent que le lycéen avait créé un forum pour coordonner les traductions. Le forum a compté jusqu'à 500 membres, dont, apparemment, de nombreux traducteurs et relecteurs. Donc le système avait une certaine ampleur, et ça m'étonnerait que parmi les 500 membres personne n'ait jamais évoqué le problème de la légalité.
Ca modifie un peu les données, effectivement. Cela étant, ça n'atténue pas mon admiration pour le lycéen en question, car, avoir été capable de mettre en place tout un protocole de traduction, fût-ce via un forum comportant certes peut-être des traducteurs professionnels, ça révèle quand même un certain talent d'organisation. Moi je vais me battre avec des gamins dont certains ne seront pas fichus de tenir un classeur...

Si comme l'indique l'article le groupe informel mettait la traduction à la seule disposition de ceux qui avaient participé au projet , ça pose un intéressant problème de droit : après tout, aucune loi ne m'interdit de traduire un texte sous droit pour mon plaisir ou mon propre usage. Les seules vraies traductions que j'ai faites sont une poignée d'articles de linguistique, pour moi. Je ne mettrai jamais ces traductions sur internet, mais il m'est arrivé d'en donner une copie à un ami qui en avait besoin. Suis-je contrefacteur ? Est-ce du recel ?

C'est un bon vieux problème "sorique" : à partir de quel caillou a-t-on un tas ? Nos DVD doivent être regardé dans le cadre "du cercle de famille". Mes voisins, est-ce le cercle de famille ?
Ceci dit, même s'ils ont joué avec le feu, j'espère aussi qu'il n'y aura pas de sanctions financières. Avec une fortune estimée plus de 800 millions d'euros, Rowling pourrait se consacrer à des choses plus utiles que d'essayer de soutirer encore quelques euros à ses jeunes fans. :-?
Elle n'est même certainement pas au courant, ou si peu. Ce sont plutôt les avocats qui vont s'abattre comme des vautours.

Internet facilitant les piratages, je crains que Gallimard ne veuille faire un exemple (en sacrifiant un lycéen qui a juste fait une connerie, vaste certes, mais une connerie) pour contrer toute tentative future - profitant de ce que les tribunaux sont efficaces en France, pour tenter autant que faire se peut d'atténuer le problème du piratage dans les pays suffisamment développés (avec un vrai marché du livre et de la jeunesse) pour qu'Harry Potter y soit introduit, mais pas encore assez "solides" pour que les tribunaux aient les moyens matériels de s'opposer à une piraterie bien organisée (souvenez-vous de la bataille de Microsoft en Russie, qui dure toujours).
La plupart des occasions des troubles du monde sont grammairiennes (Montaigne, II.12)

User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 7151
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Post by Beaumont »

Sisyphe wrote:Si comme l'indique l'article le groupe informel mettait la traduction à la seule disposition de ceux qui avaient participé au projet , ça pose un intéressant problème de droit
Juste une précision, là ils parlaient d'un forum différent, en Allemagne, et qui n'a pas fait l'objet de poursuites :
Depuis huit ans, le forum Harry auf Deutsch mène une action d'envergure pour traduire le tome du moment. En moins de quarante-huit heures, le septième volume était traduit, mais pas diffusé sur Internet. Seuls les traducteurs bénévoles y ont eu accès.
Dans le cas du lycéen l'objectif semblait bien de diffuser la trad sur Internet :
Un internaute de seize ans est en effet accusé d’avoir traduit en français puis diffusé sur Internet le septième et dernier opus des aventures de Harry Potter.

(...)

« Afin de faciliter la lecture de l'ouvrage, seuls les premiers paragraphes seront mis en ligne, expliquait-il, le reste étant distribué sous forme de fichiers PDF. »
Sinon je ne peux être que tout à fait d'accord quand tu évoques les talents d'organisation qu'il faut pour gérer un forum de traducteurs... :lol: ;)
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.

flamenco
Membre / Member
Posts: 9993
Joined: 02 Feb 2003 13:09

Post by flamenco »

Puisqu'il n'y avait pas de but lucratif derrière, ce serait quand même sec que le lycéen soit condamné, surtout que l'auteur et l'éditeur n'attendent pas ça pour se faire des c***lles en or!!

Affaire à suivre...

User avatar
Latinus
Admin
Posts: 23216
Joined: 18 Mar 2002 01:00
Location: complètement à l'Ouest
Contact:

Post by Latinus »

Avec ou sans but lucratif, un copyright reste un copyright et loi reste loi.
Condamnation (jugement) il doit y avoir mais, à mon sens aussi, on peut effectivement espérer que cela se limite au symbolique.
Les courses hippiques, lorsqu'elles s'y frottent.

Post Reply