Bien retenir le vocabulaire...

Bienvenue sur le forum Freelang.com !

Moderators: kokoyaya, Beaumont, Sisyphe

User avatar
caline
Membre / Member
Posts: 254
Joined: 18 Feb 2006 23:04
Location: Sud de la France

Bien retenir le vocabulaire...

Post by caline »

Bonjour tout le monde !!

Pour ceux qui ne me connaissent pas, j'apprends le russe toute seul mais ma question peut se décliner pour toutes les langues.
J'ai fait ces derniers temps de gros progrès en grammaire et j'ai réussi à peut prêt a comprendre la "logique" de la grammaire russe, mon problème maintenant et que sans dictionnaire, je suis quasi incapable de m'exprimer.

J'entretiens une correspondance avec une Russe qui constate mes progrès mais pour écrire quelques phrases, ça me prend plus d'une heure à cause de mes lacunes en vocabulaire.

En fait je me demandais si vous ne pourriez pas m'indiquer une façon ludique d'apprendre des mots nouveaux et surtout de les retenir, sans que ce soit trop rébarbatif, parce que les listes de vocabulaire à apprendre par coeur me décourage de plus en plus et surtout, à chaque nouvelle liste j'oubli la plupart des mots que j'ai appris précédemment...
Pourtant je n'ai pas une mauvaise mémoire et je pense surtout que c'est une question de méthode.

Alors si vous avez des idées, n'hésitez pas à me faire part de vos expériences ...

Merci

:hello:
Dom
Membre / Member
Posts: 19
Joined: 28 Jul 2007 08:32
Contact:

j'utilise les flashcards

Post by Dom »

Bonjour toute seule dans la nuit,

Personnellement, j'utilise pauker, mais il en existe beaucoup d'autres. A chaque fois que je rencontre un nouveau mot dans un article, je recopie la phrase et la traduction du mot. A chaque fois que je rentre dans le programme, un graphique rappelle ce qui est considéré comme appris, ce qui ne l'est pas, ... .

Dom
User avatar
caline
Membre / Member
Posts: 254
Joined: 18 Feb 2006 23:04
Location: Sud de la France

Post by caline »

Coucou !!

Je vais regarder un peu ce que ça donne avec ce petit programme, il y a un peu l'équivalent dans les dico Freelang avec les statistiques en moins...

Merci beaucoup !!! :hello:
User avatar
ANTHOS
Membre / Member
Posts: 2804
Joined: 27 Mar 2004 23:06
Location: Barcelona
Contact:

Post by ANTHOS »

Personnellement, je maintiens un fichier vocabulaire dans lequel je regroupe les nouveaux mots dans les groupes:
-nom (puis sous-groupes comme activité, alimentation, termes pour décrire les choses ou les personnes etc)
-verbes (ordre alphabétique)
-adjectifs
-prepositions
-expression/idiomes

Pour moi, le seul fait de consigner les mots est utile. Ensuite, avec ces catégories plus 'naturelles', il est plus facile de rétenir les mots et de construire des phrases nouvelles.
User avatar
iubito
Membre / Member
Posts: 13068
Joined: 22 Dec 2002 20:31
Location: La belle Verte !
Contact:

Post by iubito »

Je regarderai ce petit logiciel, pour le grec j'ai le même problème que toi pour le russe... la grammaire/conjugaison ça va à peu près (pas tout appris encore), mais le vocabulaire...
A+ les cactus !
A izza i ana sacranou
Askaratni kaasoun kaasoun khalidah
Ana mal' anou bihoubbinn raasikhinn
Lan yatroukani abada...
User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17931
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux »

Désolée, mais je n'ai pas de meilleur conseil que... partir en Russie ! :c-com-ca:

Perso j'aia jamais été capable d'apprendre du vocabulaire de façon systématique. Avant mon départ pour l'Ukraine, j'avais étudié quasiment toute la grammaire russe (même si ça manquait encore un peu de naturel pour appliquer !) et je pensais avoir quand même appris du vocabulaire. Quand je suis arrivée là-bas, je me suis rendu compte que je ne comprenais rien et que j'arrivais à peine à m'exprimer. Bon, c'est aussi à cause de la prononciation et de l'accent, mais le vocabulaire n'y était pas pour rien. Et mon vocabulaire a monté en flèche évidemment pendant mon séjour, et je pense qu'il est beaucoup plus facile de retenir les choses quand on les utilise en situation. Pour moi en tout cas. J'ai fait la cuisine en russe. J'ai pris le bus en russe. Je me suis cassé le bras en russe. J'ai ramassé des champignons en russe. J'ai acheté des boules quiès en russe. J'ai vendu mon téléphone portable en russe. Tout ce que tu fais, tu le retiens mieux !

Oui bon je sais que c'est un lieu commun, mais moi j'ai rien trouvé de mieux, j'y suis jamais arrivé avec des listes, etc.
Sonka - Сонька
I'm a father and I am a son but I don't know how to tell them that I have come undone
User avatar
Beaumont
Admin
Posts: 7342
Joined: 07 Jun 2002 02:00
Location: Thailande
Contact:

Post by Beaumont »

Pareil, je n'ai jamais réussi en apprenant des listes, mais simplement en pratiquant tous les jours. Evidemment il faut pouvoir être dans le pays ou en contact avec des natifs...

Sinon pour ma part les mots que je retiens le mieux sont ceux que je finis par deviner. Quand j'entends un mot inconnu je fais une hypothèse sur le sens, puis quand je le recroise je peux valider ou non l'hypothèse. Quand ça marche je suis content, parce que j'ai pu déduire le sens tout seul, sans avoir eu besoin d'un dico ou de demander, et en général je n'oublie pas.

Il y a aussi des mots qui restent obscurs même après les avoir entendus quinze fois, dans ces cas-là je patiente volontairement et quand ça m'énerve je regarde dans le dico. Comme je connais déjà le mot, je retiens facilement le sens.

:hello:
Time is an illusion. Lunchtime doubly so.
User avatar
svernoux
Membre / Member
Posts: 17931
Joined: 09 Jun 2004 09:55
Location: Beaujolais

Post by svernoux »

Beaumont wrote:Sinon pour ma part les mots que je retiens le mieux sont ceux que je finis par deviner. Quand j'entends un mot inconnu je fais une hypothèse sur le sens, puis quand je le recroise je peux valider ou non l'hypothèse. Quand ça marche je suis content, parce que j'ai pu déduire le sens tout seul, sans avoir eu besoin d'un dico ou de demander, et en général je n'oublie pas.

Il y a aussi des mots qui restent obscurs même après les avoir entendus quinze fois, dans ces cas-là je patiente volontairement et quand ça m'énerve je regarde dans le dico. Comme je connais déjà le mot, je retiens facilement le sens.
Pareil. Et ce qui marche encore mieux, c'est ceux sur lesquels je me suis plantée en essayant de deviner :gniii: :lol:
Sonka - Сонька
I'm a father and I am a son but I don't know how to tell them that I have come undone
dYShock
Membre / Member
Posts: 862
Joined: 08 May 2006 02:26
Location: Québec, Québec

Post by dYShock »

svernoux wrote:Pareil. Et ce qui marche encore mieux, c'est ceux sur lesquels je me suis plantée en essayant de deviner :gniii: :lol:
:loljump: :loljump:

Jadis lorsque j'apprenais l'anglais, il m'arrivait la même chose sur internet (les faux-amis sont les pires). Il m'arrivait par exemple d'utiliser le mot 'grave' en anglais pour désigner une note grave (par opposition à une note aiguë)...


Pour ce qui est du problème de vocabulaire... Je n'ai vraiment aucun conseil autre que ceux qui ont déjà été donnés. Il ne me reste donc qu'à te souhaiter bonne chance, je suppose... :lol:
Si, ayant frappé ton prochain sur une joue, il te tend l'autre, frappe-le sur la même, ça lui apprendra à faire le malin. ~François Cavanna
User avatar
caline
Membre / Member
Posts: 254
Joined: 18 Feb 2006 23:04
Location: Sud de la France

Post by caline »

svernoux wrote: Pour moi en tout cas. J'ai fait la cuisine en russe. J'ai pris le bus en russe. Je me suis cassé le bras en russe. J'ai ramassé des champignons en russe. J'ai acheté des boules quiès en russe. J'ai vendu mon téléphone portable en russe. Tout ce que tu fais, tu le retiens mieux !
Je crois effectivement que c'est ce genre d'expérience qui m'apportera le plus !! Mais je préfère éviter de me casser le bras en russe ;) L'immersion totale me plairais vraiment d'autant plus que finalement, il y a un leger goufre entre ce que l'on apprend de façon théorique et les expressions réelement employées dans le vie de tous les jours, y compris l'argo (sans être forcément grossier), par exemple en français on ne dit jamais "je vais aller acheter de la nouriture, ou des aliments", généralement moi je dis "je vais acheter à bouffer" (je sais, je pourais dire "je vais faire les courses", mais le plus souvent j'emploie des expressions qu'un apprenant débutant ne peut pas comprendre en ayant juste étudié avec des livres...)

En tout cas merci à tous pour vos réponses, la semaine prochaine, je vais rencontrer ma correspondante, ça va me donner l'occasion de communiquer oralement pour la première fois et peut-être d'enrichir mon vocabulaire (et surtout de travailler ma prononciation qui est plus que désastreuse). Pour le coup c'est plutôt elle qui va manger et cuisiner en français, prendre le métro en français... Mais comme ils sont un petit groupe et qu'ils ne feront sûrement pas l'effort de parler français entre eux, je compte bien en profiter pour rire en russe, jouer les touristes en russe, etc etc...

En attendant je vais continer à apprendre mes petites listes de mots et lire un maximun pour tenter de deviner le sens d'autres mot...
:hello:
aymeric
Membre / Member
Posts: 1140
Joined: 03 Dec 2006 21:07

Post by aymeric »

Pour ne pas oublier les listes de vocabulaire quand elles s'accumulent, je tiens à jour un petit agenda dans lequel je note chaque fois que je bosse sur une liste.
Un extrait pour me faire comprendre :
28/07/07 : Espagnol1
29/07/07 : Anglais1
31/07/07 : Espagnol2
01/08/07 : Anglais2
07/08/07 : Espagnol3
08/08/07 : Anglais3
10/08/07 : Espagnol1

Comme ça on est sûr de bosser régulièrement TOUTES les listes.
PSAJ
Membre / Member
Posts: 165
Joined: 03 May 2007 13:35

Post by PSAJ »

Bonjour Caline,


Cela fait 4 mois que je me suis mis à l'apprentissage via des listes de mots. Le bilan est globalement positif : j'ai pu voir un réel progrès dans mes capacités de comprendre à la fois des textes écrits ou à communiquer à l'oral.

Par contre il y a quelques limites :

1) Nécessiter de réviser TRES régulièrement les mots : c'est le problème principal. Vu que les mots sont appris hors contexte, le cerveau semble avoir du mal à bien les enregistrer. Ca en devient un travail quasi quotidien.

2) Rien ne remplace en terme d'efficacité la pratique réelle : apprendre des listes de vocabulaire sert de catalyseur aux progrès que je fais lorsque je vais en voyage dans le pays, mais ne remplace pas le voyage.

3) Trouver le bon outil pour réviser le vocabulaire : Je n'ai jamais accroché à l'apprentissage de liste sur papier/livre. Avec l'informatique, tout change. J'aime bien Interlex2, et je teste Pauker (merci Dom). chacun des deux logiciels a ses avantages/inconvénients alors je sens que je vais combiner.

4) Le problème avec certaines langues, c'est qu'il faut apprendre à frapper au clavier. J'ai mis deux/trois semaines pour apprendre le clavier russe (avec le programme Keyboard Tsar). Mais c'est un investissement valable (je tape en russe sur n'importe quel clavier, les yeux fermés).

Ma conclusion :

Ca demande un travail fou : compiler les listes, les apprendre, les réviser tous les jours ou presque.

On ne sait jamais si les mots qu'on va apprendre vont servir ou pas (à terme, il faut espérer que oui)

Mais en fin de compte, quand après on a l'occasion de lire/parler la langue en question, on s'apperçoit des progrès réalisés. Et ils sont substantiels, ne serait-ce qu'avec seulement 1000 mots de plus.


Courage Сестра Caline !


Patrice
aymeric
Membre / Member
Posts: 1140
Joined: 03 Dec 2006 21:07

Post by aymeric »

Ah c'est comme ça que vous faites !

Etrange, je trouve que l'apprentissage en contexte est tout à fait possible avec les listes !

Moi même j'utilise Interlex comme toi. Les listes que j'établis, je les constitue moi-même à partir des mots nouveaux que je rencontre au quotidien (je lis beaucoup et j'écoute beaucoup la radio).
De cette façon, chaque mot que je rencontre, je le relève dans son contexte, avec l'ensemble de la phrase.
Dans Interlex, j'entre donc le mot, sa traduction, ainsi que la phrase dans laquelle je l'ai trouvé. Du coup l'apprentissage se fait tout à fait en contexte, et quand je révise les listes, pour chaque mot je me souviens assez clairement du contexte dans lequel je l'ai rencontré.

C'est vrai qu'il me serait impossible/inefficace d'apprendre une liste de vocabulaire toute faite qui n'aurait pas été compilée par moi-même...
User avatar
caline
Membre / Member
Posts: 254
Joined: 18 Feb 2006 23:04
Location: Sud de la France

Post by caline »

En fait moi, j'apprends des listes de mots en fonction du contexte de la leçon que j'étudie, puis j'essaye de former mes propre phrases ...

Bon enfin, pour résumer, travailler, travailler et travailler... et surtout au plus vite : voyager !!


Большое спасибо друзья !!!! ;)
PSAJ
Membre / Member
Posts: 165
Joined: 03 May 2007 13:35

Post by PSAJ »

Depuis une bonne semaine, j'ai testé Pauker. Voici un petit bilan en comparaison avec Interlex :

Pauker :

J'aime mieux :

- la méthode d'apprentissage avec la mémoire à courte / long terme :

Pauker fait apprendre par mini-sessions de 18 secondes. En 18 secondes on peut se souvenir généralement de 2 à 4 mots. Au bout des 18 secondes, pauker nous redemande de restituer correctement les mots visualisés pendant ce temps, puis repart pour 18 nouvelles secondes de visualisation, etc.. C'est la partie de travail de la mémoire à court terme

Enfin, au bout de 12 minutes, le programme redemande de restituer une nouvelle fois tous les mots appris dans les sessions de 18 secondes. Si on rentre correctement les mots, ils vont constituer la première pile "apprise"



- les différentes piles de vocabulaire, avec les dates d'expirations pour chaque mot :

Le programme associe une date d'expiration pour chaque mot. Tous les mots de la première pile ont une date d'expiration à 24 h. Le lendemain du premier apprentissage, Pauker indique que X mots sont arrivés à expiration, et il redemande de les restituer. Les mots entrés correctement vont former la deuxième pile. Les mots de la deuxième pile auront 2.7 jours d'expiration. Ceux arrivés en troisième pile 7 jours, 4ème 20 jours, 5ème 54 jours, 6ème 150 jours, etc...


- Quand on ne donne pas la réponse exacte, Pauker demande notre avis avant de classer le mot comme "non-appris". C'est appréciable, quand on fait une simple faute de frappe, et que l'on connaît parfaitement le mot.

Mon principal regret :

Quand on estime qu'on ne connaît pas un mot, Pauker le remet dans la pile des mots non-appris, quelle que soit la pile d'origine. J'aurais franchement préféré que Pauker fasse reculer le mot d'un pile pour le doter d'une date d'expiration plus courte, au lieu de réinitialiser totalement le mot.


Interlex 2 :

J'aime mieux :

- la possibilité de rajouter des indications grammaticales (nom, adjectif, masc/fem/neutre, etc...) qui ne sont pas forcément testées

- la possibilité de mettre des mots en équivalence directe ,la possibilité de mettre des variantes . Exemple : si on met "joli(e) ; beau(x)", interlex accepte comme justes "joli", "jolie", "beau" et "beaux"

- je trouve un poil plus simple de rentrer les mots dans interlex quand il faut changer de clavier (style pour le russe), car le programme associe directement les cases idoines à la bonne langue.

Ma conclusion :

Je sens que je vais adopter Pauker (bien que j'apprécierais de pouvoir le customiser un brin). Par contre, je vais garder interlex. L'interêt de garder les deux programmes est qu'ils font travailler la mémoire d'un façon différente, chacun avec des avantages/inconvénients spécifiques.

J'ai trouver un moyen de transférer les listes de l'un à l'autre. A moins que je ne me complique la vie inutilemen, ca demande un zest d'effort. Si ça intéresse quelqu'un de savoir comment faire, passez moi un mp.


Patrice
Post Reply